Référence :18643

Les paradis artificiels. Opium et haschisch.

BAUDELAIRE Charles:

Paris, Poulet-Malassis et De Boise, 1860. In-8 de [4]-IV-304-[2] pages, demi-chagrin vert, dos à nerfs, non rogné, couvertures conservées.

Édition originale. Bel exemplaire de première émission avec la couverture et la page de titre à la date de 1860. Baudelaire fréquenta le Club des Hashischins fondé par l'aliéniste Moreau de Tours, c'est là qu'il rencontra Théophile Gautier. Le Club, fondé en 1844 sera actif jusqu'en 1849: les séances mensuelles se tenaient à l'Hôtel Lauzun sur l'île Saint-Louis, dans un appartement loué par le baron Jérôme Pichon. Dans la marge de la page 206 on trouve une note inscrite au crayon, à propos d'un passage qui dépeint De Qunicey paralysé dans son action d'écriture par sa consommation d'opium: " Combien de gens, de femmes [?] qui vivent par l'imagination plus que par la raison, sont dans ce cas là! Et vous en voulez faire des déesses? Allons donc, des idoles tout au plus!!" Et page 133, "Eu-pide" corrigé en "Eu-ripide". La reliure fin XIXe siècle. Les couvertures sont légèrement empoussiérées. Clouzot, Guide, p. 27.

2,200.00 CHF