Référence :8860

Pluton maltotier. Nouvelle Galante.

[DESCHIENS DE COURISOLS]:

A Cologne, chez Adrien l'Enclume, gendre de Pierre Marteau, 1708. In-12 de VIII-316 pages, plein maroquin rouge, dos à nerfs orné de filets dorés, triple filet doré encadrant les plats, simple sur les coupes, dentelle dorée intérieure, tranches dorées. Ex-libris Edouard Moura, de Bordeaux; et un autre portant simplement le chiffre A.L. La reliure est signée Bernasconi.

Curieux frontispice gravé de Jacques Harrewyn, représentant la barque de Charon, avec un financier à son bord et l’entrée des enfers. Rare édition publiée à la même adresse et à la même date que celle que l’on considère généralement comme l’originale. Celle-ci n’a pas la sphère sur le titre, mais un simple fleuron typographique, et sa collation diffère (VIII, 316 pp, frontispice compris). Les bibliographies consultées ne la mentionnent pas, et elle semble plus rare que celle à la sphère. Il n'est pas inutile de préciser que le maltotier est le percepteur d'impôts. « Ce petit livre, rempli de méchancetés, est encore très curieux à lire aujourd’hui, en raison des renseignements qu’il donne sur une partie de la société financière à cette époque » (Drujon, Les Livres à Clefs,II, col. 784). De nombreux noms sont imprimés en toutes lettres, et Drujon en donne 98 de plus. Cette publication s'inscrit dans la continuité de Nouvelle école publique des finances, ou l'art de voler sans aîles publié l'année précédente. Pas dans Barbier, et la BNF attribue ce texte à Deschiens de Courtisols. Bel exemplaire parfaitement établi dans une admirable reliure par Bernasconi.

900.00 CHF