Référence :18648

Les chansons de Bilitis. Traduites du grec pour la première fois par P. L.

LOUŸS Pierre:

Paris, Librairie de l'Art indépendant, 1895. In-4 de [4]-134-[6] pages, cartonnage à la Bradel de papier marbré, couvertures et dos conservés, non rogné. Cartonnage signé M. Brisson.

Édition originale tirée à 500 exemplaires, le nôtre un des 480 sur vélin (173). Pierre Louÿs, rédige en 1894 ces poèmes prétendument écrit par une jeune poétesse ayant vécut du temps de Sapho. Belle et célèbre mystification, l'auteur fait preuve d'une grande érudition qui confondit alors plus d'un spécialiste. Il poussa le souci du détail jusqu'à citer un archéologue allemand, le professeur G. Heim qui aurait retrouvé sa tombe, et Louÿs cite même l'édition allemande des chansons traduites par Heim, édition qui devait voir un second volume ou figurerait les objets découverts dans la tombe de la belle Bilitis; reliques visibles alors au musée de Larnaka... Bel exemplaire joliment relié par Marie Brisson, fille adoptive de Carayon, qui fabriquait elle-même ses papiers de couvertures et de gardes.Elle cessa son activité avant la première guère. Ex-libris Henri Lenseigne, disciple de Brillat-Savarin, et président de la célèbre société Les XX et dont la bibliothèque fut dispersée en deux vacations: en 1930 et 1932.

500.00 CHF