Référence :8992

Le pornographe, ou idées d'un honnête-homme sur un projet de règlement pour les prostituées, propre à prévenir les Malheurs qu'occasionne le Publicisme des Femmes: avec des notes historiques et justificatives.

[RESTIF DE LA BRETONNE Nicolas Edme]:

A Londres / A La Haye, Chez Jean Nourse / Chez Gosse junior & Pinet, 1769. In-8 de [4]-7-368 pages, pleine basane marbrée, dos à nerfs orné de filets et fleurons dorés, pièce de titre rouge, coupes ornées, tranches rouges.In-8 of [4] -7-368 pages, full marbled sheepskin, ribbed back decorated with gilt fillets and floral ornaments, red title label, decorated cuts, red edges.

Edition originale. Restif propose d'ériger la prostitution en institution publique pour lutter en premier lieu contre la prolifération des maladies vénériennes. Il imagine une maison close idéale, appelée parthénion, placée sous le contrôle de l'Etat. Son projet intègre tous les aspects de la vie quotidienne des pensionnaires. "Le Pornographe connut un succès européen et inspira à Joseph II les règlements sur la prostitution qu'il appliqua dans ses Etats" (Lumières ! Un héritage pour demain, BnF 2006, n° 141). L'auteur confiera dans Mes ouvrages: "Jamais projet utile ne fut plus mal accueilli: à peine se trouva-t-il trois ou quatre têtes saines dans la capitale qui me rendissent justice". Diderot n'était pas du nombre de ces têtes saines. Il s'étonne que l'auteur se soit préoccupé sur deux cents pages de "classer les gueuses du royaume, dresser un tarif du prix de leurs charmes, leur élever un édifice et leur donner une règle aussi réfléchie qu'aucun fondateur de monastère l'aie fait." Lacroix, Bibliographie et iconographie de Restif de la Bretonne, pp. 98-100.First edition. Restif proposes to erect prostitution to a public institution to fight against the proliferation of venereal diseases. He imagines an ideal whorehouse, called parthenion, placed under the control of the State. His project integrates all aspects of the residents' daily life. "Le Pornographe connut un succès européen et inspira à Joseph II les règlements sur la prostitution qu'il appliqua dans ses Etats" (Lumières ! Un héritage pour demain, BnF 2006, n°141). The author will confide in Mes ouvrages: "Jamais projet utile ne fut plus mal accueilli: à peine se trouva-t-il trois ou quatre têtes saines dans la capitale qui me rendissent justice". Diderot was not one of those têtes saines. He is surprised that the author is concerned on two hundred pages of "classer les gueuses du royaume, dresser un tarif du prix de leurs charmes, leur élever un édifice et leur donner une règle aussi réfléchie qu'aucun fondateur de monastère l'aie fait." Lacroix, Bibliographie et iconographie de Restif de la Bretonne, pp. 98-100.

1,500.00 CHF