Référence :16746

Lettres d'Héloïse et d'Abailard.

[MOREAU le Jeune]:

Paris, J. B. Fournier et fils, Didot le Jeune (imp.), [1796]. 3 volumes in-folio de 303; 367; 419 pages plein maroquin bleu nuit à grain long, dos à nerfs orné de roulettes dorées, frise à la grecque en encadrement des plats, filet simple aux coupes, roulette dorée aux chasses, tranches dorées.

Orné de 8 figures hors-texte après la lettre. Le cycle iconographique de cet ouvrage est dû à Moreau le Jeune et divers sculpteurs dont Langlois, Simonet, Delvaux. Bel exemplaire dans une charmante reliure de l'époque de grande qualité, imprimé par Didot sur un beau papier vélin. Le texte présente la traduction française - de Gervaise - en regard à la version latine des lettres échangées entre Abélard, philosophe et théologien, et Héloïse, deuxième femme de lettres d'Occident dont le nom nous ait été conservé, elle fut le premier écrivain à affirmer et définir la spécificité du désir féminin. Quelques feuillets avec des rousseurs de densité variable et certains brunis. L'ouvrage commence par la Vie d'Abélard par M. de l'Aulnaye. Ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière et un autre non-identifié. Cohen, 641.

1,800.00 CHF