Référence :19722

Le dernier des métiers.

VIAN Boris:

Paris, Jean-Jacques Pauvert, 1969. In-12 broché, couverture illustrée à rabats.

"Le dernier des métiers fut écrit pour compléter le spectacle que devait monter Reybaz aux Noctambules, L'équarissage [pour tous] ne durant qu'une heure et quart environ. Cependant, le directeur des Noctambules, choqué par le ton hautement profanatoire de cette tragédie, insista délicatement pour qu'on joue autre chose en complément et devant cette réaction d'honnête homme, Reybaz, le plaisantin, s'inclina, dominé." (Avant-propos).

25.00 CHF