Référence :5976

Les misères de la vie humaine, ou les gémissemens et soupirs exhalés au milieu des fêtes, des spectacles, des bals et des concerts, des amusements de la campagne, des plaisirs de la table, de la chasse, de la pêche et du jeu, des délices du bain, des récréations de la lecture, des agréments des voyages, des jouissances domestiques, de la société du grand monde et du séjour enchanteur de la capitale.

BERESFORD James; BERTIN Théodore-Pierre (traducteur):

Paris, Delaunay, 1814. 2 tomes en 1 volume in-12 de VIII-[2]-256 et [4]-213-[3]p., demi-basane brune, dos lisse orné de filets dorés, pièce de titre rouge (reliure vers 1890). Quelques rousseurs, manques coins sup. de 3 feuillets sans manque de texte. Ex-libris moderne d'un coll. genevois, et de Jean Peyret, du Château des Capitansm à Juliénas.

Illustré de deux grandes planches dépliantes en frontispice figurant les misères personnifiées, et quelques figures gravées sur bois in-texte. Seconde édition en français (la première parut en 1809), d'un ouvrage initialement publié en anglais en 1806. Amusant dialogue entre deux malheureux qui énumèrent tout ce qui peut arriver de désagréable, d'énervant, les petits tracas de la vie quotidienne. Cela me fait penser à la loi de Murphy énoncée 150 ans plus tard...

380.00 CHF