Référence :16303

La matinée libertine ou les moments bien employés.

NERCIAT Andréa de:

Paris, 1928. Grand in-8 de 118-[6] pages, demi-chagrin bleu marine à la Bradel, couvertures et dos conservés.

Illustré par Jean-Gilles Legendre de 9 délicates pointessèches hors-texte, et d’innombrables dessins dans les marges, gaiement rehaussés en couleurs. Tiré à 196 exemplaires, celui-ci est un des plus recherchés par les érotomanes-numérophilistes... j’ai nommé, le 69, un des exemplaires sur Vélin à la forme (!). Absolument charmant et gracieux. Le vrai patronyme de Legendre est Gilles Trilleau. L’ouvrage fut réédité, à peu de choses près, plus tard la même année, à Versailles, Pour les amis du bon vieux temps.

900.00 CHF