Référence :19191

Les Cent Nouvelles nouvelles. Suivent les Cent Nouvelles contenant les Cent Histoires Nouveaux, Qui sont moult plaisans a raconter, En toutes bonnes Compagnies; par manière de joyeusete.

HOOGHE Romain de; LA SALLE Antoine:

Cologne, Pierre Gaillard, 1701. 2 volumes in-12 de [32]-397-[3] et [24]-389-[3] pages, plein maroquin rouge, dos lisses ornés de filets, fleurons et cercles dorés, guirlande dorée bordée de double filets dorés, grecque dorée intérieure, tranches dorées. Reliure signée Motet.

Frontispice gravé par G. Vander Gouwen, 1 vignette à l'avertissement, 1 cul-de-lampe au t.2, et 100 vignettes par Romain de Hooghe, en premier tirage (45 au t.1, 55 au t.2) la plupart non signées, quelques unes portent la signature du graveur, L. Scherm ou J. v. Vianen. Exemplaire très bien établi par Mottet, relieur parisien actif au tout début du XIXème siècle (Fletty, p. 133; Ramsden, p. 143). Brunet et Cohen signalent qu'il existe deux éditions à la même date, l'une avec les gravures tirées à part et l'autre dans le texte, à mi-page, comme dans notre exemplaire: les deux bibliographes s'entendent pour dire que les épreuves dans le texte sont meilleures. Il est toutefois curieux de constater des variantes quant à la pagination. Pour le premier volume, Cohen donne 397 pages et 325 pour le second volume. Hors notre second volume à 389 pages. Et la plupart des exemplaires que l'on rencontre on 349 pages au premier volume... Nous n'avons pas su éclaircir ce mystère. L'exemplaire provient de la bibliothèque Marie Anne de Billy et Charles Antoine de Billy, seigneur d'Anthilly, avec leurs noms aux pages de titre et répétés au verso; des bibliothèques du marquis de Biencourt (4ème du nom), et du Dr. R. Koenig, avec les ex-libris. Au second volume, cahier Y bruni et petite galerie de ver au 36 ff. finaux (sans perte de texte). Brunet, I, 1735; Cohen, 658.

2,000.00 CHF