Référence :16551

Quinti Horatii Flacci Opera.

HORACE; PINE John:

Londini, aeneis tabulis incidit Iohannes Pine, 1733 - 1737. 2 volumes in-4 de [32]-264-[2] et [24]-191-[15] pages, plein maroquin grenat, dos à nerfs ornés de filets, fleurons et pièces d'armes du Prince de Rohan-Soubise, triple filet doré en encadrement des plats, filet aux coupes, roulette dorée aux chasses.

Très importante iconographie: 2 fleurons, 2 frontispices et 324 illustrations, grandes figures, vignettes et culs-de-lampe à sujets, sans compter 27 en-têtes plus ou moins ornés et 164 belle initiales; l'ensemble par John Pine. "Ouvrage très recherché" entièrement gravé, qui est ici sur grand papier, et en tout premier tirage comme l'atteste la légende de la médaille p. 108 du second volume "CÆSAR TRIBUN. POST. EST" au lieu de POTEST, qui sera corrigé plus tard. Premier tirage des gravures donc, "which is greatly preferred on account of the impression of the plates". Chacun des volumes s'ouvre sur une longue liste des souscripteurs. Ce fut là une entreprise audacieuse que publier les œuvres d'Horace, alors déjà éditées par les plus éminents spécialistes depuis le début du XVIe siècle. Mais c'était sans compter la réserve de témérité de John Pine, qui réussit une entreprise qui connut un succès et une reconnaissance au-delà de ses espérances. Exemplaire provenant de la bibliothèque de Charles de Rohan, duc de Rohan-Rohan, prince de Soubise avec une macle et une moucheture d'hermine alternées, chacune d'elle surmontée d'une couronne de prince du Saint-Empire. Sa bibliothèque, en dehors des livres que lui avait légué son oncle le cardinal de Rohan, "était constituée d'ouvrages remarquables par leur intérêt, leur rareté et leur valeur". Elle fut vendue aux enchères en 1788. Grand bibliophile, le prince de Soubise fut également mélomane: c'est lui qui fit installer le premier kiosque à musique de France dans les jardins du château de la Muette, dont il était le gouverneur. Il tâta même du fourneau et laissa une sauce Soubise, dont il agrémentait ses canetons. Restauration à une coiffe, un nerf et un coin, légères épidermures. Ex-libris portant la devise "Pax et Patria" avec écu chargé de deux maillets croisés surmontés d'un aigle; ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. O.H.R. pl. 2034, fer 6 et 7; Cohen, 497; W.T. Lowndes, II, p. 1113.

4,000.00 CHF