Référence :16579

Commentaire sur la Henriade, par Feu Mr. de la Beaumelle : Revu et corrigé par Mr. F[réron].

LA BEAUMELLE Laurent Angliviel de:

Berlin, Paris, Le Jay, 1775. 2 volumes in-8 de [2]-XVI-364; [4]-336 pages, maroquin rouge cerise, dos lisses ornés de fleurons et petits fers dorés, pièces de titre et tomaison en maroquin olive, triple filet doré en encadrement des plats, filet simple aux coupes et roulette dorée aux chasses, tranches dorées. Gardes de papier dominoté doré allemand. Très belle reliure de l'époque soigneusement conservée.

Illustré de bandeaux et culs-de-lampe et d'un élegant titre gravé d'après Marillet par Augustin de Saint-Aubin où l'on y voit Voltaire enfermé dans un ovale formé par une guirlande de lauriers et de chaque côté, plus bas, comme de raison, le médaillon de La Beaumelle et celui de Fréron, accompagné de deux génies dont l'un déchire les feuillets de la Henriade et l'autre arrache quelques branches de la couronne épique de Voltaire. Edition définitive de ce commentaire, après celle publiée à Toulouse en 1769, durant l'exil de La Beaumelle en Languedoc et que Voltaire avait fait interdire. Elle est parue après la mort de La Beaumelle, sous l'initiative de Fréron. L'auteur voulait établir un projet d'édition critique des œuvres de son adversaire Voltaire, mais cette entreprise resta cependant inachevée à cause de sa santé. Le frontispice de cet ouvrage inspira un quatrain fameux: "Le Jay vient de mettre Voltaire / Entre La Beaumelle et Fréron / Ce serait vraiment un calvaire / S’il s’y trouvait un bon larron". Magnifique exemplaire, intérieur très propre dans une reliure de grande qualité. Ex-libris frotté et celui moderne de Jean-François Chaponnière. Cohen, 533; Quérard, IV, 329.

1,000.00 CHF