Référence :16547

Le Moyen de parvenir.

BEROALDE DE VERVILLE, François:

[Paris], s.n. [Grangé], 100070057 [1757]. 2 volumes in-12 de [2]-LXXVI-335, [2]-LII-330 pages, reliés plein maroquin grenat, dos lisses ornés de fleurons et petits fers dorés, pièces de titre et de tomaison ébène, triple filet doré en encadrements des plats et écoinçons, filet doré aux coupes et roulette dorée aux chasses, tranches dorées sur marbrure. Splendide papier dominoté doré aux motifs floraux aux gardes. Très belle reliure de grande qualité.

Illustré d'un "joli frontispice" par Martinet (Cohen, 139). Ce texte, qui se voulait être une parodie des Essais de Montaigne, paru originellement en 1617 sous la forme d'un répertoire de petits contes joyeux et de quolibets. C'est le seul ouvrage de François Béroalde de Verville (de son vrai nom François Vatable Brouard (1558-mort après 1623), fils d'un pasteur calviniste) qui ait rendu célèbre son auteur, bien que paru anonymement. Bel exemplaire de cette bonne littérature qui nous amuse et nous réjouit! Ce recueil fut parfois imprimé sous l'amusant titre de Coupecu de la Mélancolie, ou Vénus en belle humeur. Ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. Très bel exemplaire. Cohen, 139; Brunet, I, 807.

1,000.00 CHF