Référence :12493

La Fin du Monde filmée par l'Ange N.-D. [Épreuves corrigées].

CENDRARS Blaise; LEGER Fernand:

Paris, Editions de la Sirène, 1919. In-4 broché de [60] pages, couverture illustrée, dos imprimé verticalement; et 58 feuillets volants, aux formats variés, imprimés sur des papiers de qualités différentes, papier bouffant, papier couché, recto d’affiches électorales découpées. Certains feuillets présentent des collages de texte. Sous chemise et emboîtage de toile grise. Petit manque à l’achevé d’imprimer et une petite macule en bord inférieur.

Édition originale tirée à 1225 exemplaires (exemplaire sur vélin Lafuma).L’ouvrage est accompagné d’un extraordinaire jeu d’épreuves en placard du texte complet comportant de nombreuses corrections autographes de Blaise Cendrars. La variété des papiers utilisés et des formats de chacun des feuillets apporte un souffle créateur à cette Fin du Monde dont c’est en quelque sorte ici la Genèse.Prodigieux document témoignant de la fabrication d’un livre de peintre emblématique. En 1935, Cendrars écrira dans le Sans-Nom l’influence de ce «petit livret qui pourrait être simple divertissement de cinéaste, qui vaut ce qu’il vaut, que l’on a souvent cité comme l’une des œuvres les plus représentatives de la littérature moderne et dont la représentation typographique lors de sa parution eut une influence déterminante sur l’art typographique officiel en Russie soviétique, mais qui reste pour moi, quand mon bras coupé me fait mal ou quand je suis en proie à des idées noires, sentimentalement attaché au souvenir d’un travail heureux, chose si rare dans cet ingrat, dans ce solitaire métier d’écrire qui est maintenant le mien depuis cette nuit mémorable, et le témoignage d’une longue, lente, douloureuse et double cicatrisation, sinon d’une guérison parfaite» Oeuvres autobiographiques complètes, Bibliothèque de la Pléiade, t. I, 2013, p. 86).Illustré par Fernand Léger de 22 compositions en couleurs (dessins et aquarelles au pochoir). «Une édition de luxe avec des caractères d’affiches». Le Morland corps 24, utilisé pour la composition du texte, se rapproche de l’esthétique de l’affiche, cette police étant prévue au départ pour l’affichage, renvoyant ainsi au goût de Cendrars pour les affiches, les enseignes et la publicité. Jusqu’aux dessins de Léger, de facture cubiste, qui associent des lettres réalisées au pochoir: «lettres de caisses», utilisées traditionnellement pour indiquer le contenu des caisses et cantines de transport. C’est la première fois qu’un tel procédé est utilisé pour un livre de peintre.P. Fouché: La Sirène, n°38; Castleman, A Century of Artists Books, M.O.M.A., p.170; Monod 2395; Carteret V, p.41; Skira 197; Andel, Avant-Garde Page Design 1900-1950 p.99-100.

40,000.00 CHF