Référence :4313

L’Anti-Robert : Critique du nobiliaire de Provence de l’abé [sic] Robert. Par Messieurs [encre rouge et d’une autre main] Simon Joseph de Barcillon sieur de Mauvans.

SCIPION DE BARCILON DE MAUVANS Joseph:

Sans lieu, , Sans date. 2 volumes manuscrits - 18ème siècle - de 1ff. bl., page de titre, 614p., [4]ff. de table, 26ff. bl. + 1 ff. bl., page de titre, 435p., [1]ff., 31ff. bl. plein veau marbré, dos à nerfs, caissons ornés de fleurons dorés, ét. de titre et tomaison en mar. rouge et vert. Soit 1056 pages calligraphiées d’une belle écriture très lisible.

S’ensuit page 1 le contenu des deux volumes:«Cette critique contient l’épurement de la noblesse du pais de provence; la différence des gentilhommes de sang, d’origine, de nom et d’armes, d’avec les noble de races, annoblis, et de la noblesse de robe; la différence sur les diverses espèce de noblesse. Les notes sur les diverses familles éteintes dont d’autres ont pris le noms et les armes. Les observations sur les usurpateurs de la noblesse, que l’auteur du Nobiliaire a employés comme véritables gentilhommes. Les moyens pour éviter les usurpateurs et le mélange dans la noblesse et pour finir une fois pour toujours les recherches contre les véritables nobles. Le catalogue des gentilhommes de sang, de nom et d’armes et celuy des nobles de robe, et celuy des familles éteintes, le tout par ordre alphabétique. Avec une table sommaire des matière contenues dans cette ouvrage. L’abregé de l’histoire des juifs en Provence. Le catalogue des nouveaux chrétiens de race judaique dans ce pais avec les observations pourquoy ils sont en si grande horreur. »Très important manuscrit de par son étendue, sa complétude - 425 familles sont détaillées, 167 blasons ont été collés (parfois dessinés) - ainsi que par de très abondantes notes dans les marges, à l’encre rouge réalisées en 1868 d’après «l’exemplaire de la bibliothèque de Marseille annoté par Faucon & coté Aa 15bis, in4° 2 vol. manuscrits». De toutes les copies manuscrites de ce texte passées en vente publique ces dernières années, cet exemplaire semble être le plus abouti, le plus soigneusement rédigé. L’annotateur de 1868 a laissé son monogramme, que votre serviteur n’a su déchiffrer... Ce texte à circulé sous le manteau durant la première partie du XVIIIe, l’auteur y met l’accent sur la supériorité de la vielle noblesse et dénonce la corruption de l’argent et les innovation sociales. Il refuse de juger la noblesse en fonction de la fortune. Le texte de Barcilon de Mauvans est précieux en ce qu’il lève un coin du voile qui recouvre les sentiments identitaires de cette vieille noblesse appauvrie et oubliée au fond des provinces. A consulter : «Modernité et déclassement social. Barcilon de Mauvans, interprète de la dérogeance de noblesse» de Valérie Pietri in Cahiers de la Méditerranée, 69/ 2004:Etre marginal en Méditerranée (XVIe-XXIe). [vol. premier] 55 blasons et 231 famillesp. 1 Critique du Nobiliaire de Provencep. 3 Remontrances faites au Roy sur les désordres qui sont survenus en la Cour du parlement de Provence a cause des grandes parentés et alliances des Neophites en l’année 16611. p. 20 Lettre des Juifs de Provence au Satrape et grand Rabin de Constantinople datée du 13... 1489. a. 21 Réponse du grand Satrape... p. 23 Extraits des archives de sa majesté aux pais de Provence et du registre Veritas []p. 45 Imposition de six mille livres faite par Louis Douze Roy de France sur les nouveaux Chrestions dits Neophites de Provence, avec cottisation par eux faite. p. 56 Rolle[sic] des familles qui sont venues habiter dans la ville d’Aix depuis la [?] cotisation, qui ont été baptisées depuis l’année 1518 et suivantes, ainsi qu’il conste [?] des procès verbaux de leur baptèmes insérés dans les écritures. - Dalardy et Dougier de l’année 1620 anciens notaires de lad. ville. p. 59 Teneur de l'arrêt donné par la cour du parlement en faveur des denommées cy-après. p. 62 Attestation des commissaires nommés pour prendre le Rolle [sic] des Neophites de Provence et le remettre fidellement aux archives de l’ordre de St. Jean de Jérusalem de Malthe. p. 64 Copie de l’ordonnance rendue a Malthe contre les neophites ou bouveaux Chrestiens. p. 68 Suit la critique du Nobiliaire de Provence de Mr. Labé [sic] Robert. a. 148 [ici commence la liste des familles, classées par ordre alphabétique qui se termine p. 614]4 ff. [non chiffrés contenant la] Table des noms des familles contenues dans ce premier volume. [vol. second] 112 blasons et 194 famillesp. 1 à 414 [liste des familles, classées par ordre alphabétique] a. 415 Sobriquets des plus nobles familles de la province trouves dans les archives du Roy René l’an 1480. p. 417 Table des noms des familles contenues dans ce second volume. p. 423 Catalogue des familles nobles de sang et d’origine. p. 424 Catalogue des nobles de sang de nom et d’armes. p. 425 Catalogue des nobles de Race. p. 427 catalogue des nobles de Robe. p. 428 Catalogue des annoblis avec la datte des letres patentes de leur annoblissementp. 429 Catalogue des familles éteintes. p. 431 à 435 [complément des notices des familles Riqueti de Mirabeau, Thomas, Thomassin et Valbelle, par l’annotateur du 19e, à l’encre rouge].

10,000.00 CHF