Référence :16327

Œuvres. Ornées de gravures d'après les desseins de Prud'hon, la dernière estampe gravée par lui-même.

BERNARD Pierre-Joseph:

Paris, Didot l'aîné, 1797. In-4 de [4]-IX-[1]-300 pages, plein maroquin à grains longs, dos ornés de petits fers ovales dorés, nerfs soulignés de filets dorés et pointillés, double nerfs mosaïqués de vert, et orné d’une chaînette dorée, large bordure sur les plats composée d’une alternation de palmes et fleurons dorés, précédés d’un chaînette dorée entre deux filets plein, coupes décorées, dentelle intérieure, gardes de soie moirée bleue ciel, tranches dorées. Reliure signée «Relié par Bozérian», soit Jean-Claude Bozérian, dit l’Aîné.

Un des plus grands livres illustrés publiés par Didot, sinon le plus fameux: tiré à 150 exemplaires sur vélin fort d’Angoulême, il est illustré par Pierre-Paul Prud'hon de quatre gravures dont la fameuse planche Phrosine et Mélidore dessinée et gravée par Prudhon lui-même, et dont il est dit que Delacroix en fit l’éloge au point de placer son auteur au niveau du Corrège. Ces quatre estampes sont avant la lettre, de toute fraîcheur et la dernière (Phrosine) est une véritable splendeur du Romantisme naissant. Seuls les 150 exemplaires sur vélin contiennent les opéra et les poésies diverses de Bernard (les exemplaires courants n'ont que 198 pages). Graese, I, 343; Cohen, 133; Diesbach-Soultrait, Bibliothèque Jean Bonna. XVIIIe siècle, 2007, n° 6 (ex. courant).

6,000.00 CHF