Catalogue

libraire : ILLIBRAIRIE | Alexandre Illi | Bombadil SA

8243 résultats

DITTERT René; ROCH André (préface):

Passion des hautes cimes.

Lausanne, Librairie F. Rouge & Cie S.A., 1945. In-8 de 248-[4] pages, dos de toile verte avec pièce de titre en maroquin, vignette dorée au premier plat.

Illustré de photographies hors-texte, de croquis et d'esquisses. De la "Collection alpine".

DURGNAT-JUNOD Clara:

Pinceaux et piolet. Autobiographie anecdotique.

Lausanne, Editions Held S.A., 1944. In-12 broché de 208-[8] pages, couverture à rabats imprimée en deux tons.

Illustré de 8 planches en noir hors-texte. 2e édition. Couverture usée.

DURIER Charles:

Le Mont-Blanc.

Paris, Librairie Fischbacher, 1897. In-12 de XVI-486-[2] pages, demi-chagrin bordeaux à coins.

La carte des routes du Mont-Blanc manque à notre exemplaire. Quatrième édition, revue et augmentée d'un Supplément.

DURIER Charles:

Le Mont-Blanc.

Paris, Librairie Fischbacher, 1923. In-8 de XVI-407-[3] pages, demi-percaline bordeaux à coins, couverture conservée.

Illustration hors-texte, dont un frontispice et une carte dépliante des routes du Mont-Blanc dépliante et en couleurs. Sixième édition annotée par Joseph et Charles Vallot et illustrée.

FAUCHERE Andrée:

Le cri des paysans de haute montagne.

Genève, Editions Slatkine, 1998. In-8 broché de 131-[5] pages, couverture illustrée en couleurs.

Illustration en noir hors-texte. Etat comme neuf.

FAUCHERE Andrée:

Dames de là-haut. Vies des gardiennes de cabane.

Genève, Editions Slatkine, 1995. In-8 broché de 135-[1] pages, couverture illustrée en couleurs.

Illustration en noir hors-texte. Etat comme neuf.

FAUCHERE Andrée:

Guide de montagne. Métier... vocation... passion.

Genève, Slatkine, 1997. In-8 de 207-[1] pages, cartonnage d'éditeur imprimé en couleur.

Abondamment illustré de photographies in-texte en noir et en couleurs. Etat comme neuf.

FLEMWELL G:

Sur l'Alpe fleurie. Promenades poétiques et philosophiques dans les Alpes.

Paris, Société d'édition des sciences naturelles L. Marret et Cie, 1914. In-8 de XI-[1]-248-[4] pages, demi-percaline brune à coins, couvertures conservées.

Elégamment illustré de 63 illustrations dont 20 planches hors-texte en couleurs.

FRISON-ROCHE Roger:

La dernière migration.

Paris, B. Arthaud, 1965. In-12 broché de 324-[4] pages, couverture à rabats imprimée en couleurs.

FRISON-ROCHE Roger:

Le rapt.

Paris, B. Arthaud, 1962. In-12 broché de 313-[7] pages, couverture à rabats imprimée en couleurs.

GALLET Julien; FAVRE Maurice (préface):

Dans l'alpe ignorée. Explorations et souvenirs.

Lausanne, Librairie F. Rouge & Cie S. A., 1944. In-8 broché de 308-[4] pages, non coupé, couverture imprimée en couleurs.

Illustrations en noir hors-texte.

GEIGER; GERMAIN Félix (préface):

Geiger pilote des glaciers.

B. Arthaud, 1967. In-8 de 217-[7] pages, converture à rabats illustrée en deux tons.

Illustré de photos, dessins et croquis en noir hors-texte.

GEIGER Hermann; GUEX André; THIEBAUD René (préface):

Hermann Geiger. Pilote des glaciers.

Lausanne, Librairie Marguerat S. A., 1954. In-8 de 202-[6] pages, converture à rabats illustrée en couleurs.

Orné de 40 héliogravures, 9 dessins et 2 hors-texte couleurs. Couverture usée.

GERMAIN Felix:

Cîmes et visages du Haut Dauphiné.

B. Arthaud, 1955. Grand in-8 de 185-[5] pages, couverture imprimée en noir sous sa jaquette en couleurs, rhodoïd (accrocs et petit manque au dos).

110 photographies en noir, 16 en couleurs, 7 vignettes de Jeanne Germain, une carte dépliante du panorama de Chaillol-Le-Vieux.

CHRISTOFFEL Ulrich:

La montagne dans la peinture. Le Club alpin suisse à ses membres à l'occasion du Centenaire de 1963.

Zollikon, Editions de la Centrale des publications du Club alpin suisse, 1963. In-4 de 141-[3] pages, couverture imprimée en deux tons.

Iconographie en couleurs et en noir hors-texte.

GERVASUTTI Giusto:

Montagnes, ma vie.

Genève, Editions Slatkine, 1978. In-8 de 292 pages, plein skyvertex vert, titre doré.

Iconographie en noir in-texte. Nouvelle édition augmentée de préfaces de G. Sonnier et L. Devies, de lettres et de photographies inédites de G. Gervasutti.

GINDRAUX Philippe:

Mont-Blanc Story.

Genève-Paris, Slatkine-Clairefontaine, 1989. In-8 de 93-[1]-81-[1] pages, couverture imprimée en couleurs, en deux textes tête-bêche.

Les deux parties sont séparées par une série de planches en noir hors-texte.

GINDRAUX Philippe:

La folle histoire du Cervin.

Genève, Editions Slatkine, 1990. In-8 de 219-[3] pages, couverture illustrée en couleurs.

Iconographie en noir hors-texte.

GIROUD Ami; DARBELLAY Michel:

A l'ombre de l'Himalaya.

1964. In-8 oblong de 51 pages, couverture photographique imprimée en noir (frottée en bord).

Abondamment et élégamment illustré de photographies de Michel Rey en noir hors-texte.

GOLAY H.-C:

Le Salève d'Annemasse à Cruseilles. Guide détaillé à l'usage des promeneurs et des varappeurs.

Genève, Editions "Echo montagnard", 1948. In-12 broché de 152 pages, couverture illustrée (avec quelques petites taches), imprimée en orange, titre au dos.

Illustré de 17 photographies hors-texte en noir et de quelques croquis in-texte. En fin, un dépliant d'une vue générale du Salève prise de la route de Bossey avec position approximative des sentiers.

GOS Charles:

Le Cervin. L'époque héroïque. 1857-1867. [et] Faces, grandes arêtes.

Neuchâtel/Paris, Editions Victor Attinger, 1948. 2 volumes in-8 brochés de 315-[5] et 327-[1] pages, couverture imprimée en noir et blanc (traces de plis en bord).

32 illustrations en noir hors-texte pour le premier volume, 22 dans le second. De la collection "Montagne". Préface de Geoffroy Winthrop Young pour le premier volume.

GOS Charles:

Solitude montagnarde.

Neuchâtel/Paris, Editions Victor Attinger, 1943. In-8 de 286-[2] pages, demi-chagrin vert à coins, couvertures conservées.

De la collection "Montagne". Un mors fendu, dos frotté.

GOS Charles:

Tragédies alpestres.

Lausanne, Librairie Payot, 1947. In-8 broché de 304 pages, couverture imprimée en deux tons.

Illustrations en noir hors-texte. Troisième édition. Rousseurs sur la couverture, intérieur frais.

GOS Charles:

Près de Névés et des Glaciers. Impressions Alpestres.

Paris, Librairie Fischbacher, 1912. In-8 broché de XIV-276-[2] pages, couverture imprimée en noir (usée).

Illustré de 12 dessins à la plume de Albert Gos, hors-texte. Troisième édition. Préface de Guido Rey.

GOS François:

Les Alpes de la Haute-Savoie.

Genève, Librairie J.-H. Jeheber, 1926. In-8 de 173-[3] pages, demi-basane rouge, dos richement orné.

Orné d'un grand nombre d'illustrations en héliogravure, d'après les photographies de Fréd. Boissonnas, E. Gos, Granier, A. Kern, etc. Couverture illustrée en couleurs de François Gos conservée. Introduction de Henry Bordeaux, préface de F. Regaut. Très belle condition, hormis quelques petites griffures à la reliure.

GRELLET Pierre:

Grandes routes et chemins écartés.

Lausanne, F. Rouge & Cie S.A., 1946. Petit in-8 broché de 230-[6] pages, couverture à rabats imprimée en deux tons.

Illustrations en noir hors-texte. Edition numérotée 491 sur 2000 exemplaires sur vélin blanc.

GUEX Jules:

Dans la trace de Javelle.

Lausanne, Librairie F. Rouge & Cie S. A., 1947. In-8 de 111-[5] pages, couverture imprimée en couleurs.

Augmenté de nombreux documents inédits: notes, croquis, dessins et photographies de Javelle imprimés en héliogravure, hors-texte. De la Collection Alpine. Edition numérotée 771 sur 1700 exemplaires sur vélin fin. Quelques taches sur la couverture, tampon de possesseur sur le premier plat.

GUEX Jules:

La montagne et ses noms. Etudes de toponymie alpine.

Lausanne, Librairie F. Rouge & Cie S. A., 1946. In-8 broché de 233-[5] pages, partiellement non coupées, couverture imprimée en couleurs.

Illustrations en noir hors-texte. De la Collection Alpine. Belle condition.

HERZOG Maurice:

Les grandes aventures de l'Himalaya. Annapurna, Nanga Parbat, Chogori-K2.

Jean-Claude Lattès, 1981. In-8 de 247-[5] pages, cartonnage d'éditeur imprimé en couleurs.

Augmenté de nombreuses photographies en noir et en couleurs, in-texte. Petit accrocs à la coiffe en tête, intérieur frais.

HÜBER William:

Les glaciers.

Paris, Challamel Ainé libraire-éditeur, 1867. In-12 de VIII-266-[2] pages, demi-skyvertex caramel, couvertures conservées.

Augmenté de quelques planches en noir hors-texte. Envoi autographe de l'auteur. Rousseurs sur quelques feuillets au début et à la fin de l'ouvrage.

ISSELIN Henri:

La barre des écrins. 4.102 m.

Paris/Grenoble, Arthaud, 1954. In-8 broché de 229-[11] pages, couverture imprimée en deux tons (manques et accrocs sur les plats).

Augmenté de photographies à pleine pages, hors-texte et de plans et itinéraires in-texte.

JAVELLE Emile:

Souvenirs d'un alpiniste.

Paris, Payot, 1929. In-8 broché de 272-[2] pages, partiellement non coupées, couverture imprimée en deux tons.

Augmenté de 8 illustrations hors-texte. Préface de M. Henry Bordeaux.

KUGY Julius:

Révélation de la montagne. Les Alpes Juliennes, les Dolomites, le Massif de Clauta, les Alpes carniques.

Neuchâtel/Paris, Editions Victor Attinger, 1944. In-8 broché de X-208-[6] pages, partiellement non coupées, couverture imprimée en noir, (frottée en bord).

Illustré de photographies en noir hors-texte. Traduit par Paul du Bochet, avec une introduction de Charles Gos. De la Collection Montagne.

C. LANE Ferdinand:

Histoire des montagnes.

Paris, Librairie Arthème Fayard, 1954. In-8 broché de 317-[3] pages, partiellement coupées, couverture imprimée en couleurs.

Illustré de photographies en noir in-texte. De la collection "Savoir".

KUGY Julius:

Révélation de la montagne. Les Alpes Juliennes, les Dolomites, le Massif de Clauta, les Alpes carniques.

Neuchâtel/Paris, Editions Victor Attinger, 1944. In-8 broché de X-208-[6] pages, demi-chagrin bleu marine, couvertures conservées, dos usé.

Illustré de photographies en noir hors-texte. Traduit par Paul du Bochet, avec une introduction de Charles Gos. De la Collection Montagne.

HILL Lynn:

Ma vie à la verticale.

Chamonix, Editions Guérin, 2002. In-8 oblong de 330-[2] pages, pleine toile rouge d'éditeur, (tache sur le premier plat).

Augmenté de nombreuses photographies en noir et en couleurs in-texte. Co écrit avec Greg Child. Belle condition.

LANZMANN Jacques:

Fou de la marche.

Paris, Editions Robert Laffont, 1985. In-8 broché de 237-[3] pages, couverture imprimée en couleurs.

Augmenté de nombreuses photographies en noir in-texte.

OLIVER Raymond:

La cuisine. Sa technique, ses secrets.

Editions Bordas, 1965. In-8 de 800 pages, pleine toile grège.

Abondamment illustré de photographies de Ch. Affif en couleurs. Première édition. Quelques taches sur les plats, couverture usée.

ROVEREA F. de; TAVEL C. de (pub.); MONNARD C. (préf.):

Mémoires de F. de Roverea, colonel d’un régiment de son nom, à la solde de sa Majesté Britanique.

Berne, Chez Charles Stämpfli, 1848. 4 volumes in-8 de XVI-488 + 476 + 464 + 492 pp. demi-basane brune, dos à nerfs ornés. Reliure un peu frottée, quelques rares rousseurs.

Illustré d’un portrait de l’auteur en frontispice.

BAUD-BOVY Daniel; BOISSONNAS Fred:

Peintres genevois. 1ère série : 1702-1817 - Liotard, Huber, Saint-Ours, de la Rive. 2ème série : 1766-1849 - Töpffer, Massot, Agasse.

Genève, le Journal de Genève, 1903 - 1904. 2 volumes in-4 de [12]-174-[2] et 164-[2], demi-chagrin bordeaux, dos orné du titre et filets dorés, gardes ornées de motifs bordeaux et dorés, tête teintée, signets, couvertures conservées (une rose, une verte, ornées de médaillons). Tampon de possesseur sur les pages de titre, ceci mis à part, en parfaite condition.

Illustré au tome 1 de 23 planches hors-textes dont 3 en couleurs et au tome 2 de 23 planches hors-texte dont 3 en couleurs et 1 en sépia. Les deux tomes sont en outre illustrés de très nombreuses reproductions en noir in-texte.

BOISSONNAS Fred; MAZEL Antoine:

Souvenir des Mayens, octobre 1889.

Un album grand in-4 de 25 feuillets cartonnés monté sur onglet, pleine percaline rouge ornée à froid, titre doré au premier plat. Dédicace de Fred Boissonnas en première garde, « A ma chère petite fille Cécile, comme album pour y soigner ses souvenirs », précédée de sa grande signature.

37 épreuves photographiques de divers formats, (155 x 105 en moyenne) encollées en plein sur cartons. L'essentiel des clichés sont légendés de la main de Fred Boissonnas avec, quand il ne s'agit pas de ses photos, leurs attribution, à Antoine Mazel (6). Toutes les photographies réunies ici ont été prise entre le 5 et le 11 septembre, une semaine d'escapade en montagne. Sur la première on y voit Fred Boissonnas assis près de la pension des Mayens de Sion. Les paysages côtoient des images vivantes, notamment lors de la visite d'une « caverne » ou lors d'un pique-nique. La photographie de montagne est bien présente ici avec notamment « le grand désert et de la Rosablanche » ou avec cette image d'une cordée de 4 hommes dont nos deux photographes alors en route pour le sommet du Combin, ils y parviendront à 11h30. L'album s'achève à Hérémence, certainement comme leur séjour.

BOISSONNAS Fred:

Scènes de goûter autour d'un produit Nestlé.

Album pleine percaline verte et muette.

24 épreuves photographiques de 85 x 145 mm. encollées en plein sur cartons de 21 x 27 cm montés sur onglets. Mention manuscrite à la mine de plomb en tête de la première planche « Publicité faite pour Nestlé » et légende à l'encre de la main de Boissonnas sous la première photographie Emil, Edmond, Henri, alfred en 1897. Les 4 bambins apparaissent sur l'ensemble des cliché alors que leur mère, Augusta, est présente sur 4 clichés. Au moment qui semble le plus délicat, alors qu'Henri se met à pleurer. Cette séquence de 24 images nous montre des frères qui semblent spontanés autour de la table mais l'on voit bien que Fred a élaboré cette mise en scène. Le boite en fer, avec la marque mise en évidence, est le seul élément qui n'est à aucun moment déplacé et reste ainsi bien lisible. Estelle Sohier, historienne à l'Université de Genève écrit: "Le rôle pionnier de Boissonas dans l'utilisation de la photographie à des fins publicitaires pour des entreprises comme Nestlé, et Suchard, est peu connu. Si l'entreprise Suchard a eu recours à des photographes dès les années 1860 pour documenter et mettre en valeur ses lieux de production, symboles de modernité, Boissonnas fut l'un des premiers à utiliser la photographie pour valoriser des produits et inciter à les consommer.".

BAUD-BOVY Daniel; BOISSONNAS Frédéric:

Des Cyclades en Crète au gré du vent. Avec une préface par Gustave Fougère directeur de l'Ecole française d'Athènes. Notices archéologiques par G. Nicole.

Genève, Boissonnas & Cie, Editions d'art et de science, 1919. Grand in-folio de 158p., reliure d'éditeur en vélin ivoire richement décoré. Quelques pâles rousseurs sur certains feuillets, défaut observé sur les 4 exemplaires rencontrés par votre serviteur. La reliure a été confiée à Arné Asper.

Illustré par Frédéric Boissonnas de 187 illustrations in-texte, 40 planches hors-texte en héliogravure et une carte géographique, sous serpentes imprimées. L'ornementation et le titre ont été dessinés par Henri Boissonnas et Rod. Schlemmer. Edition originale (et unique) de ce monumental volume, frère du plus connu "En Grèce par monts et par vaux" publié en 1910. Si "En Grèce" fut tiré à 230 exemplaires, "Des Cyclades" ne fut tiré qu'à 160 exemplaires dont le n° 21 est présenté ici, signé par les auteurs, avec un petit envoi autographe de Boissonnas. Un des plus grands et plus beaux livres de photographie. E. Sohier, N. Crispini Usages du monde et de la photographie p. 216.

PICABIA Francis:

Jésus-Christ rastaquouère.

Collection Dada, [1921]. In-8 broché de 66-[6] pages, non coupé. Chemise dos lisse de box gris souris, étui.In-8 of 66-[6] pages, unopened.

Illustré de 3 dessins mécaniques hors-texte par G. Ribemont-Dessaignes.Illustrated with 3 mechanical drawings by G. Ribemont-Dessaignes, not included in collation. Edition originale tirée à 1060 exemplaires numérotés, celui-ci un des 50 sur pur fil Lafuma réimposés, tirage de tête après 10 Chine. Introduction de Gabrielle Buffet. Le livre devait dans un premier temps être publié par Grasset, mais Picabia écrit le 31 juillet 1921 à Breton : «Mon petit livre va paraître au Sans Pareil, je pense. Il m’a été absolument impossible de m’entendre avec B. Grasset; cet homme est charmant, mais peu audacieux, il considère que mon livre ne pourrait être lu par sa clientèle tel qu’il est. Avec beaucoup de modifications, cela ferait une œuvre très bien, probablement». Mais une semaine plus tard, les mêmes problèmes se posent avec René Hilsum qui demande également des changements dans le texte et un autre titre pour pouvoir le publier. Ne voulant pas céder, Picabia fait paraître Jésus-Christ Rastaquouère à compte d’auteur en gardant le label de la Collection Dada qu’utilisait déjà le Sans Pareil, et met l’ouvrage en vente chez Jacques Povolszky à la Librairie-Galerie La Cible. Cet incident marque le début de la scission entre Hilsum et les dadaïstes que l’éditeur avait soutenus dès le début. E. Hutin; P. Fouché, Au Sans Pareil, p. 22 et suiv.; Dada Global n° 211.Illustrated with 3 plates, mechanical drawings by G. Ribemont-Dessaignes. First edition printed to 1060 numbered copies, this one of 50 on pur fil Lafuma, leading print after 10 China. Introduction by Gabrielle Buffet. The book was originally to be published by Grasset, but Picabia wrote on July 31, 1921 to Breton: "Mon petit livre paraîtra au Sans Pareil, je pense. Il était absolument impossible pour moi de m'entendre avec B. Grasset; cet homme est charmant, mais pas audacieux, il considère que mon livre ne pourrait pas être lu par sa clientèle telle qu’il est. Avec beaucoup de modifications, il ferait probablement un très bon travail. " But a week later, the same problems arise with René Hilsum who also requests changes in the text and another title to be able to publish it. Not wanting to give in, Picabia publishes Jesus Christ Rastaquouère as an author keeping the label of the Dada Collection already used by the Sans Pareil, and puts the book on sale at Jacques Povolszky at the Bookstore-Galerie La Cible. This incident marks the beginning of the split between Hilsum and the Dadaists that the publisher had supported from the beginning. E. Hutin [P. Fouché, Au Sans Pareil, p. 22 et suiv.]. Dada Global n ° 211.

[EROTICA]:

Les passe-tems du boudoir, ou recueil nouveau de contes en vers.

A Galipoly, Chez la veuve Turban, 1785. In-12 de 149-[5] pages, plein maroquin rouge à grain long, dos à nerfs richement orné, succession de filets et roulettes dorés en encadrement des plats, filet doré aux coupes, roulette dorée aux chasses, tranches dorées.

Edition originale rarissime inconnue à Pia et à l’Enfer qui ne mentionnent que l’édition de 1787. Le Catalogue de la vente Peyrefitte mentionne notre édition sans les gravures, ce qui est le cas de notre exemplaire. Très bel exemplaire de ces 108 contes licencieux et paillards. Pia 1097 et Enfer 742 pour une autre édition; Gay III, 662 (avec une date erronée); Peyrefitte, 72; Bibliothèque érotique Gérard Nordmann, 2e partie, 407.

FERRIER Auger:

Jugements astronomiques sur les nativités.

A Lyon, par Jean de Tournes, 1582. In-18 de 181-[9] pages, demi-maroquin chocolat à coins, dos à 5 nerfs avec titres, encadrements et décors dorés, doubles filets sur les plats, tranches dorées. La reliure est signée Gayler-Hirou.

3 tableaux géométriques vierges pour faire des thèmes astraux et une belle marque de l'imprimeur de Tourne au centre de la dernière page. Astrologue et médecin français né près de Toulouse vers 1513, mort en 1588, Auger Ferrier fut médecin ordinaire de Catherine de Médicis, à qui l'ouvrage est dédié. Troisième édition de ce texte d'une extrême rareté. Caillet II, n° 3879; Dorbon n° 1617; Stanislas de Guaita et sa bibliothèque occulte, n°320; Thorndike, History of Magic, VI, 478; P. Christian, L'Homme rouges des Tuileries, p. 420, à propos de ce texte: "devenu à peu près introuvable". Cartier, de Tournes, III, 168 (pour l'édition de 1590).French astrologer and doctor born near Toulouse around 1513, died in 1588, Auger Ferrier was the doctor of Catherine de Medici, to whom the work is dedicated. Third edition of this extremely rare text. Caillet II, n° 3879; Dorbon n° 1617; Stanislas de Guaita et sa bibliothèque occulte, n°320; Thorndike, History of Magic, VI, 478; P. Christian, L'Homme rouges des Tuileries, p. 420, à propos de ce texte: "devenu à peu près introuvable".

BAUDELAIRE Charles:

Les fleurs du mal.

Paris, Poulet-Malassis et De Broise, 1857. In-8 broché de [4]-248-[4] pages, couverture jaune paille d'éditeur. Chemise en maroquin bordeaux, dos à nerfs, doublé de daim bordeaux, étui (signé Loutrel).In-8 of [4]-248-[4] pages, straw yellow coloured publisher cover. Burgundy morocco folder, ribbed back, burgundy buckskine liners, case (signed Loutrel).

Précieux exemplaire broché, tel que paru fin juin 1857, bien complet des 6 pièces condamnées. Suite à un article paru dans le Figaro qui dénonce l'immoralité des poèmes, la Direction générale de la sûreté publique attire l'attention sur plusieurs pièces qui constituent "un défi jeté aux lois qui protègent la religion et la morale" ainsi que celles " qui sont l'expression de la lubricité la plus révoltante". Le Parquet est saisi. Le substitut du Procureur impérial, Pinard, est chargé de requérir contre le poète et ses éditeurs: il a manqué son coup contre l'auteur de Madame Bovary et ne doit pas laisser échapper celui des Fleurs du Mal. […] Le 20 août, Baudelaire est condamné à 300 francs d'amende - ses éditeurs à 100 chacun - et à la suppression de six poèmes: Les Bijoux, le Léthé, À celle qui est trop gaie, une des Femme damnées ("A la pâle clarté..."), Lesbos, Les Métamorphoses du vampire. Cl. Pichois, En français dans le texte, 276.Les erreurs d'impression aux titres courants des pages 31 et 108 (Les Feurs du Mal), la mauvaise numérotation de la page 45 (marquée 44) et la faute page 201 (captieux pour capiteux) sont bien présentes et confirment un exemplaire du premier tirage.Precious unbound copy, as published at the end of June 1857, complete with 6 condemned pieces. Following an article published in Le Figaro which denounces the immorality of the poems, the General Direction of Public Safety draws attention to several documents which constitute "un défi jeté aux lois qui protègent la religion et la morale" ainsi que celle " qui sont l'expression de la lubricité la plus révoltante". The public prosecutor's department is seized. The deputy of the imperial prosecutor, Pinard, is responsible for petitioning against the poet and his publishers: he missed his shot against the author of Madame Bovary and must not let go the author of Les Fleurs du Mal. […] On August 20, Baudelaire was sentenced to a fine of 300 francs - his publishers 100 each - and to the deletion of six poems: Les Bijoux, le Léthé, À celle qui est trop gaie, une des Femme damnées ("A la pâle clarté..."), Lesbos, Les Métamorphoses du vampire. Cl. Pichois, En français dans le texte, 276.The printing errors in the running titles on pages 31 and 108 (Les Feurs du Mal), the wrong numbering of the page 45 (marked 44) and the fault on page 201 (captieux pour capiteux) are present and confirm a copy of the first edition.

MORAND Paul; PROUST Marcel (préface):

Tendres stocks.

Paris, Emile-Paul frères, 1924. Grand in-8 de [6]-XX-[2]-104-[8] pages, couvertures et dos conservés, les deux suites de gravures sont reliées à la suite, avec couvertures et dos. Plein box vert orné d'une composition géométrique formée de bandes noires accolées à une succession de lignes dorées, répétée trois fois sur les plats, une fois au dos. Contreplats décorés de colonnes faites de fines lignes dorées, encadrement mosaïqué de maroquin noir, gardes de soie moirée gris souris. Etui. Au haut du premier contreplat, se trouvent, dorés, les prénoms Clarisse Delphine Aurore, qui sont les titres des trois nouvelles du recueil, et accessoirement les trois héroïnes. La reliure et l'étui sont signés Andrée et Jeanne Langrand.

Illustré par Chas Laborde de 13 eaux-fortes, 1 frontispice, 1 vignette de titre, 3 gravures en pleine page et 8 in-texte, entièrement rehaussées à l'aquarelle. Avec les deux suites, l'une en noir l'autre en couleurs. Première édition illustrée. Un des 24 exemplaires sur Hollande (n°19). Belle reliure Art Déco exécutée par les sœurs Andrée et Jeanne Langrand. Après avoir suivi les cours de l’UCAD de 1909 à 1913, Jeanne Langrand y devint professeur en 1919, tandis que sa sœur Andrée était directrice de l’institution, et resta en poste jusqu’en 1934. Jeanne monta ensuite un atelier, où elle produisit des reliures d’une réalisation sobre et intelligente, inspirées de celles de Pierre Legrain (J. Fléty). «Fascinée par Legrain, elle élabore, soit seule, soit de concert avec sa sœur, soit même avec Geneviève de Léotard, des reliures d’une très grande sobriété en même temps que d’une force indéniable» (Yves Peyré). Elle participa à de nombreuses expositions entre 1920 et 1939. En janvier 1927, un article de la revue Art et décoration rendait hommage au travail de Jeanne Langrand, «dont l’art simple et respectueux de la peau sait s’agrémenter d’un décor sobre et significatif, plus ornemental que symbolique». Dos passé. Fléty, p. 104.

BOUCHARDON Edmé; CAYLUS Anne Claude Philippe de; FESSARD Etienne:

Etudes prises dans le bas Peuple, ou les Cris de Paris. Première - [Cinquième suite].

Paris, Chez Fessard, 1737 - 1746. In-folio de [60] feuillets montés sur onglets, plein veau moucheté, dos à nerfs orné de filets et fleurons dorés, triple filet doré en encadrement des plats, roulette dorée aux coupes, dentelle dorée intérieure.In-folio of [60] leaves mounted on guards, full speckled calf, back decorated raised bands with gilt fillets and floral ornaments, triple gilt fillets framing the sides, gilt roll-stamps on the cuts, gilt interior lace. Jolie reliure pastiche signée Pagnant.Pretty binding imitation signed by Pagnant.

60 planches en 5 cahiers, gravées par le comte de Caylus sur les dessins de Bouchardon.5 parts in 1 volume, 60 etched plates with engravings, by the Comte de Caylus after Bouchardon, including 5 pictorial titles, the last suite unnumbered. Belle suite en premier tirage des eaux-fortes de Caylus, parfois avec l'aide de Fessard (au burin). L'ensemble des gravures porte encore la signature de Caylus, "C[aylus]. S[culptist]." qui sera effacée par Fessard lorsqu'il retouchera les cuivres. La cinquième suite est ici avant les numéros gravés, et a pour éditeur Fessard, et non pas Joullain, comme le mentionne Cohen. Cohen, 179; Mayor, Prints and People: A Social History of Printed Pictures, Princeton, 1981, n° 203.Scarce complete suites of the most celebrated sets of the "Cris de Paris", after original drawings by Edme Bouchardon.Beautiful suite in first print, etchings by Caylus, sometimes with the help of Fessard (with the graving-tool). All the engravings still have the signature of Caylus, C[aylus]. S[culptist]., Which will be erased by Fessard when he will retouch the coppers. The fifth suite is here before the engraved numbers, and has for publisher Fessard, and not Joullain, as mentioned by Cohen. Cohen, 179; Mayor, Prints and People: A Social History of Printed Pictures, Princeton, 1981, n° 203.

MONTESQUIEU Charles de Secondat:

Le Temple de Gnide, nouvelle édition avec figures gravées par N. le Mire.

Paris, Le Mire, 1772. In-4 de [3]-VII-104 pages, plein maroquin cerise à grains longs, dos à nerfs orné de filet et fleuron dorés, roulette dorée en encadrement des plats, double filet aux coupes et dentelle dorée aux chasses, tranches dorées. Séduisante reliure de l'époque joliment conservée.

Charmante illustration savamment exécutée par le Mire d'après Eisen qui se compose d'un portrait en médaille de l'auteur en guise de frontispice, un titre gravé, une vignette en tête à la dédicace et de 9 figures hors-texte dont 2 pour Céphise et l'Amour. "Estampes d'une exécution ravissante, comme composition et comme gravure" (Cohen). Cette pastorale est considérée comme une œuvre singulière de l'auteur qui propose ici un poème de sept chants en prose. Chacune de ces parties est introduite par une jolie figure hors-texte. Ouvrage entièrement gravé, les pages de texte le sont dans une écriture cursive de la plus belle élégance. Notre exemplaire est de premier tirage avec l'une des figures de Céphise portant comme légende "La chaleur va les faire renaître ", celui à préférer selon Cohen. Papier parfois bruni. Ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. Brunet, 1860; Cohen, 726; Graesse, 590;Quérard, VI, 242.

CHAUCHON Abbé:

Journée sainte.

Paris, Ph. N. Lottin, 1742. In-12 de [4]-IV-II253-[3] pages, plein maroquin olive, dos lisse orné de filets et fleurons dorés, pièce de titre bordeaux, dentelle aux petits fers et filet dorés sur les plats frappés des armes du Duc d'Orléans, coupes et chasses ornées d'une roulette dorée, tranches dorées, gardes de tabis rose.

Frontispice gravé. Charmant exemplaire aux armes de Louis-Philippe, duc d'Orléans, dit "le Gros" fils de Louis Ier, dit "le Pieux".Le livre est dédié à Marie Louise Adélaïde d'Orléans qui devient à 19 ans abbesse du couvent de Chelles. Elle se retire et démissionne de ses fonctions en 1734, pour rejoindre le couvent de la Madeleine de Traisnel à Paris en tant que simple religieuse. Diderot s'en inspirera pour créer le personnage de la mère supérieure du couvent de Saint Eutrope dans La Religieuse: Mme ***. Petite insolation à un plat, petites taches à l'autre. Ex-libris Robert Samuel Turner; et celui moderne de Jean-François Chaponnière. O.H.R. pl. 2572, fer 6.

GRESSET Jean-Baptiste-Louis:

Oeuvres choisies.

Paris, de l’Imprimerie de Didot l’Aîné, 1781. In-16 de [4]-158 pages, maroquin olive, dos lisse orné à la "dentelle", cadre bordé d’une roulette en "dents de rat", chiffre couronné de Charles de Lorraine duc d’Elbeuf aux angles, roulette intérieure et tranches dorées, gardes de tabis rose.

Jolie collection dont Brunet disait «qu'il était difficile que la typographie produise rien de plus joli... ». Imprimée à 100 exemplaires seulement, aux frais du Comte d'Artois dont chaque volume porte les armoiries sur le titre.

[SAINT JUST Louis Antoine de]:

Organt, poême en vingt chants.

Au Vatican [Paris], sans nom [Demonville], 1789. 2 tomes en un volume in-18 de 160-4-170 pages, plein maroquin olive, dos à nerfs et plats décorés de filets à froid, tranches dorées, étui (reliure moderne). La reliure est signée Lobstein-Laurenchet.

Edition originale; exemplaire de première émission. Elle fut publiée anonymement en mai 1789. Le futur conventionnel, alors âgé de 22 ans, tentera en vain de la supprimer par la suite. A peine paru, l’ouvrage fut frappé d’interdiction, puis saisi par la police. Poème érotique et satirique où transparaissent les attaques de Saint-Just contre la royauté et la religion. Il met en scène des personnages de l'époque sous des noms supposés: Cunégonde (Marie-Antoinette) ou Pépin (le comte de Provence)... L'exemplaire est complet de la Clef des personnages: quatre pages gravées qui n'ont été jointes qu'à quelques rares exemplaires. La publication de l'ouvrage avait amené Saint-Just à Paris. Le spectacle de la révolution naissante le transporta d'enthousiasme et le sortit de son oisiveté; il dit adieu à la poésie, comme pour mieux justifier la laconique préface: « J’ai vingt ans ; j’ai mal fait ; je pourrai faire mieux. » André Malraux (Le Triangle noir) a relevé dans Organt son caractère d’apocalypse et de manifeste voilé, l'obsession du destin et quelques vers prophétiques: «- Un trône n’est qu’un bloc où chacun peut s’asseoir. - De tout côtés règne un calme farouche / Et la terreur vole un doigt sur la bouche.» Notice J. Quentin. Quelques très pâles rousseurs. Brunet, V, 52; Viollet Le Duc, Bibliothèque poétique, 1847, p. 98 : « De la plus grande rareté. » Drujon, Les Livres à clef, 734.The binding is signed by Lobstein-Laurenchet.First edition; first issue copy. It was published anonymously in May 1789. The future conventional, then aged 22, will try in vain to delete it later. Hardly edited, the book was banned and seized by the police. Erotic and satirical poem where the attacks of Saint-Just against the kingship and the religion appear. It features characters from the time under supposed names: Cunégonde (Marie-Antoinette) or Pepin (the Count of Provence)... It features characters from the time under supposed names: Cunégonde (Marie-Antoinette) or Pepin (the Count of Provence)... With the Key to the characters: four engraved pages that have been attached to only a few copies. The publication of the work had brought Saint-Just to Paris. The spectacle of the nascent revolution carried him away with enthusiasm, and drew him out of his idleness; he bids farewell to poetry, as if to better justify the laconic preface: « J’ai vingt ans ; j’ai mal fait ; je pourrai faire mieux. ». André Malraux (Le Triangle noir) noted in Organt its character of apocalypse and veiled manifesto, the obsession of destiny and some prophetic verses: "- Un trône n’est qu’un bloc où chacun peut s’asseoir. - De tout côtés règne un calme farouche / Et la terreur vole un doigt sur la bouche.» Jacques Quentin. Viollet Le Duc, Bibliothèque poétique, 1847, p. 98 : « De la plus grande rareté. » Drujon, Les Livres à clef, 734.

ELUARD Paul; SATIE Erik; SELAVY Rrose [DUCHAMP Marcel]; et al.:

Le coeur à barbe. Journal transparent.

Paris, Au Sans Pareil, avril 1922. Brochure de [8] pages roses, couverture illustrée. Chemise, étui.

Unique numéro de cette revue dada imprimée sur papier rose. On y trouve des textes de P. Eluard, Th. Fraekel, V. Huidobro, M. Jospehson, B. Péret, G. Ribemont-Dessaignes, E. Satie, W. Serner, M. Duchamp (sous son pseudonyme Rrose Sélavy), P. Soupault, T. Tzara. Il est intéressant de noter, à la dernière page, une annonce concernant la publication des Champs Délicieux de Man Ray: « C’est la première fois que la photographie est mise sur le même plan que les œuvres picturales originales. » Très légères traces de plis. Fouché, Au Sans Pareil, p. 420; Dada Global, 182.Unique issue of this dada magazine printed on pink paper. Edited by Paul Eluard, G. Ribemont- Dessaignes, and Tristan Tzara. Contributions by the editors along with Fraenkel, Huidobro, Josephson, Péret, Satie, Serner, Rrose Selavy (M. Duchamp), and Soupault. 8 pages. 8vo, original pictorial peach stapled wrappers. Rare first edition.

EROTICA [SEDAINE Jean-Michel; LALMAND Pierre]:

Cantiques et pots-pourris. [et] La tentation de Saint Antoine.

A Londres, 1789 [et] 1782. 2 volumes in-18 plein veau marbré brun et vert, dos lisses ornés de filets et fleurons dorés, pièces de titre et tomaison rouge, triple filet doré encadrant les plats, roulette dorée intérieure, tranches dorées.

Les Cantiques […] sont illustrés d’un frontispice et de 6 gravures libres non signées (en guise de frontispice pour chacune des pièces), gravées par J.-F. Elluin d'après A. Borel. La tentation... est illustrée d'un frontispice et de 8 planches; Pour le jour de St- Pierre..., d'une gravure; et Le pot-pourri de Loth... d'un frontispice et de 8 planches. Ces 19 gravures figurent en deux états: en noir et très bellement coloriées et on les donne pour être du même Borel gravées par Elluin. Le premier volume est composé des deux parties des Cantiques et pots-pourris: 78 pages et 24-26-24 pages de musique gravée pour : La Chasteté de Susanne; Agnès Sorel, pot-pourri et David et Bethzabée; et la seconde partie: 64 pages et 22-28-20 pages de musique gravée pour: La Chasteté de Joseph; La Pucelle d’Orléans, pot-pourri et Judith et Holopherne. Le second volume contient La tentation de Saint Antoine, 11 feuillets (chiffrés au recto seulement) et 16 pages de musique gravée; Pour le jour de Saint-Pierre, [2]-5-[1] pages, enfin Le pot-pourri de Loth: 12 feuillets et 24 pages de musique gravée. Absolument ravissantes publications, présentées ici en reliure uniforme. A noter que le premier volume renferme un délicieux frontispice qui représente Lucifer trônant en Enfer entouré de David, Suzanne, Judith, Jeanne d'Arc, Monrose et Agnès Sorel, racontant leur histoire à la grande hilarité de Lucifer. Les quatre vers de Voltaire figurant sur la page de titre donnant le ton: Oh! quand j’aurais une langue de fer, / Toujours parlant, je ne saurais suffire, / Mon cher Lecteur, à te nombrer & dire / Combien de Saints on rencontre en enfer. Ex-libris de Marchal et de Jean-François Chaponnière. Réf. pour Cantiques: Gay-Lemmonyer, I, 465; Fontaine, Cazin, p. 211; réf. pour La tentation: Gay-Lemmonyer, III, 1189; Fontaine, Cazin, p. 206.

ROCAL Georges; BALARD Paul:

Science de gueule en Périgord.

Périgueux, Pierre Fanlac, 1971. In-4 pleine toile écrue de l'éditeur, titrée et illustrée en rouge.

[DELISLE DE SALES Jean Baptiste]:

De la Philosophie du Bonheur.

Paris, s.n., 1796. 2 volumes de IV-XCVI-181-[2]; 247-[2] pages, plein maroquin rouge à long grain, dos lisses ornés de fleurons et roulettes dorés, quadruple roulette dorée en encadrement des plats, roulette dorée aux coupes et aux chasses, tranches dorées. Anciennes références de bibliothèque manuscrites sur la partie supérieure des dos.

Illustré d'un titre gravé non-signé répété dans les 2 volumes, 1 portrait de l'auteur d'après Burel par Duflot, 3 portraits de philosophes gravés par Macret, 1 figure non signée et enfin des 7 figures de Wille (3) et d'Eisen (4) reprises de l'illustration des Sens de Du Rosoi de 1766. Bel exemplaire sur papier fort filigrané du Marais dans une reliure de grande qualité. Tampon de bibliothèque en russe au titre. Ex-libris héraldique du comte Grigori Alexandrovitch Stroganov (1770-1857), fameux mécène et qui fut considéré comme l'un des hommes les plus cultivés de son temps, avec sa devise : "Terram opes patriae sibi nomen"; timbre humide sur les pages de titre: bibliothèque de l’Université Impériale de Tomsk, à laquelle les Stroganov avaient donnés leurs livres ; ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. Minimes traces d'usures sur les plats et le dos du vol.1. Petit manque au coin du feuillet f4 du premier volume. Cohen, 281.

[MOUTONNET DE CLAIRFONDS]:

Anacréon, Sapho, Bion et Moschus, traduction nouvelle en prose, suivie de la Veillée des fêtes de Vénus, et d'un choix de pièces de différens auteurs. Par M. M***C**.

A Paphos et se trouve à Paris, chez Le Boucher, 1773. In-4 de [4]-IV-280 pages, plein maroquin rouge, dos lisse orné de fleurons, roulettes et petits fers dorés, pièce de titre olive, triple filet doré en encadrement des plats et écoinçons, double filet doré aux coupes et roulette dorée aux chasses, tranches dorées.

Illustré par Charles Eisen d'un frontispice, de 12 vignettes et de 13 culs-de-lampe gravés par Massard. "Un des livres les plus élégamment illustrés du XVIIIe siècle. […] On connaît des exemplaires réimposés et tirés de format in-4; ils sont fort rares." Cohen. Et ce sont les caractéristiques de notre exemplaire! Rare et très beau volume, sur grand papier réimposé en format in-4. Etiquette de libraire "Grégoire... quai des Augustins, n°37 Paris. " Ex-libris armorié du temps; ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. Cohen, 79-80.

BONAVENTURE Saint; VIGENERE Blaise de [trad.]:

L'Esguillon de l'Amour Divin de S. Bonaventure. Mis en François par le commandement du Roy, par B. de Vig.re [suivi de] Les Lamentations de Jérémie, en vers libres par Blaise de Vigenère.

Paris, Abel l'Angelier, 1588. In-12 de [8]-388; 27-[1] feuillets [A-Z12; Aa-Kk12; A-B12; C4], plein maroquin vert olive, dos lisse muet mais richement orné, filets dorés en encadrement des plats, couronne de laurier au centre, feuillage doré aux angles, filet doré sur les coupes, tranches dorées. Traces de fermoirs en tissus. Reliure attribuable à Clovis Eve.

Illustré d'un vignette gravée à la page de titre, et de deux gravures en pleine page. Dédicace à Henri III, datée de Paris du 10 avril 1588. Précieux exemplaire réglé, provenant de la bibliothèque de Salomon Phélypeaux (1574 - 1655), seigneur des Landes, avec sa signature au bas de la page de titre. Trois ouvrages portant la même signature, avec des reliures extrêmement identiques, des sujets religieux, des traces de fermoirs en tissus par perforation des plats ont été recensés par B. Hugonnard-Roche. Tous ces ouvrages ont été cédés par testament à la bibliothèque des Carmes déchaussés de Charenton en 1655: ex-libris manuscrit à la page de titre. Par la suite, notre exemplaire a figuré au catalogue de la vente Fairfay Murray, Early french books, 1910, n° 55, dont il porte encore le numéro de la vente. En 1936 il fut vendu par Sotheby's (18.12.1936), puis vendu à Drouot le 21.5.1986 (lot n°11). Trois reliures très similaires figuraient dans la bibliothèque Bernard Brochier (lots n° 6, 8 et 9); et un dans la 6ème partie de la vente Michel Wittock, (n° 22). J. Balsamo & M. Simonin: Abel l'Angelier & Françoise de Louvain, n° 193 (S. Bonaventure) et 210 (Les Lamentations), cite notre exemplaire dans leur description.

REVOLUTION [RABAUT Jean-Paul]:

Almanach historique de la Révolution françoise pour l'année 1792...

Paris; Strasbourg, Onfroy; Treuttel, [1792]. Petit in-12 de [2]-LXXVI-257-108 pages, plein maroquin rouge cerise, dos lisse orné de fleurons et petits fers dorés, pièce de titre vert forêt, roulette et écoinçons en encadrement des plats, filet doré aux coupes et roulette dorée aux chasses, tranches dorées.

Illustré de 6 figures dont un frontispice hors-texte d'après Moreau représentant les événements fondateurs de la Révolution française comme le Serment du Jeu de Paume, la prise de la Bastille ou la Confédération des Français. Très bel exemplaire dans une reliure d'époque de grande qualité. "Un des plus connus et des plus jolis almanachs de la Révolution." Grand-Carteret. Jean-Paul Rabaut fut un pasteur protestant qui s'impliqua dans les revendications nouvelles portées par la Révolution. Suite à son rôle de député du tiers état aux Etats-Généraux de 1789, il fit carrière en tant que député du département de l'Aube. Il fut guillotiné en 1793 par cette même Révolution qu'il avait tant défendue. Tache sombre sur le plat inférieur. Ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. Grand-Carteret,1042; Cohen, 837.

BONNE Rigobert:

Petit tableau de la France, ou Cartes géographiques sur toutes les parties de ce royaume. [suivi de] Description géographique abrégée de la France.

Paris, Lattré; Buttard, 1764. 2 tomes en un volume in-12 de [8]-213-[1]-10 pages, plein maroquin cerise, dos lisse orné de fleurons et de petits fers dorés, pièce de titre insolée, triple filet doré et écoinçons en encadrement des plats, filet doré aux coupes, roulette dorée aux chasses, tranches dorées.

Bel atlas portatif orné d'un frontispice gravé et colorié par Longueil d'après Gravelot et de 28 cartes gravées et coloriées sur double page montées sur onglet (soit une carte de la France et 27 cartes particulières des régions). Unique édition de cet ouvrage entièrement gravé composé par Rigobert Bonne (1727-1795), qui fut hydrographe, cartographe et maître de mathématiques. Bien complet de la planche gravée des échelles. Le catalogue gravé du “fond du sieur Lattré graveur rue S[ain]t jacques" est relié à la suite de la seconde partie. Rares rousseurs; fines restaurations aux coins. Ex-libris manuscrit de "J.W. Fergusson from S. Bond" et celui moderne de Jean-François Chaponnière.

MAGDELENAT Gabriel; DUPERIER Charles; PETIT Pierre:

Gabrielis Madeleneti carminium libellus.

Paris, Claude Cramoisy, 1662. In-12 de [24]-124 pages, plein maroquin rouge à la Du Seuil, dos à nerfs orné du chiffre formé des lettre L B, armes de Louis-Henri de Loménie de Brienne frappées aux plats, roulette dorée aux coupes, tranches dorées.

Edition originale posthume des poèmes de Gabriel Magdelénat, qui devient conseiller et interprète du roi pour la langue latine, après avoir adressé au cardinal de Richelieu une ode sur le Siège de La Rochelle. Il est proche de Louis-Henri de Loménie de Brienne, secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, qui rédige ici l’Avis au lecteur. Et c’est le célèbre poète Charles Dupérier (un des poètes de La Pléiade) qui adresse une ode à L.-H. De Loménie de Brienne pour le remercier d’avoir réuni les oeuvres de leur ami dans ce volume. Enfin, c’est le poète Pierre Petit qui produit l’Eloge de Magdelénat. A propos de Louis-Henri de Loménie de Brienne, il constitua une bibliothèque importante dont on a dit que tous ses livres sortaient des mains de Du Seuil. On a également dit de lui qu'il était fou, et sa famille le fit interner de 1673 à 1692 à Saint-Lazare. Il semble que se soit la disparition de son épouse, Henriette de Chavigny, qui le noya de chagrin "il en fut si affligé que son esprit s’aliéna ; on fut obligé de l’éloigner de la société. Le reste de sa vie fut très malheureux. On a déchiré sa mémoire dans les derniers Dictionnaires historiques ; on devrait montrer de la compassion pour son état, et de la considération pour son nom." Voltaire, dans Le siècle de Louis XIV. Son fils Henri-Louis, mis en vente sa bibliothèque à Londres en 1724 qui se tint en plusieurs vacations. Le tampon Bibliotheca Heberiana fait référence à la bibliothèque de Richard Heber, "le plus féroce et le plus puissant de tout les bibliomanes" et dont la vente eu lieu en 1834 et se tint en 216 jours! Sa devise: "Aucun gentleman ne peut se passer de trois exemplaires d'un livre, un pour montrer, un pour utiliser un pour prêter". Ex-libris de Jean-François Chaponnière au premier plat, et de A.L. Mc. Laughlin au second plat, tampon de la Bibliotheca Heberiana et étiquette de la bibliothèque du L.-H. de Loménie de Brienne avec la cote. O.H.R. 1076; Guigard, t. 2, 327.

PROCOPE de Césarée; FUMEE Martin (traducteur):

Histoire des guerres faictes par l'empereur Justinian contre les vandales et les goths. Escrite en grec par Procope, & Agathias, & mises en françois par Mart. Fumee, S. de Genillé, Chevalier de l'Ordre du Roy. Avec annotations contenans les appellations modernes, & explications des difficiles passages d'icelles. Ensemble un table très ample de toutes les matières principales, & noms propres contenus en icelle.

A Paris, chez Michel Sonnius, 1587. In-folio de [32]-359-[33] pages [ã6, ē6, í4, A-Z6; Aa-Ii6; Kk4], plein veau brun, dos à nerfs orné de filets et fleurons dorés, pièce de titre en maroquin rouge, plats frappés aux armes du comte d'Hoym, roulette dorée aux coupes et aux chasses.

Orné de beaux bandeaux et capitales gravées sur bois. Première édition de la traduction française due à l'écrivain et historien français Martin Fumée, et dont c'est la seule œuvre publiée au format in-folio. Exemplaire du comte d'Hoym, Ambassadeur du royaume de Saxe en France et accessoirement un des plus célèbres bibliophiles du XVIIIe siècle. Mortimer L. Schiff - ex-libris- bibliophile américain posséda une des plus importantes bibliothèques de l'entre-deux-guerres. Enfin, Thore Virgin était un bibliophile suédois, il réunit également une des plus considérables bibliothèques suédoises privées des temps modernes dans son manoir de Qvarnfors à Bjärnum. Restauration aux deux coins supérieurs et aux mors. Ex-libris Mortimer L. Schiff; ex-libris Thore Virgin, et tampon de Bibliotheca Qvarnforsiana; ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. Graesse V, 455; Brunet IV, 897; O.H.R. 672; Fontaine, Les Gardiens de Bibliopolis, I, p. 314.

ALMANACH:

Etrennes musicales ou Recueil général de Chansons, Ariettes, Vaudevilles, Airs d' Opéra et autres, Avec des Romances composées dans le genre d'Estelle... [suivi du ] Secrétaire des Dames et des Messieurs.

Paris, Desnos, [1790]. In-24 de [100]; 48-[12] pages, plein maroquin rouge, dos lisse orné de fleurons et petits fers dorés, pièce de titre verte, roulette dorée en encadrement des plats, aux coupes et aux chasses, tranches dorées, porte stylet.

Ouvrage entièrement gravé, titre, table et 96 pages de musique et de texte, illustré de 12 charmantes figures hors-texte gravées à la manière du lavis. Il semble que ces Etrennes pourraient être le treizième volume des 12 parties d'Anacréon en bel humeur, ce qui pourrait expliquer le fait que ce volume manque à Savigny de Moncorps et à Grand-Carteret (voir Mercure de France, 1789, p. 166). Outre les Etrennes musicales, on trouve à la suite le fameux Secrétaire des Dames et des Messieurs "[…] composé d'un papier nouveau […] Il est économique parce qu'on peut le laver quinze à vingt fois de suite par le moyen facile d'une éponge légèrement mouillée" ! Suivi des 12 pages du calendrier de 1790. Quelques feuillets de papier bleuté. La 9ème planche (pas porte!) figure une lanterne magique. Agréable reliure de l'époque avec quelques fines restaurations notamment aux coins. Ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière.

ALMANACH:

Les leçons de l'Amour et de la Raison [et] Etrennes amusantes et morales.

Paris, Janet, [1804 et 1817]. In-24 de [16]-48-[24]-48-[16] (pages blanches)-[12] pages, plein maroquin rouge à grains longs, dos lisse orné de fleurons et roulettes dorés, pièce de titre verte, triple filet doré en encadrement des plats, roulette dorée aux coupes, porte stylet. Jolie reliure d'époque avec des petits défauts d'usure, soigneusement conservée dans un emboîtage en maroquin rouge signé Rivière & Son.

L'ouvrage est orné d'un titre gravé et 12 charmantes figures hors-texte. Les scènes prennent place dans un milieu champêtre tandis que l'habillement s'inspire de la mode de l'époque. Charmante publication, qui se trouve ici précédée du calendrier pour l'An douzième de la république française, et suivie par Le Secrétaire ou dépositaire fidèle et discret, et enfin du calendrier grégorien. Le texte est une traduction libre de l'italien. Grand-Carteret ne semble pas avoir vue de copie datant de 1804, car il date ce texte de 1817 et explique les différentes versions de cet almanach : "Gentille publication qui se vendait, tantôt sans, tantôt avec calendrier. Sous cette dernière forme elle recevait un almanach qui enveloppait le petit volume et fut ainsi écoulée pendant plusieurs années." Un mors partiellement fendu. Ex-libris de Sir David Lionel Goldsmith-Stern-Salomons et celui moderne de Jean-François Chaponnière. Grand-Carteret, n°1805.

TASSO Torquato dit Le Tasse:

Aminta, favola boscareccia.

Paris, Prault, 1745. In-8 de XIV-103 pages, plein maroquin olive, dos lisse orné de fleurons et petits fers dorés, pièce de titre en maroquin grenat, riche dentelle dorée aux petits fers sur les plats encadrant les armes de Lalive de Jully, filet doré aux coupes, doublé de maroquin grenat et dentelle dorée aux petits fers, double garde, l'une en tabis bleu, la seconde en papier dominoté doré allemand, tranches dorées. Charmante reliure de l'époque de grande qualité.

Orné d'un titre gravé et de 9 vignettes en-tête de Cochin fils gravées par Aveline qui introduisent chaque partie. Très bel exemplaire aux armes de Lalive de Jully qui fut un banquier passionné par les arts et s'adonna au dessin et à la gravure. Il réalisa lui-même un catalogue de sa collection personnelle vers 1770. Ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière; Ex-musaeo de Hans Fürstenberg; "A charming copy which belonged to one of the most famous art connoisseurs of the eighteenth century" Otto Schäfer, part. IV, lot 588; Cohen, 979; O.H.R. 1095.

CICERO [Marcus Tullius]:

Ciceronis De Officiis libri tres. Cato Maior, vel de Senectute: Laelius, del de Amicitia: Paradoxa Stoicorum sex: Somnium Scipionis, ex libro sexto de Republica. Index rerum, et verborum, quaecunque praecipue scitu digna sunt, accurate factus.

Venetiis, Apud Paulum Manutium Aldi F., 1555. In-8 de 127 feuillets chiffrés au recto seulement, et 21 feuillets non chiffrés pour l'Index [A-S8; T4]. Plein maroquin citron, dos à nerfs joliment orné de filets et fleurons dorés, fleurs de lys en tête et en queue, pièce de titre ovale en maroquin rouge et au-dessous idem en maroquin brun, décoré de points, étoiles et fleurons dorés; plats décorés d'une grande pièce de maroquin rouge mosaïquée aux formes chantournées, ornée de petits fers à motif floral dorés, le tout bordé d'un double encadrement de filet doré, avec un écoinçon aux angles intérieurs, un fer à motif de grenade à l'extérieur. Filet doré aux coupes, roulette dorée aux chasses, tranches dorées. Gardes de papier doré gaufré, impression en positif sur papier vert turquoise. Ex-libris Thomas Erskine; ex-libris avec un R et un S entrelacés; tampon CR au dos des pages de garde.

Imprimeur, fils d'Aldo Manuzio, Paolo Manuzio fut un humaniste, éditeur des ouvrages de l'Antiquité et spécialiste de Cicéron, dont il édite les textes accompagnés parfois de ses propres commentaires. Belle reliure caractéristique de l'Atelier des Petits Classiques qui œuvra à Paris entre 1720 et 1740. C'est L.-M. Michon qui a désigné par convention cet atelier ainsi en raison de la surreprésentation des éditions de petits formats des classiques de la littérature antique. De la bibliothèque de l'avocat et grand théologien laïc écossais Thomas Erskine; ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. Renouard, Annales de l'imprimerie des Alde, p.396. 6; Michon, Les Reliures mosaïquées du XVIIIe siècle, p. 49-50 et 118.

[DU TILLET Jean]:

La Chronique des Roys de France, puis Pharamond jusques au Roy Henry, second du nom, selon la computation des ans, jusques en l'an mil cinq cens quanrante & neuf. Le Catalogue des Papes, puis St. Pierre jusques à Paul, tiers du nom. Catalogue des Empereurs, puis Octovian Cesar jusques à Charles, V du nom. Avec privilèges.

On les vend à Paris, au premier pillier de la grand'sale du Palays, par Galiot du Pré, libraire juré de l'Université, 1550. In-8 de [4]-120 feuillets (chiffré cxix) [A4; a-p8]. Plein maroquin caramel janséniste, dos à nerfs, plats frappés des armes de la maison de France, double filet doré aux coupes, dentelle intérieure dorée. La reliure est signée Chambolle-Duru.

Orné de cinq vignettes rondes gravées sur bois. Grande et belle marque de l'imprimeur au dernier feuillet. Très bel exemplaire de cette rare chronique des rois de France établie par Jean du Tillet sieur de la Bussière. "La maison de France, sortie de la noblesse Germanique vint droisser un royaume es Gaule: & se monstra de si grand coeur, & gentille vertu, qu'il ne s'est rencontré peuple en toute la terre, qu'elle n'ait avec grande ferocité bravement cerché par armes, ou estant assaillie, n'ait avec tres grand honneur repoulsé." Introduction. Seconde édition. L'ouvrage est constitué d'un tableau de quatre colonnes ("Ans de Jésus Christ; Ans du Règne; Evénements, Ans du monde)". La chronique s'arrête en juin 1549, le privilège est daté du 9 juillet de la même année. Ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. Barbier, I, 598; Brunet, II, 923 et Graesse, II, 146 mentionnent la première édition en 1549, mais ne mentionnent pas de tirage à cette date.

WATELET Claude-Henri:

L'art de peindre. Poème. Avec des réflexions sur les différentes parties de la peinture.

A Paris, de l'Imprimerie de H. L.Guérin & L. F. Delatour, 1760. Grand in-4 de XIX-144 pages, plein maroquin olive, dos à nerfs orné de filets, grenades et fleurons dorés, pièce de titre en maroquin rouge, triple filet doré encadrant les plats, double filet aux coupes, roulette dorée aux chasses. Ex-libris Hans Fürstenberg.

Illustré d'un frontispice, 1 fleuron sur le titre, 5 vignettes, 8 médaillons avec portraits, 6 culs-de-lampe et deux planches gravées par Watelet d'après les dessins de Pierre. De plus, notre exemplaire a été enrichi de 3 gravures d'après Cochin et gravées par Saint Aubin, Prevost, Ponce; contrecollée au verso du premier feuillet blanc et des feuillets c2; H3. Edition originale. Bel exemplaire offert en 1764 par Emmanuel-Félicité de Durfort, ambassadeur de France à Naples à Sir William Hamilton le célèbre diplomate, antiquaire, archéologue et volcanologue écossais, auteur du fameux ouvrage Campi Phlegraei. A la suite du poème, qui occupe les 59 premières pages, on trouve les Réflexions sur différentes parties de la peinture, pour servir au poëme de l'Art de peindre. Ex-libris de Hans Fürstenberg. Cohen, 1051; The Collection of Otto Schäfer, Part IV: the Hans Fürstenberg Collection of Eighteenth-Century French Books, lot 656.

DELILLE Jacques:

Les Jardins ou l'art d'embellir les paysages.

A Paris, de l'imprimerie de François Ambroise Didot l'aîné, 1782. In-4 de 144 pages, plein maroquin vert à grain long, dos richement orné de fleurons et pointillés dorés, double nerfs mosaïqués de maroquin rouge orné d’une chaînette dorée, dentelle dorée de pampres encadrant les plats, coupes et chasses ornées, gardes de tabis rose, tranches dorées. La reliure est signée "Rel. P. Bozérian", dit l'Aîné.

Edition originale. "Cette édition, dont on a tiré que 200 exemplaires, a été imprimée, aux frais de l'auteur, avec les nouveaux caractères de Franc. Ambr. Didot l'Aîné, sur du papier de France, de la fabrique de Matthieu Johannot d'Annonay. Les caractères des notes ont été gravés, sous François Ier, par Claude Garamond." Excipit. Ex-libris portant la devise "Pax et patria" avec écu chargé de deux maillets croisés surmontés d'un aigle. Ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. Coins légèrement tapés, coiffes superficiellement frottées. Ganay, Biblio. de l'art des jardins, p. 100; Graesse, II, 353.

PIIS [Pierre-Antoine-Augustin] de:

Chanson nouvelles de M. de Piis, écuyer, secrétaire-interprète de Mgr Comte d'Artois; dédiées a Monseigneur Comte d'Artois.

A Paris, de l'imprimerie de Ph.-D. Pierres, 1785. In-12 de [4]-4-48-[4] et 21 pages de musique gravée, plein maroquin rouge, dos lisse orné de filets, points, étoiles et ronds dorés, pièce de titre en maroquin vert, triple filet encadrant les plats, écoinçons dorés aux angles, roulette dorée aux coupes et aux chasses, tranches dorées.

Portrait de l'auteur par H. J. François gravé par Gaucher, dédicace gravée par Choffard et 12 jolies figures par Le Barbier gravées par Gaicher. "Charmant volume très recherché". Bel exemplaire provenant de la collection Rahir, dont il porte l'ex-libris (Vente Rahir, III, 880). Imprimé sur papier vélin légèrement bleuté. Ex-libris Edouard Rahir; et ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. Cohen, 802; Brunet, 14323.

LONGUS:

Les Amours pastorales de Daphnis et Chloé.

[Paris], [sans nom], 1718 [1745]. In-12 de [8]-159-[1]-XX pages [a4; A-L8; M4], plein maroquin bordeaux, dos à nerfs orné de filets dorés, filet doré en encadrement des plats et aux coupes, roulette dorée aux chasses, tranches dorées, pages de garde de papier doré gaufré.

Titre composé par Coypel, gravé par Audran, 4 bandeaux par Cochin, 28 figures par Philippe d'Orléans gravées par Benoît Audran (13 doubles montées sur onglets). On a relié à la suite 9 planches gravées par Scotin et qui appartiennent à l'édition de 1731. Il s'agit là d'une presque supercherie, car on tenta de faire passer cette édition pour celle de 1718, tirée à 250 exemplaires seulement, édition dite du Régent. C'est en effet, Philippe d'Orléans, le Régent, qui, inspiré par la belle traduction d'Amyot réalisa en 1714 les peintures qu'il fit graver par Audran. La dernière figure, dite des petits pieds, dont le dessin a été attribué au comte de Caylus, ne faisait pas partie de la première édition; gravée en 1729, elle fut souvent jointe à postériori. Ce n'est pas le cas ici, mais le sujet est repris dans la suite de Scotin. De la bibliothèque de Thomas Cajetani de Wegry Wegierski, poète libertin et cosmopolite, franc-maçon, voyageur, mort à Marseille à 31 ans en 1787 (ex-libris). Cohen, 652.

[COLLE Charles]:

La Partie de Chasse de Henri IV [suivi de] La Veuve, comédie [et] Le rossignol ou le Mariage secret.

Paris, La Veuve Duchesne; Gueffier, 1764-1766. 3 ouvrages en un volume in-8 de 120-62-80 pages, plein maroquin citron, dos lisse orné de fleurs de lys et petits fers dorés, dentelle géométrique avec des motifs floraux en encadrement des plats, filet doré aux coupes, roulette dorée aux chasses, gardes de tabis rose, tranches dorées.

La Partie de Chasse de Henri IV est illustrée de 4 jolies figures d'après Gravelot par Duclos, Rousseau et Simonet. Plusieurs pages de musiques. Editions originales de ces trois pièces de Charles Collé, dramaturge, chansonnier et goguettier, qui fut l'un des fondateurs de la célèbre Société du Caveau, société bachique, chansonnière et littéraire qui comptait parmi ses membres Piron ou le Comte de Caylus. Ces trois titres sont réunis sous celui général de Théâtre de société. La Partie de Chasse dans ses propos exalte l'idéal d'une monarchie qui prendrait ses racines directement au peuple en délaissant la noblesse et la cour. Cette pièce fut interdite dans les théâtres publics à Paris jusqu'à la mort de Louis XV en 1774 et rencontra un certain succès suite à l'avènement de Louis XVI. Ex-libris de la bibliothèque Génard et celui moderne de Jean-François Chaponnière. La vente de la bibliothèque de M. Génard de Grenoble a eu lieu à Drouot en 6 vacations, du 4 au 9 décembre 1882. Très élégante reliure de l'époque. Cohen, 246; Thiebaud, 888.

[VICTOIRE Mme, Marie Louise Thérèse Victoire de France] PONT Louis de; FRIZON Nicolas:

Nouvel abrégé des méditations du père Louis Du Pont, ou l'art de méditer, réduit dans une pratique aisée par Nicolas Frizon.

A Nancy, chez Abel-Denys Cusson, 1744. 3 volumes petits in-8 de [16]-458; 474; 481 pages, plein maroquin vert olive, dos lisses ornés de filets et fleurons dorés et fleurs de lys en tête et en queue, plats frappés des armes de Madame Victoire, encadrées de fleurs de lys, filets dorés, grenades et fleurs dorées, filet aux coupes, et chasses ornées de roulette dorée; tranches dorées, gardes de tabis rose. Les trois volumes sous étui en plein maroquin vert, doublé de box chocolat noir.

Orné d'un portrait du révérend père Louis Du Pont, de la compagnie de Jésus. Bel exemplaire de ce manuel de méditation, aux armes de Marie Louise Thérèse Victoire de France, septième enfant du roi Louis XV et de Marie Leczinska, née à Versailles le 11 mai 1733. Les livres de la bibliothèque de Madame Victoire étaient reliés en maroquin olive, ceux de sa sœur aînée Madame Adélaïde étaient reliés en maroquin rouge, et ceux de Madame Sophie, sa cadette, reliés en maroquin citron. A la Révolution, Madame Victoire et sa sœur Madame Adélaïde quittèrent la France en février 1791. Elles se rendirent d'abord à Rome, chez le cardinal de Bernis, puis à Naples, auprès de Ferdinand IV. Elle meurt à Trieste, le 7 juin 1799. Dos légèrement passés. Ex-libris de Mme Victoire de France, gravé par Boiron. Ex-libris moderne de G. Nordbäck; et de Jean-François Chaponnière. Quentin Bauchart, Les femmes bibliophiles, II, 123; O.H. R. 2514.

LUCRECE (Titus Lucretius Carus):

Di Tito Lucrezio Caro, della natura delle cose, libri sei tradotti dal latino in italiano da Alessandro Marchetti. Dati nuovamente in luce da Francesco Gerbault Interprete di S. M. Cma per le lingue Italiana e Spagnola.

Amsterdam [pour Paris], T.P., 1754. 2 volumes grands in-8 de [8]-243 et 244-543 pages, plein maroquin fauve, dos à nerfs ornés de fleurons et petits fers dorés, riche dentelle aux plats, filet doré aux coupes, roulette dorée aux chasses, tranches dorées.

L'illustration soignée comprend 2 frontispices et 2 titres gravés par Le Mire d'après Eisen, 6 figures hors-texte par Cochin fils et Louis Joseph Le Lorrain, 7 vignettes en-tête dont 6 d'après Cochin et une d'après Eisen, et enfin 5 culs-de-lampe dont 2 en pleine page d'après Cochin, Eisen et Vassé. Le tout gravé en taille-douce. Elégante édition italienne imprimée sur grand papier de Hollande avec des gravures remarquées par Cohen: "les illustrations de ce livre sont fort belles". Quelques rousseurs et certains feuillets brunis. Très bel ouvrage dans une reliure d'époque de très grande qualité attribuée à Derôme. Petite restauration à un mors, marque (croix) au centre du plat supérieur du premier volume. Ex-libris armorié du Docteur Armand Ripault, surmonté de la devise "D'espérer servira" et celui moderne de Jean-François Chaponnière. Cohen, 665; n°433 de la vente de la Bibliothèque du Dr. Ripault (1924).

BOSSUT Charles:

Traité élémentaire d'hydrodynamique. Ouvrage dans lequel la théorie et l'expérience s'éclairent ou se suppléent mutuellement; avec des notes sur plusieurs endroits qui ont paru mériter d'être appronfondis.

Paris, Imp. de Chardon, 1771. 2 volumes in-8 de [4]-XXXVII-[1]-394; [4]-444 pages, plein maroquin grenat, dos à nerfs ornés de fleurons et petits fers dorés, pièces de titre et de tomaison vertes, riche encadrement de roulettes et guirlandes florales dorées aux plats et fleurons aux angles, filet doré aux coupes et roulette dorée aux chasses, tranches dorées. Gardes en papier dominoté doré gaufré allemand. Superbe reliure de grande qualité, une étiquette de bibliothèque est collée à chaque dos.

Illustré de 16 planches dépliantes numérotées par de la Gardette, 9 dans le premier volume et 7 dans le second. Edition originale. Charles Bossut, géomètre et membre de l'Académie des sciences est connu pour ses expériences menées dans les bassins de l'Ecole Militaire, avec Nicolas de Condorcet et Jean le Rond d'Alembert qui avaient pour but de déterminer la résistance que l'eau oppose au mouvement des navires (1775-1777). Magnifique exemplaire imprimé sur fort papier en très bon état. Ex-libris héraldique et celui moderne de Jean-François Chaponnière.

LAUJON Alexandre Paul Marie:

Précis historique de la dernière expédition de Saint Domingue, depuis le départ de l'armée des côtes de France, jusqu'à l'évacuation de la colonie; suivi des moyens de rétablissement de cette colonie.

A Paris, Chez Delafolie, Le Normant, [1805]. In-8 de IV-257 pages, plein veau raciné, dos lisse orné d'ancres, roulettes et filets dorés, pièces de titre noire et grenat, roulette et double filet dorés encadrant les plats, coupes et chasses ornées de roulettes dorées, garde de papier rose, tranches dorées. Etiquette du relieur Bradel le jeune.

Edition originale de cette relation des événements survenus à Saint-Domingue à partir de 1800. Le récit se termine au 9 Frimaire 1804 (30 novembre 1804). Rousseurs. Belle reliure de Pierre-Jean Bradel, avec des ancres marines. Ex-libris H. Tronchin. Polak, 5417; Fléty, p. 33.

DE PETITY [Jean-Raymond] Abbé:

Etrennes françaises, dédiées à la Ville de Paris; pour l'année jubilaire du règne de Louis le bien aimé. Par l'abbé de Petity, prédicateur de la reine.

Paris, Pierre-Guillaume Simon, 1766. In-4 de 58 pages (numérotées 68), plein maroquin rouge cardinal, dos à nerfs orné de filets et fleurons dorés, pièce de titre en maroquin olive, triple filet doré en encadrement des plats frappés des armes de Henri Comte de Calenberg.

Illustré de deux planches d'armoiries, 5 jolies figures en médaillons par Saint-Aubin et une planche allégorique par Gravelot, dessiné par Petity. On a ajouté un beau portrait de Louis le bien aimé dessiné et gravé par A. Cardon. Edition originale. De la bibliothèque du comte Henri de Calenberg, chambellan de l'Empereur, seigneur de la Chambre de l'électeur de Saxe. "Splendide bibliothèque dont la plupart des volumes étaient reliés en maroquin rouge, jaune, violet, bleu, vert, citron et autres précieuses ligatures..." comme il est dit sur le titre du catalogue de la vente de sa collection qui eu lieu en 1773 à Bruxelles. Petite restauration à la coiffe supérieure. Ex-libris portant la devise "Pax et Patria" avec écu chargé de deux maillets croisés surmontés d'un aigle. Ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. Guigard, II, p. 108; manque à Brunet et Graesse; Cohen, 794, ne mentionne pas le portrait.2.

MOTTIN DE LA BALME Augustin:

Essais sur l'équitation, ou principes raisonnés sur l'art de monter et de dresser les chevaux.

A Amsterdam et se trouve à Paris, chez Jombert, Ruault, 1773. In-8 de L-394 pages, plein maroquin bordeaux, dos lisse orné de filets et fleurons dorés, pièce de titre olive, triple filet doré encadrant les plats frappés des armes de Marie-Louise de Rohan-Soubise, comtesse de Lorraine-Marsan, filet doré aux coupes, chasses ornées d'une roulette dorée, pages de garde de papier doré gaufré.

Portrait-frontispice dessiné d'après nature par Moreau le jeune et gravé par Ingouf junior. Edition originale. Très bel exemplaire aux armes de Marie-Louise de Rohan, qui fut nommée en 1754 gouvernante des enfants de France. A partir de la page 261, on trouve une Analyse de quelques ouvrages ancien & modernes sur l'équitation, depuis M. de la Broue jusqu'à nos jours dans laquelle l'auteur ne ménage pas la critique à ses prédécesseurs. Augustin de la Balme s'embarqua pour les Etats-Unis pour participer à la révolution américaine où il perdit la vie. O.H.R. pl. 55 fer 3; Cohen, 740; Menessier de la Lance, II, p. 228.

LESCONVEL Pierre de:

Relation du voyage du prince de Montberaud dans l'ile de Naudely. Ou sont rapportées toutes les maximes qui forment l'harmonie d'un parfait gouvernement.

Merinde, Innocent Democrite, 1706. In-12 de [48]-282 (mal chiffrées 382)-[6] pages, plein maroquin grenat, dos lisse orné de fleurons dorés, triple filet en encadrement des plats, roulette dorée aux coupes et aux chasses, tranches dorées.

Orné d'un portrait et de 11 singulières figures hors-texte. Cette utopie, publiée pour la première fois en 1703 sous le titre Idée d'un règne doux et heureux... propose la description d'un territoire où se conjuguent équilibre, vertu et prospérité. L'économie se base sur le commerce qui est perçu comme le seul garant possible de la répartition des richesses, le pouvoir de l'église se limite strictement à ses devoirs et la noblesse n'est pas héréditaire mais élue. L'évocation des mœurs naudelyennes donne tout de même à ce texte un accent satirique. Bel exemplaire avec un intérieur propre (minimes rousseurs), une gravure à l'impression plus faible, un coin frotté. Cohen, 639 (pour la première édition); INED, 2860.

SCARRON Paul:

Roman comique.

Paris, David père, Durand, Pissot, 1752. 3 trois volumes in-12 de [12]-309; [8]-288; [20]-390 pages, plein veau marbré brun, dos lisses ornés de filets et fleurons dorés, plats frappés des armes et de la légende "Bibliothèque de Md d’Epinay", filet doré aux coupes, tranches rouges.

Orné de 3 jolis bandeaux dessinés par De Seve et gravés par Buquois. Précieux exemplaire aux armes et à la légende de Mme d'Epinay. "Louise Florence Pétronille de Tardieu d'Esclavelles, marquise de La Live d'Epinay (1725-1783), femme d'esprit, et célèbre par ses relation avec Grimm, Diderot, d'Holbach, Galiani et Rousseau, qu'elle appelait fort plaisamment "son ours", et pour lequel elle fit bâtir, dans la vallée de Montmorency, la maison si connue sous le nom de l'Ermitage, non loin du château de la Chevrette où elle résidait. En 1762 son époux est destitué de sa charge de fermier général, et ruiné. Ils sont obligés de quitter le château et de le louer, et s'installent à Paris. Mme d'Epinay y tiendra encore un salon. La fin de vie est plus difficile, elle est obligée de vendre ses biens, les livres de sa bibliothèque, ses bijoux." Les livres provenant de sa bibliothèque sont prodigieusement rares. Quentin Bauchart, Les femmes bibliophiles, II, 449; O.H.R. pl. 1097.

ECHARD Laurent; [LARROQUE Daniel de; GUYON Claude-Marie abbé]:

Histoire romaine depuis la fondation de Rome jusqu'à la translation de l'Empire par Constantin [à partir du vol. VII] Histoire romaine depuis la translation de l'Empire par Constantin jusqu'à la prise de Constantinople par Mahomet II.

Paris, chez Hippolyte-Louis Guérin, 1734 - 1736 - 1742. 16 volumes in-8 reliés plein maroquin rouge, dos à nerfs ornés de fleurons, petits fers dorés et roulette dorée fleur-de-lysée, pièces de titre et de tomaison caramel, triple filet doré en encadrement des plats frappés des armes du Comte Henri de Calenberg, filet doré aux coupes, roulette dorée aux chasses, tranches dorées. Les quatre derniers volumes ont une reliure similaire mais non identique au reste, leurs fers sont différents.

Chaque ouvrage est orné de bandeaux et cul-de-lampe ainsi que d'une vignette en-tête gravée et signée. Notre exemplaire comprend en tout 16 vignettes in-texte, la plupart sont signées Humbolt, Bonnart et Herisset. Précieux exemplaire aux armes du Comte Henri de Calenberg (1685-1772), Chambellan de l'Empereur allemand. Il fut un bibliophile passionné qui constitua une importante bibliothèque avec la plupart des volumes dans des reliures de grande qualité. Sa collection fut dispersée à sa mort, en 1773. La traduction française du texte de Echard fut entreprise par Daniel de Larroque qui publia les six premiers volumes. L'abbé Guyon qui acheva la traduction, fit paraître en 1736 les tomes VII-XII et, en 1742, les tomes XIII-XVI. Quelques très légères mouillures sur certaines pages d'un volume et des feuillets parfois légèrement brunis. Très bel ensemble vendu à Monaco, chez Sothebys en 1989, adjugé FF 55'000.- Ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. Brunet, II, 937; Guigard, II, p. 108.

HORACE; PINE John:

Quinti Horatii Flacci Opera.

Londini, aeneis tabulis incidit Iohannes Pine, 1733 - 1737. 2 volumes in-4 de [32]-264-[2] et [24]-191-[15] pages, plein maroquin grenat, dos à nerfs ornés de filets, fleurons et pièces d'armes du Prince de Rohan-Soubise, triple filet doré en encadrement des plats, filet aux coupes, roulette dorée aux chasses.

Très importante iconographie: 2 fleurons, 2 frontispices et 324 illustrations, grandes figures, vignettes et culs-de-lampe à sujets, sans compter 27 en-têtes plus ou moins ornés et 164 belle initiales; l'ensemble par John Pine. "Ouvrage très recherché" entièrement gravé, qui est ici sur grand papier, et en tout premier tirage comme l'atteste la légende de la médaille p. 108 du second volume "CÆSAR TRIBUN. POST. EST" au lieu de POTEST, qui sera corrigé plus tard. Premier tirage des gravures donc, "which is greatly preferred on account of the impression of the plates". Chacun des volumes s'ouvre sur une longue liste des souscripteurs. Ce fut là une entreprise audacieuse que publier les œuvres d'Horace, alors déjà éditées par les plus éminents spécialistes depuis le début du XVIe siècle. Mais c'était sans compter la réserve de témérité de John Pine, qui réussit une entreprise qui connut un succès et une reconnaissance au-delà de ses espérances. Exemplaire provenant de la bibliothèque de Charles de Rohan, duc de Rohan-Rohan, prince de Soubise avec une macle et une moucheture d'hermine alternées, chacune d'elle surmontée d'une couronne de prince du Saint-Empire. Sa bibliothèque, en dehors des livres que lui avait légué son oncle le cardinal de Rohan, "était constituée d'ouvrages remarquables par leur intérêt, leur rareté et leur valeur". Elle fut vendue aux enchères en 1788. Grand bibliophile, le prince de Soubise fut également mélomane: c'est lui qui fit installer le premier kiosque à musique de France dans les jardins du château de la Muette, dont il était le gouverneur. Il tâta même du fourneau et laissa une sauce Soubise, dont il agrémentait ses canetons. Restauration à une coiffe, un nerf et un coin, légères épidermures. Ex-libris portant la devise "Pax et Patria" avec écu chargé de deux maillets croisés surmontés d'un aigle; ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. O.H.R. pl. 2034, fer 6 et 7; Cohen, 497; W.T. Lowndes, II, p. 1113.

RABELAIS François:

Oeuvres de maître François Rabelais, […]. Avec la Pronostication, l'Epître de l'Ecolier Limousin, La Crême Philosophale, les Epîtres à deux vieilles; & des remarques critiques, historiques & grammaticales sur le Gargantua, et un vocabulaire pour le Pantagruel.

s.l., s.n., 1767. 3 volumes in-12 de [4]-LXXXXIII-[2]-236, [4]-375, [4]-422 pages, reliés plein veau fauve, dos à nerfs ornés de fleurons et de petits fers dorés, pièces de titre et de tomaison en maroquin grenat, triple filet doré en encadrement des plats, filet doré aux coupes, roulette intérieure dorée, tranches marbrées.

Belle illustration comprenant 3 frontispices, une vignette de titre répétée 3 fois, 5 vignettes en-tête et 3 figures hors-texte dans le genre de Watteau. Edition inconnue de Brunet, Graesse et Cohen, qui n'est ni la reprise de celle de 1741, ni celle de 1711. Notre bibliographie n'a sut dissiper l'obscurité qui domine autour de ces trois volumes, au demeurant des plus charmants! L'Avertissement du libraire précise: «Un homme de Lettres, célèbre & fort connu se mit à la tête de cette édition en 1749, & en gagea mon père à l’entreprendre avec un autre libraire de ces amis avec lequel il fit société. Il est bien douloureux pour nous, j’ose le dire, que ses occupations ne lui aient pas permis de suivre cet ouvrage, de revoir le texte, d’y mettre tous ces sois, etc. & qu’il n’est jamais pu avoir le temps de nous donner des notes, des observations, une vie et une préface à sa façon. Mais nous n’avons pu attendre plus longtemps; & depuis la mort de mon père, des raisons de commerce nous ont obligé à faire finir cette édition promise & attendue depuis tant d’années. Le texte en est imprimé depuis près de vingt ans […]» l'explication continue, et l'on apprend que tout est neuf ici, les notes, le vocabulaire, etc.; et le libraire s'est appliqué à maintenir tout le monde dans l'anonymat. Bel exemplaire avec un intérieur frais. Ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. De l'ancienne collection Maurice Péreire, vendu à Drouot le 28/4/1980; Quérard, La France litt., /, 415, mentionne simplement l'édition.

[FLOURNOIS Gédéon]:

Les entretiens des voyageurs sur la mer: nouvelle édition revue et corrigée.

La Haye, Isaac van der Kloot, 1740. 4 volumes in-8 de [2]-352, [2]-468 (mal chif. 472), [2]-335, [2]-324 pages, plein maroquin grenat, dos lisses ornés de fleurons et petits fers dorés, pièces de titre et de tomaison en maroquin caramel, triple filet doré en encadrement des plats, filet doré aux coupes et roulette dorée aux chasses, tranches dorées.

Orné de 4 fleurons de titre et 38 figures non signées comprises dans la numérotation dont 4 en frontispice. Singulier ouvrage du pasteur genevois Gédéon Flournois, que l'on range parmi les utopies, qui fut publié pour la première fois en 1685 sans illustrations. Le titre est trompeur car les entretiens ne portent pas sur la thématique maritime mais ils se déroulent véritablement sur mer, une étendue libre sur laquelle les langues se délient plus facilement. Le texte a un ton polémiste et défend le protestantisme. Fine reliure de l'époque avec des dos légèrement insolés. Quelques rousseurs en fin d'ouvrages. Ex-libris de Antero Carreiro de Freitas avec la devise "Ad augusta per angusta". Barbier, II, 130 - Utopie, la quête de la société idéale en Occident, BnF, 2000, p. 179.

BOSSUET Jacques-Bénigne:

Histoire des variations des Eglises protestantes.

A Paris, Chez la Veuve de Sébastien Marbre-Cramoisy, 1688. 2 volumes in-12 de [40]-406-[39] et [8]-524-[38] pages, plein veau moucheté brun, dos lisses ornés de filets et fleurons dorés, triple filet doré en encadrement des plats, filet doré aux coupes, tranches dorées.

Edition parue la même année que l'édition originale de format in-4: "Achevé d'imprimer pour la première fois le 22 may 1688". Ouvrage antiprotestant qui connut un succès notable. Bel exemplaire provenant du château d’Ivry sur Seine, avec le chiffre au bas du dos: Ivry. Il était la propriété de Louise-Marie-Adélaïde de Bourbon-Penthièvre (1753-1821), duchesse d’Orléans et mère du roi Louis-Philippe. Petite tache d'encre ancienne à la page de titre.

LOW David:

The Breeds of the domestic animals of the British islands... Illustrated with plates, from drawings by Mr. W. Nicholson, R.S.A., reduced from a series of portraits from life, executed for the Agricultural Museum of the University of Edinburgh, by Mr. W. Shiels, R.S.A.

London, Longman, Orme, Brown, Green and Longmans, [1840]- 1842. 2 tomes en 1 volume in-folio de [2]-XXII-46-XXII-55-[1]; [2]-V-[1]-72; 8-18 pages, demi-maroquin à coins verts, dos à nerfs très richement orné, pièce de titre beige, tranches dorées. Reliure signée J. Wright.

Exceptionnelle iconographie composée de 56 splendides lithographies coloriées à la main, rehaussées de gomme arabique, par Fairlands d'après Shiels et Nicholson. Serpentes conservées. Edition originale. Monumental ouvrage sur les races d'animaux domestiques des îles britanniques: chevaux, boeufs, moutons, chèvres et porcs. Choc à une coupe. Mellon/Podeschi,168; Nissen, Die Zoologische Buchillustration, 2564.

FEUARDENT René; POZZI André:

Satigny de Jadis à naguère.

Satigny, Atar, 1998. In-8 de 555-[1] pages, cartonnage d'éditeur.

Iconographie en noir et en couleurs. Infimes griffures sur le dos, sinon état comme neuf.

VOGEL Lucien, dir.:

La gazette du bon ton.

Paris, Librairie Centrale des Beaux Arts, 1912 - 1914. 3 volumes in-4, demi-maroquin chocolat, dos à nerfs, têtes dorées. Reliure signée Gruel.

Orné de 180 planches hors-texte dont plusieurs sur double page magnifiquement mises en couleurs, au pochoir. De plus tous les articles sont également illustrés d'une multitude de compositions en couleurs, sans compter les réclames, elles-mêmes imprimées en couleurs. Très belle tête de série de cette élégante revue illustrée. Les plus marquants artistes de l'époque ont collaborés à ces 18 numéros: André-Edouard Marty, Pierre Brissaud, Georges Lepape, Dammicourt, George Barbier, Bernard Boutet de Montvel, Charles Martin, etc. Chaque volume renferme six numéros, soixante planches hors-texte; seul le premier et dernier plat des couvertures ont été conservés, en revanche les belles réclames figurent entre chaque numéro. Il paraîtra encore un numéro en juillet 1914, puis un numéro double en été 1915 (n° 8-9), et la guerre aura raison de la parution. Puis la publication reprendra en 1920.

CHOUL Guillermo de [CHOUL Guillaume du]:

Los discursos de la religion, castramentación, assiento del Campo, Baños y exercicios de los Antiguos Romanos y Griegos. Traduzido en Castellano de la lengua Francesa por el Maestro Balthasar Perez del Castillo, Canónigo y natural de la ciudad de Burgos. [suivi de] Discurso del assiento del campo y disciplina militar de los antiguos romanos […].

En Leon de Françia, en casa de Guillelmo de Rovillio, 1579. In-4 de [8]-488-[44] pages (dernier ff. blanc) [*4;A-Z4; Aa-Zz4; AA-TT4; VV6], pleine basane brune, dos à nerfs orné de filets et fleurons dorés, tranches mouchetées. Reliure du XVIIe siècle.

L'iconographie de la première partie est constituée de reliefs d'anciennes tombes, de pièces de monnaies, etc. La seconde partie est illustrée de grandes gravures sur bois à pleine page figurant des légionnaires romains à pieds, à cheval, avec leur armes et étendards. Très bel exemplaire de ce célèbre ouvrage publié en français en 1555 et dont c'est ici la première et unique édition en castillan. Très abondante et remarquable iconographie que certains attribuent au graveur genevois Pierre Eskrich. Coins inférieurs restaurés. Palau II, 363; Graesse, II, 441.

FRANCE Anatole:

Thaïs.

Paris, Librairie des Amateurs, A. Ferroud - F. Ferroud, 1909. In-4 de [4]-229-[3] pages, plein maroquin chocolat, dos à nerfs décoré de caissons d'encadrement de maroquin beige, fleuron mosaïqué de maroquin beige, rouge et vert, filet à froid sur les nerfs, plat orné d'un encadrement de maroquin beige, d'une grecque en double filet doré dans un cartouche, et d'un filet de maroquin beige plus clair, fleurs de lotus en écoinçons mosaïquées de maroquin rouge, vert, beige et jaune, contreplats de maroquin olive ornés d'une large dentelle dorée, gardes de soie moirée chocolat, tranches dorées, couvertures et dos conservés. La reliure est signée Canape R. D. et datée de 1911.

Quinze compositions de Georges Rochegrosse dont un frontispice en couleurs, gravées par E. Decisy. Rutilant exemplaire sur Japon contenant trois états des eaux-fortes, dont l'eau-forte pure et une aquarelle originale de Rochegrosse signée. On a ajouté un spécimen annonçant la publication de ce volume: où l'on apprend que les vingt premiers exemplaires "seront d'un format plus grand afin d'y intercaler l'aquarelle inédite et originale de l'illustrateur." Notre exemplaire en est puisqu'il porte le numéro 7. Elégante reliure de Georges Canape, qui adjoint R. et D. à son nom pour relieur doreur: c'est en effet dès 1899 que Canape réuni un atelier de dorure qui le rends indépendant. Fléty, p. 37; Carteret, IV, 171.

GUYOT Guillaume-Germain; MARECHAL Sylvain; DAVID François-Anne:

Histoire de France représentée par figures, accompagnées de discours.

Paris, Chez l'auteur, M. David, 1787 - 1796. 5 volumes in-4, plein maroquin beige-amarante, dos lisses richement ornés de roulettes, filets et fleurons dorés, plats ornés de roulettes, grecques et filets dorés, canthares dorés en écoinçon, roulette dorée aux coupes, dentelle dorée intérieure, garde de tabis rubis, tranches dorées. Etiquette du relieur Bradel le jeune.

Illustré par François-Anne David d'après les dessins de Lejeune de 5 titres gravés, 140 planches avec une bordure d'ornement qui est spécifique à chacun des volumes, et 72 portraits de rois, l'ensemble tiré en bistre sanguin anglais. Soit en tout 212 planches. Exceptionnel exemplaire à plus d'un titre: la qualité et l'originalité de la reliure contemporaine de Pierre-Jean Bradel dit Bradel le Jeune; la présence de 72 portraits qui ne sont mentionnés par aucun bibliographe. A noter que la pagination change d'avec la description qu'en donne Cohen - qui ne rapporte que 140 planches et les 5 titres gravés. Nos pages de titre comportent également de nombreuses différences d'avec les exemplaires que nous avons pu comparer. Le texte est imprimé sur un beau papier vélin fin, quelques cahiers le sont sur un papier légèrement bleuté, les planches sur un vélin plus épais. Le texte des volumes 1 à 3 est de Guillaume-Germain Guyot et des volumes 4 et 5 par Sylvain Maréchal. L'exemplaire Fürstenberg, de la collection Otto Schäfer avait 189 planches. S'agit-il d'un exemplaire de présent? En tout les cas d'un bien bel ensemble! De la bibliothèque de Jean-François Chaponnière, avec son ex-libris. Cohen, 274 et Graesse, II, 340 qui ne donnent que 5 titres gravées et 140 figures.

DORAT Claude-Joseph:

Fables nouvelles.

La Haye, Paris, Delalain, 1773. 2 parties en un volume in-8 de XII-[2]-176; [2]-177 à 309-[3] pages, plein maroquin cerise, dos lisse orné de fleurons et petits fers dorés, pièces de titre et tomaison verte, triple filet doré en encadrement des plats et écoinçons, filet doré aux coupes et roulette dorée aux chasses, tranches dorées. Très belle reliure d'époque.

Magnifique illustration qui se compose de deux titres-frontispices, un frontispice répété au second tome et 99 vignettes en-tête avec des encadrements et 99 culs-de-lampe, le tout par Marillier gravé par Baquoy, Delaunay, Duflos, De Ghendt et Masquelier et d'autres sculpteurs des plus reconnus de l'époque. Premier tirage sur grand papier de Hollande de ce second recueil de fables de Dorat. La riche illustration ainsi que la qualité des gravures font de cet ouvrage une publication particulièrement réussie. "Cet ouvrage, qui rivalise de perfection avec Les Baisers, est le chef-d'œuvre de Marillier, sous le rapport de la finesse de l'exécution et de l'esprit dans tous les sujets qui l'ornent." (Cohen). Notre exemplaire est enrichi de trois dessins originaux au lavis signés "Boudret" en lieu et place des culs-de-lampe et de la vignette en-tête des pages 137, 138 et 144; pages sans les estampes de Marillier. Légère mouillure sans atteinte au texte sur les premières pages et rares rousseurs. Exemplaire soigné et frais. Ex-libris de Charles Tennant et celui moderne de Jean-François Chaponnière. Cohen, 313; Quérard, II, 577.

[HENAULT Président]:

Pièces de Théatre, en vers et en prose.

[Paris], s.n., 1770. In-8 de [8]-104-[20]-208-94-92-46-[2]-16 pages, plein maroquin grenat, dos lisse orné de fleurons et petits fers dorés, triple filet doré en encadrement des plats frappés des armes de Gramont-Choiseul, filet simple aux coupes et roulette dorée aux chasses, tranches dorées. Fine reliure de l'époque. L'ouvrage est soigneusement conservé dans un emboitage en maroquin rouge signé Rivière & Sons.

Orné d'un fleuron de titre et de 6 jolies vignettes en-tête d'après Eisen gravés par Longueil Le Grand, etc. On joint un tirage volant de la jolie vignette de titre par Eisen. Edition en partie originale de ce recueil de 6 pièces de théâtre: Cornélie, vestale ; François II, roi de France ; la Petite Maison ; le Jaloux de lui-même, le Réveil d'Epiménide ; Le Temple des Chimères. Les pièces ont chacune leur propre page de titre avec leurs dates spécifiques (1768-1769). Exemplaire aux armes de Béatrix de Choiseul-Stainville (1730-1794), duchesse de Gramont, sœur du duc de Choiseul, ministre des affaires étrangères de Louis XV avec qui elle partagea sa disgrâce. L'exemplaire est cité par Cohen. Elle mourut sur l'échafaud et l'Histoire lui retient cette réplique bien singulière : "Ma vie ne vaut pas un mensonge !" Provenance de grande importance: "Les livres de la duchesse de Gramont se recommandent surtout par la qualité exceptionnelle du maroquin dont la couleur a résisté à l’action incisive du temps. Le soin avec lequel a été exécuté le "corps de l’ouvrage" justifie l’empressement dont ils sont l’objet de la part des bibliophiles" E. Quentin-Bauchart, Les Femmes Bibliophiles de France, II, pp. 108-110. Magnifique exemplaire, l'intérieur a quelques rousseurs. Ex-libris de Sir David Lionel Goldsmid-Stern-Salomons et celui moderne de Jean-François Chaponnière. Cohen, 1104, qui cite cet exemplaire; Vente de Mongeront de mai 1911.

DANIELL William; CAUNTER John Hobart:

Tableaux pittoresques de l'Inde. Traduction de l'Oriental Annual, par P. J. Auguste Urbain; avec 25 gravures d'après les dessins originaux de Wm. Daniell..

Paris, F. Bellizard et Cie, 1834 - 1836. 3 volumes in-8 de [4]-260-4; [8]-266-[2]; [6]-290-[2] pages. Plein maroquin bordeaux pour les deux premiers volumes et cerise pour le troisième, dos lisses décorés d'une grande composition dorée figurant un narguilé, des maracas, des perles, deux gazelles; plats richement ornés d'une composition dorée au centre, femme indienne assise en tailleur vêtue d'un sari, entourée d'une large composition, à froid sur les deux premiers volumes (bordeaux) et dorée pour le troisième volume (cerise); roulette aux coupes, large dentelle dorée intérieure, garde de papier gaufré blanc. Les reliures sont signées R. Muller, successeur de Thouvenin.

Le premier volume est illustré de 25 gravures hors-texte; 22 pour les deuxième et troisième volumes, soit 69 gravures en tout d'après William Daniel. Remarquable exemplaire relié par Muller, ancien ouvrier de Thouvenin qui s'établi à son compte en 1830, en association avec Héring. A la mort de Joseph Thouvenin, dit l'aîné, en janvier 1834, il reprit seul l'atelier de ce dernier. Il n'eut pas le temps de se faire un nom à la mesure de ses qualités professionnelles, car il meurt en 1836. De toute beauté! Une gravure légèrement déboitée au premier volume, un cahier au dernier volume; rousseurs. Brunet, I, 1691; Fléty, 133; Ramsden, French Bookbinder, 144-145, plate XXX, p. 207 qui reproduit cette reliure.

LA FERTE-IMBAULT Marie-Thérèse Geoffrin, marquise de:

Extrait des Mémoires de Mr. l'abbé Foucher de l'Académie des inscriptions sur Zoroastre. Cet extrait a été fait pour Madame et pour Madame Elisabeth.

Versailles, 1774. Petit in-4 de 162 pages, manuscrit sur papier réglé, belle calligraphie sans presque aucune rature. Plein maroquin bordeaux, dos lisse orné de filets et fleurons dorés, pièce de titre en maroquin olive, triple filet doré encadrant les plats, fleurs de lys en écoinçons, double filet doré aux coupes, roulette intérieure, tranches dorées.

Exceptionnel document, «Cahier de cours de philosophie» adressé aux princesse Clotilde de France et Elisabeth de France, sœurs des rois Louis XVI, Louis XVIII et Charles X, rédigé par Marie-Thérèse de La Ferté-Imbault.C’est grâce à l’appui de la Gouvernante des enfants royaux, Marie-Louise de Rohan, que Marie-Thérèse de La Ferté-Imbault obtint la charge, à raison d’une journée hebdomadaire à Versailles, de prodiguer des cours de philosophies aux deux petites princesses, alors âgées respectivement de 14 et 9 ans. Marie-Thérèse rédige des abrégés des grands philosophes à leurs intentions. C’est ici Zoroastre en première partie, suivi par Confucius qui occupe la plus grande partie (97 pages). L’avant-propos nous laisse deviner le ton des leçons données aux princesses. Marie-Thérèse évoque la jalousie de Zoroastre et Confucius, suite au bonheur de Cicéron, Sénèque et Plutarque, qui «transportés de joie d’apprendre» que les princesses «avaient prix goût pour leurs ouvrages, […] à leur retour aux Champs Elisées ont montré trop d’orgueil de leur bonne fortune et qu’ils ont pris trop d’avantage sur Zoroastre et Confucius». Et «le quatre octobre, veille de St. Thérèse patronne de la personne qui excitait leur fureur et leur jalousie» voici ce qui arriva. «Ils sont arrivés à la cour de Madame au bruit du tonnerre et du feu des éclairs, précédés des génies malfaisants, ils ont tourmentés cruellement la pauvre Thérèse; et lui ont juré qu’ils ne cesseraient de la persécuter qu’aux conditions suivantes.» S’ensuit la liste, notamment que tant que les princesses ne connaîtront pas autant Zoroastre et Confucius que Cicéron et comparses «ils apparaîtront tout les matins à son réveil et qu’elle [Marie-Thérèse] serait obligée de danser en rond autour d’eux en chemise et de leur baiser le bout du nez»! Rare et émouvant témoignage de l'atmosphère des leçons données aux enfants royaux. Marie-Thérèse fut également leur compagne de jeux, rédigeant parfois des petites comédies qu'elles interprètent ensemble; les trois frères des princesses apprécient les divertissements, d'ailleurs Marie-Thérèse fut conviée au sacre de Louis-Auguste, le frère aîné, devenu Louis XVI cette même année 1774.

LUCRECE (Titus Lucretius Carus):

Lucrèce, traduction nouvelle, avec des notes, par M. L* G**.

Paris, Bleuet, 1768. 2 tomes en 3 volumes de 248; [2]-249 à 364-5 à 141; [1]-142 à 457-[4] pages, plein maroquin grenat, dos à nerfs ornés de fleurons et petits fers dorés, pièces de titre et de tomaison ébènes, triple filet doré en encadrement des plats, double filet aux coupes et roulette dorée aux chasses, tranches dorées. Plaisante reliure de l'époque en très bon état.

Illustré d'un titre gravé, de 6 figures hors-texte d'après Gravelot par Binet, de bandeaux signés Beugnet et de culs-de-lampe gravés sur bois. Edition originale de la traduction française de La Grange, le précepteur du fils du baron d'Holbach. Ouvrage bilingue, le texte en français est en regard à la version latine. "Le texte y est corrigé avec le plus grand soin, et la traduction passe pour une des meilleures que nous ayons dans notre langue, et le style en est facile et coulant." (Quérard). Notre exemplaire est relié de manière singulière puisque l'éditeur l’a prévu en deux volumes, mais que l'amateur qui le fit relier à l'époque le souhaita en trois: la page de titre du tome II a été placée au début du volume 2 tandis que le faux titre pour ce même tome introduit le texte dans le volume 3. Aussi la collation du tome II commence directement sur la page de texte numérotée 5 (Vol.2). Bel exemplaire avec un intérieur propre et une illustration soignée. Ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. Brunet, 1221; Cohen, 664; Quérard, V, 390.

LA BEAUMELLE Laurent Angliviel de:

Commentaire sur la Henriade, par Feu Mr. de la Beaumelle : Revu et corrigé par Mr. F[réron].

Berlin, Paris, Le Jay, 1775. 2 volumes in-8 de [2]-XVI-364; [4]-336 pages, maroquin rouge cerise, dos lisses ornés de fleurons et petits fers dorés, pièces de titre et tomaison en maroquin olive, triple filet doré en encadrement des plats, filet simple aux coupes et roulette dorée aux chasses, tranches dorées. Gardes de papier dominoté doré allemand. Très belle reliure de l'époque soigneusement conservée.

Illustré de bandeaux et culs-de-lampe et d'un élegant titre gravé d'après Marillet par Augustin de Saint-Aubin où l'on y voit Voltaire enfermé dans un ovale formé par une guirlande de lauriers et de chaque côté, plus bas, comme de raison, le médaillon de La Beaumelle et celui de Fréron, accompagné de deux génies dont l'un déchire les feuillets de la Henriade et l'autre arrache quelques branches de la couronne épique de Voltaire. Edition définitive de ce commentaire, après celle publiée à Toulouse en 1769, durant l'exil de La Beaumelle en Languedoc et que Voltaire avait fait interdire. Elle est parue après la mort de La Beaumelle, sous l'initiative de Fréron. L'auteur voulait établir un projet d'édition critique des œuvres de son adversaire Voltaire, mais cette entreprise resta cependant inachevée à cause de sa santé. Le frontispice de cet ouvrage inspira un quatrain fameux: "Le Jay vient de mettre Voltaire / Entre La Beaumelle et Fréron / Ce serait vraiment un calvaire / S’il s’y trouvait un bon larron". Magnifique exemplaire, intérieur très propre dans une reliure de grande qualité. Ex-libris frotté et celui moderne de Jean-François Chaponnière. Cohen, 533; Quérard, IV, 329.

LESCAZE Bernard:

Chêne-Bourg. La plus jeune des communes genevoises.

Genève, Editions Suzanne Hurter, 1999. Grand in-8 de 269-[3] pages, pleine toile verte d'éditeur, titre doré.

Abondante iconographie en noir et en couleurs.

ROBAGLIA Suzanne:

Margaridou. Journal et recettes d'une cuisinière au pays d'auvergne.

Nonette, CREER, 1977. In-8 de 239-[1] pages, pleine toile verte d'éditeur, titre imprimé en blanc sur le premier plat avec une vignette couleurs contrecollée.

Abondante illustration in-texte en noir et rouge. Complet du signet de coton blanc terminé par un petit sachet d'herbes des Montagne d'Auvergne. Très bon état. Mention de 4e édition (la première en 1935). Avec une préface de Henri Pourrat et des recettes "relevées" par les Frères Troigros.

DITTERT René; ROCH André (préface):

Passion des hautes cimes.

Lausanne, Librairie F. Rouge & Cie S.A., 1945. In-8 de 248-[4] pages, dos de toile verte avec pièce de titre en maroquin, vignette dorée au premier plat.

Illustré de photographies hors-texte, de croquis et d'esquisses. De la "Collection alpine".

DURGNAT-JUNOD Clara:

Pinceaux et piolet. Autobiographie anecdotique.

Lausanne, Editions Held S.A., 1944. In-12 broché de 208-[8] pages, couverture à rabats imprimée en deux tons.

Illustré de 8 planches en noir hors-texte. 2e édition. Couverture usée.

DURIER Charles:

Le Mont-Blanc.

Paris, Librairie Fischbacher, 1897. In-12 de XVI-486-[2] pages, demi-chagrin bordeaux à coins.

La carte des routes du Mont-Blanc manque à notre exemplaire. Quatrième édition, revue et augmentée d'un Supplément.

DURIER Charles:

Le Mont-Blanc.

Paris, Librairie Fischbacher, 1923. In-8 de XVI-407-[3] pages, demi-percaline bordeaux à coins, couverture conservée.

Illustration hors-texte, dont un frontispice et une carte dépliante des routes du Mont-Blanc dépliante et en couleurs. Sixième édition annotée par Joseph et Charles Vallot et illustrée.

FAUCHERE Andrée:

Le cri des paysans de haute montagne.

Genève, Editions Slatkine, 1998. In-8 broché de 131-[5] pages, couverture illustrée en couleurs.

Illustration en noir hors-texte. Etat comme neuf.

FAUCHERE Andrée:

Dames de là-haut. Vies des gardiennes de cabane.

Genève, Editions Slatkine, 1995. In-8 broché de 135-[1] pages, couverture illustrée en couleurs.

Illustration en noir hors-texte. Etat comme neuf.

FAUCHERE Andrée:

Guide de montagne. Métier... vocation... passion.

Genève, Slatkine, 1997. In-8 de 207-[1] pages, cartonnage d'éditeur imprimé en couleur.

Abondamment illustré de photographies in-texte en noir et en couleurs. Etat comme neuf.

FLEMWELL G:

Sur l'Alpe fleurie. Promenades poétiques et philosophiques dans les Alpes.

Paris, Société d'édition des sciences naturelles L. Marret et Cie, 1914. In-8 de XI-[1]-248-[4] pages, demi-percaline brune à coins, couvertures conservées.

Elégamment illustré de 63 illustrations dont 20 planches hors-texte en couleurs.

FRISON-ROCHE Roger:

La dernière migration.

Paris, B. Arthaud, 1965. In-12 broché de 324-[4] pages, couverture à rabats imprimée en couleurs.

FRISON-ROCHE Roger:

Le rapt.

Paris, B. Arthaud, 1962. In-12 broché de 313-[7] pages, couverture à rabats imprimée en couleurs.

GALLET Julien; FAVRE Maurice (préface):

Dans l'alpe ignorée. Explorations et souvenirs.

Lausanne, Librairie F. Rouge & Cie S. A., 1944. In-8 broché de 308-[4] pages, non coupé, couverture imprimée en couleurs.

Illustrations en noir hors-texte.

GEIGER; GERMAIN Félix (préface):

Geiger pilote des glaciers.

B. Arthaud, 1967. In-8 de 217-[7] pages, converture à rabats illustrée en deux tons.

Illustré de photos, dessins et croquis en noir hors-texte.

GEIGER Hermann; GUEX André; THIEBAUD René (préface):

Hermann Geiger. Pilote des glaciers.

Lausanne, Librairie Marguerat S. A., 1954. In-8 de 202-[6] pages, converture à rabats illustrée en couleurs.

Orné de 40 héliogravures, 9 dessins et 2 hors-texte couleurs. Couverture usée.

GERMAIN Felix:

Cîmes et visages du Haut Dauphiné.

B. Arthaud, 1955. Grand in-8 de 185-[5] pages, couverture imprimée en noir sous sa jaquette en couleurs, rhodoïd (accrocs et petit manque au dos).

110 photographies en noir, 16 en couleurs, 7 vignettes de Jeanne Germain, une carte dépliante du panorama de Chaillol-Le-Vieux.

CHRISTOFFEL Ulrich:

La montagne dans la peinture. Le Club alpin suisse à ses membres à l'occasion du Centenaire de 1963.

Zollikon, Editions de la Centrale des publications du Club alpin suisse, 1963. In-4 de 141-[3] pages, couverture imprimée en deux tons.

Iconographie en couleurs et en noir hors-texte.

GERVASUTTI Giusto:

Montagnes, ma vie.

Genève, Editions Slatkine, 1978. In-8 de 292 pages, plein skyvertex vert, titre doré.

Iconographie en noir in-texte. Nouvelle édition augmentée de préfaces de G. Sonnier et L. Devies, de lettres et de photographies inédites de G. Gervasutti.

GINDRAUX Philippe:

Mont-Blanc Story.

Genève-Paris, Slatkine-Clairefontaine, 1989. In-8 de 93-[1]-81-[1] pages, couverture imprimée en couleurs, en deux textes tête-bêche.

Les deux parties sont séparées par une série de planches en noir hors-texte.

GINDRAUX Philippe:

La folle histoire du Cervin.

Genève, Editions Slatkine, 1990. In-8 de 219-[3] pages, couverture illustrée en couleurs.

Iconographie en noir hors-texte.

GIROUD Ami; DARBELLAY Michel:

A l'ombre de l'Himalaya.

1964. In-8 oblong de 51 pages, couverture photographique imprimée en noir (frottée en bord).

Abondamment et élégamment illustré de photographies de Michel Rey en noir hors-texte.

GOLAY H.-C:

Le Salève d'Annemasse à Cruseilles. Guide détaillé à l'usage des promeneurs et des varappeurs.

Genève, Editions "Echo montagnard", 1948. In-12 broché de 152 pages, couverture illustrée (avec quelques petites taches), imprimée en orange, titre au dos.

Illustré de 17 photographies hors-texte en noir et de quelques croquis in-texte. En fin, un dépliant d'une vue générale du Salève prise de la route de Bossey avec position approximative des sentiers.

GOS Charles:

Le Cervin. L'époque héroïque. 1857-1867. [et] Faces, grandes arêtes.

Neuchâtel/Paris, Editions Victor Attinger, 1948. 2 volumes in-8 brochés de 315-[5] et 327-[1] pages, couverture imprimée en noir et blanc (traces de plis en bord).

32 illustrations en noir hors-texte pour le premier volume, 22 dans le second. De la collection "Montagne". Préface de Geoffroy Winthrop Young pour le premier volume.

GOS Charles:

Solitude montagnarde.

Neuchâtel/Paris, Editions Victor Attinger, 1943. In-8 de 286-[2] pages, demi-chagrin vert à coins, couvertures conservées.

De la collection "Montagne". Un mors fendu, dos frotté.

GOS Charles:

Tragédies alpestres.

Lausanne, Librairie Payot, 1947. In-8 broché de 304 pages, couverture imprimée en deux tons.

Illustrations en noir hors-texte. Troisième édition. Rousseurs sur la couverture, intérieur frais.

GOS Charles:

Près de Névés et des Glaciers. Impressions Alpestres.

Paris, Librairie Fischbacher, 1912. In-8 broché de XIV-276-[2] pages, couverture imprimée en noir (usée).

Illustré de 12 dessins à la plume de Albert Gos, hors-texte. Troisième édition. Préface de Guido Rey.

GOS François:

Les Alpes de la Haute-Savoie.

Genève, Librairie J.-H. Jeheber, 1926. In-8 de 173-[3] pages, demi-basane rouge, dos richement orné.

Orné d'un grand nombre d'illustrations en héliogravure, d'après les photographies de Fréd. Boissonnas, E. Gos, Granier, A. Kern, etc. Couverture illustrée en couleurs de François Gos conservée. Introduction de Henry Bordeaux, préface de F. Regaut. Très belle condition, hormis quelques petites griffures à la reliure.

GRELLET Pierre:

Grandes routes et chemins écartés.

Lausanne, F. Rouge & Cie S.A., 1946. Petit in-8 broché de 230-[6] pages, couverture à rabats imprimée en deux tons.

Illustrations en noir hors-texte. Edition numérotée 491 sur 2000 exemplaires sur vélin blanc.

GUEX Jules:

Dans la trace de Javelle.

Lausanne, Librairie F. Rouge & Cie S. A., 1947. In-8 de 111-[5] pages, couverture imprimée en couleurs.

Augmenté de nombreux documents inédits: notes, croquis, dessins et photographies de Javelle imprimés en héliogravure, hors-texte. De la Collection Alpine. Edition numérotée 771 sur 1700 exemplaires sur vélin fin. Quelques taches sur la couverture, tampon de possesseur sur le premier plat.

GUEX Jules:

La montagne et ses noms. Etudes de toponymie alpine.

Lausanne, Librairie F. Rouge & Cie S. A., 1946. In-8 broché de 233-[5] pages, partiellement non coupées, couverture imprimée en couleurs.

Illustrations en noir hors-texte. De la Collection Alpine. Belle condition.

HERZOG Maurice:

Les grandes aventures de l'Himalaya. Annapurna, Nanga Parbat, Chogori-K2.

Jean-Claude Lattès, 1981. In-8 de 247-[5] pages, cartonnage d'éditeur imprimé en couleurs.

Augmenté de nombreuses photographies en noir et en couleurs, in-texte. Petit accrocs à la coiffe en tête, intérieur frais.

HÜBER William:

Les glaciers.

Paris, Challamel Ainé libraire-éditeur, 1867. In-12 de VIII-266-[2] pages, demi-skyvertex caramel, couvertures conservées.

Augmenté de quelques planches en noir hors-texte. Envoi autographe de l'auteur. Rousseurs sur quelques feuillets au début et à la fin de l'ouvrage.

ISSELIN Henri:

La barre des écrins. 4.102 m.

Paris/Grenoble, Arthaud, 1954. In-8 broché de 229-[11] pages, couverture imprimée en deux tons (manques et accrocs sur les plats).

Augmenté de photographies à pleine pages, hors-texte et de plans et itinéraires in-texte.

JAVELLE Emile:

Souvenirs d'un alpiniste.

Paris, Payot, 1929. In-8 broché de 272-[2] pages, partiellement non coupées, couverture imprimée en deux tons.

Augmenté de 8 illustrations hors-texte. Préface de M. Henry Bordeaux.

KUGY Julius:

Révélation de la montagne. Les Alpes Juliennes, les Dolomites, le Massif de Clauta, les Alpes carniques.

Neuchâtel/Paris, Editions Victor Attinger, 1944. In-8 broché de X-208-[6] pages, partiellement non coupées, couverture imprimée en noir, (frottée en bord).

Illustré de photographies en noir hors-texte. Traduit par Paul du Bochet, avec une introduction de Charles Gos. De la Collection Montagne.

C. LANE Ferdinand:

Histoire des montagnes.

Paris, Librairie Arthème Fayard, 1954. In-8 broché de 317-[3] pages, partiellement coupées, couverture imprimée en couleurs.

Illustré de photographies en noir in-texte. De la collection "Savoir".

KUGY Julius:

Révélation de la montagne. Les Alpes Juliennes, les Dolomites, le Massif de Clauta, les Alpes carniques.

Neuchâtel/Paris, Editions Victor Attinger, 1944. In-8 broché de X-208-[6] pages, demi-chagrin bleu marine, couvertures conservées, dos usé.

Illustré de photographies en noir hors-texte. Traduit par Paul du Bochet, avec une introduction de Charles Gos. De la Collection Montagne.

HILL Lynn:

Ma vie à la verticale.

Chamonix, Editions Guérin, 2002. In-8 oblong de 330-[2] pages, pleine toile rouge d'éditeur, (tache sur le premier plat).

Augmenté de nombreuses photographies en noir et en couleurs in-texte. Co écrit avec Greg Child. Belle condition.

LANZMANN Jacques:

Fou de la marche.

Paris, Editions Robert Laffont, 1985. In-8 broché de 237-[3] pages, couverture imprimée en couleurs.

Augmenté de nombreuses photographies en noir in-texte.

OLIVER Raymond:

La cuisine. Sa technique, ses secrets.

Editions Bordas, 1965. In-8 de 800 pages, pleine toile grège.

Abondamment illustré de photographies de Ch. Affif en couleurs. Première édition. Quelques taches sur les plats, couverture usée.

ROVEREA F. de; TAVEL C. de (pub.); MONNARD C. (préf.):

Mémoires de F. de Roverea, colonel d’un régiment de son nom, à la solde de sa Majesté Britanique.

Berne, Chez Charles Stämpfli, 1848. 4 volumes in-8 de XVI-488 + 476 + 464 + 492 pp. demi-basane brune, dos à nerfs ornés. Reliure un peu frottée, quelques rares rousseurs.

Illustré d’un portrait de l’auteur en frontispice.

BAUD-BOVY Daniel; BOISSONNAS Fred:

Peintres genevois. 1ère série : 1702-1817 - Liotard, Huber, Saint-Ours, de la Rive. 2ème série : 1766-1849 - Töpffer, Massot, Agasse.

Genève, le Journal de Genève, 1903 - 1904. 2 volumes in-4 de [12]-174-[2] et 164-[2], demi-chagrin bordeaux, dos orné du titre et filets dorés, gardes ornées de motifs bordeaux et dorés, tête teintée, signets, couvertures conservées (une rose, une verte, ornées de médaillons). Tampon de possesseur sur les pages de titre, ceci mis à part, en parfaite condition.

Illustré au tome 1 de 23 planches hors-textes dont 3 en couleurs et au tome 2 de 23 planches hors-texte dont 3 en couleurs et 1 en sépia. Les deux tomes sont en outre illustrés de très nombreuses reproductions en noir in-texte.

BOISSONNAS Fred; MAZEL Antoine:

Souvenir des Mayens, octobre 1889.

Un album grand in-4 de 25 feuillets cartonnés monté sur onglet, pleine percaline rouge ornée à froid, titre doré au premier plat. Dédicace de Fred Boissonnas en première garde, « A ma chère petite fille Cécile, comme album pour y soigner ses souvenirs », précédée de sa grande signature.

37 épreuves photographiques de divers formats, (155 x 105 en moyenne) encollées en plein sur cartons. L'essentiel des clichés sont légendés de la main de Fred Boissonnas avec, quand il ne s'agit pas de ses photos, leurs attribution, à Antoine Mazel (6). Toutes les photographies réunies ici ont été prise entre le 5 et le 11 septembre, une semaine d'escapade en montagne. Sur la première on y voit Fred Boissonnas assis près de la pension des Mayens de Sion. Les paysages côtoient des images vivantes, notamment lors de la visite d'une « caverne » ou lors d'un pique-nique. La photographie de montagne est bien présente ici avec notamment « le grand désert et de la Rosablanche » ou avec cette image d'une cordée de 4 hommes dont nos deux photographes alors en route pour le sommet du Combin, ils y parviendront à 11h30. L'album s'achève à Hérémence, certainement comme leur séjour.

BOISSONNAS Fred:

Scènes de goûter autour d'un produit Nestlé.

Album pleine percaline verte et muette.

24 épreuves photographiques de 85 x 145 mm. encollées en plein sur cartons de 21 x 27 cm montés sur onglets. Mention manuscrite à la mine de plomb en tête de la première planche « Publicité faite pour Nestlé » et légende à l'encre de la main de Boissonnas sous la première photographie Emil, Edmond, Henri, alfred en 1897. Les 4 bambins apparaissent sur l'ensemble des cliché alors que leur mère, Augusta, est présente sur 4 clichés. Au moment qui semble le plus délicat, alors qu'Henri se met à pleurer. Cette séquence de 24 images nous montre des frères qui semblent spontanés autour de la table mais l'on voit bien que Fred a élaboré cette mise en scène. Le boite en fer, avec la marque mise en évidence, est le seul élément qui n'est à aucun moment déplacé et reste ainsi bien lisible. Estelle Sohier, historienne à l'Université de Genève écrit: "Le rôle pionnier de Boissonas dans l'utilisation de la photographie à des fins publicitaires pour des entreprises comme Nestlé, et Suchard, est peu connu. Si l'entreprise Suchard a eu recours à des photographes dès les années 1860 pour documenter et mettre en valeur ses lieux de production, symboles de modernité, Boissonnas fut l'un des premiers à utiliser la photographie pour valoriser des produits et inciter à les consommer.".

BAUD-BOVY Daniel; BOISSONNAS Frédéric:

Des Cyclades en Crète au gré du vent. Avec une préface par Gustave Fougère directeur de l'Ecole française d'Athènes. Notices archéologiques par G. Nicole.

Genève, Boissonnas & Cie, Editions d'art et de science, 1919. Grand in-folio de 158p., reliure d'éditeur en vélin ivoire richement décoré. Quelques pâles rousseurs sur certains feuillets, défaut observé sur les 4 exemplaires rencontrés par votre serviteur. La reliure a été confiée à Arné Asper.

Illustré par Frédéric Boissonnas de 187 illustrations in-texte, 40 planches hors-texte en héliogravure et une carte géographique, sous serpentes imprimées. L'ornementation et le titre ont été dessinés par Henri Boissonnas et Rod. Schlemmer. Edition originale (et unique) de ce monumental volume, frère du plus connu "En Grèce par monts et par vaux" publié en 1910. Si "En Grèce" fut tiré à 230 exemplaires, "Des Cyclades" ne fut tiré qu'à 160 exemplaires dont le n° 21 est présenté ici, signé par les auteurs, avec un petit envoi autographe de Boissonnas. Un des plus grands et plus beaux livres de photographie. E. Sohier, N. Crispini Usages du monde et de la photographie p. 216.

PICABIA Francis:

Jésus-Christ rastaquouère.

Collection Dada, [1921]. In-8 broché de 66-[6] pages, non coupé. Chemise dos lisse de box gris souris, étui.In-8 of 66-[6] pages, unopened.

Illustré de 3 dessins mécaniques hors-texte par G. Ribemont-Dessaignes.Illustrated with 3 mechanical drawings by G. Ribemont-Dessaignes, not included in collation. Edition originale tirée à 1060 exemplaires numérotés, celui-ci un des 50 sur pur fil Lafuma réimposés, tirage de tête après 10 Chine. Introduction de Gabrielle Buffet. Le livre devait dans un premier temps être publié par Grasset, mais Picabia écrit le 31 juillet 1921 à Breton : «Mon petit livre va paraître au Sans Pareil, je pense. Il m’a été absolument impossible de m’entendre avec B. Grasset; cet homme est charmant, mais peu audacieux, il considère que mon livre ne pourrait être lu par sa clientèle tel qu’il est. Avec beaucoup de modifications, cela ferait une œuvre très bien, probablement». Mais une semaine plus tard, les mêmes problèmes se posent avec René Hilsum qui demande également des changements dans le texte et un autre titre pour pouvoir le publier. Ne voulant pas céder, Picabia fait paraître Jésus-Christ Rastaquouère à compte d’auteur en gardant le label de la Collection Dada qu’utilisait déjà le Sans Pareil, et met l’ouvrage en vente chez Jacques Povolszky à la Librairie-Galerie La Cible. Cet incident marque le début de la scission entre Hilsum et les dadaïstes que l’éditeur avait soutenus dès le début. E. Hutin; P. Fouché, Au Sans Pareil, p. 22 et suiv.; Dada Global n° 211.Illustrated with 3 plates, mechanical drawings by G. Ribemont-Dessaignes. First edition printed to 1060 numbered copies, this one of 50 on pur fil Lafuma, leading print after 10 China. Introduction by Gabrielle Buffet. The book was originally to be published by Grasset, but Picabia wrote on July 31, 1921 to Breton: "Mon petit livre paraîtra au Sans Pareil, je pense. Il était absolument impossible pour moi de m'entendre avec B. Grasset; cet homme est charmant, mais pas audacieux, il considère que mon livre ne pourrait pas être lu par sa clientèle telle qu’il est. Avec beaucoup de modifications, il ferait probablement un très bon travail. " But a week later, the same problems arise with René Hilsum who also requests changes in the text and another title to be able to publish it. Not wanting to give in, Picabia publishes Jesus Christ Rastaquouère as an author keeping the label of the Dada Collection already used by the Sans Pareil, and puts the book on sale at Jacques Povolszky at the Bookstore-Galerie La Cible. This incident marks the beginning of the split between Hilsum and the Dadaists that the publisher had supported from the beginning. E. Hutin [P. Fouché, Au Sans Pareil, p. 22 et suiv.]. Dada Global n ° 211.

[EROTICA]:

Les passe-tems du boudoir, ou recueil nouveau de contes en vers.

A Galipoly, Chez la veuve Turban, 1785. In-12 de 149-[5] pages, plein maroquin rouge à grain long, dos à nerfs richement orné, succession de filets et roulettes dorés en encadrement des plats, filet doré aux coupes, roulette dorée aux chasses, tranches dorées.

Edition originale rarissime inconnue à Pia et à l’Enfer qui ne mentionnent que l’édition de 1787. Le Catalogue de la vente Peyrefitte mentionne notre édition sans les gravures, ce qui est le cas de notre exemplaire. Très bel exemplaire de ces 108 contes licencieux et paillards. Pia 1097 et Enfer 742 pour une autre édition; Gay III, 662 (avec une date erronée); Peyrefitte, 72; Bibliothèque érotique Gérard Nordmann, 2e partie, 407.

FERRIER Auger:

Jugements astronomiques sur les nativités.

A Lyon, par Jean de Tournes, 1582. In-18 de 181-[9] pages, demi-maroquin chocolat à coins, dos à 5 nerfs avec titres, encadrements et décors dorés, doubles filets sur les plats, tranches dorées. La reliure est signée Gayler-Hirou.

3 tableaux géométriques vierges pour faire des thèmes astraux et une belle marque de l'imprimeur de Tourne au centre de la dernière page. Astrologue et médecin français né près de Toulouse vers 1513, mort en 1588, Auger Ferrier fut médecin ordinaire de Catherine de Médicis, à qui l'ouvrage est dédié. Troisième édition de ce texte d'une extrême rareté. Caillet II, n° 3879; Dorbon n° 1617; Stanislas de Guaita et sa bibliothèque occulte, n°320; Thorndike, History of Magic, VI, 478; P. Christian, L'Homme rouges des Tuileries, p. 420, à propos de ce texte: "devenu à peu près introuvable". Cartier, de Tournes, III, 168 (pour l'édition de 1590).French astrologer and doctor born near Toulouse around 1513, died in 1588, Auger Ferrier was the doctor of Catherine de Medici, to whom the work is dedicated. Third edition of this extremely rare text. Caillet II, n° 3879; Dorbon n° 1617; Stanislas de Guaita et sa bibliothèque occulte, n°320; Thorndike, History of Magic, VI, 478; P. Christian, L'Homme rouges des Tuileries, p. 420, à propos de ce texte: "devenu à peu près introuvable".

BAUDELAIRE Charles:

Les fleurs du mal.

Paris, Poulet-Malassis et De Broise, 1857. In-8 broché de [4]-248-[4] pages, couverture jaune paille d'éditeur. Chemise en maroquin bordeaux, dos à nerfs, doublé de daim bordeaux, étui (signé Loutrel).In-8 of [4]-248-[4] pages, straw yellow coloured publisher cover. Burgundy morocco folder, ribbed back, burgundy buckskine liners, case (signed Loutrel).

Précieux exemplaire broché, tel que paru fin juin 1857, bien complet des 6 pièces condamnées. Suite à un article paru dans le Figaro qui dénonce l'immoralité des poèmes, la Direction générale de la sûreté publique attire l'attention sur plusieurs pièces qui constituent "un défi jeté aux lois qui protègent la religion et la morale" ainsi que celles " qui sont l'expression de la lubricité la plus révoltante". Le Parquet est saisi. Le substitut du Procureur impérial, Pinard, est chargé de requérir contre le poète et ses éditeurs: il a manqué son coup contre l'auteur de Madame Bovary et ne doit pas laisser échapper celui des Fleurs du Mal. […] Le 20 août, Baudelaire est condamné à 300 francs d'amende - ses éditeurs à 100 chacun - et à la suppression de six poèmes: Les Bijoux, le Léthé, À celle qui est trop gaie, une des Femme damnées ("A la pâle clarté..."), Lesbos, Les Métamorphoses du vampire. Cl. Pichois, En français dans le texte, 276.Les erreurs d'impression aux titres courants des pages 31 et 108 (Les Feurs du Mal), la mauvaise numérotation de la page 45 (marquée 44) et la faute page 201 (captieux pour capiteux) sont bien présentes et confirment un exemplaire du premier tirage.Precious unbound copy, as published at the end of June 1857, complete with 6 condemned pieces. Following an article published in Le Figaro which denounces the immorality of the poems, the General Direction of Public Safety draws attention to several documents which constitute "un défi jeté aux lois qui protègent la religion et la morale" ainsi que celle " qui sont l'expression de la lubricité la plus révoltante". The public prosecutor's department is seized. The deputy of the imperial prosecutor, Pinard, is responsible for petitioning against the poet and his publishers: he missed his shot against the author of Madame Bovary and must not let go the author of Les Fleurs du Mal. […] On August 20, Baudelaire was sentenced to a fine of 300 francs - his publishers 100 each - and to the deletion of six poems: Les Bijoux, le Léthé, À celle qui est trop gaie, une des Femme damnées ("A la pâle clarté..."), Lesbos, Les Métamorphoses du vampire. Cl. Pichois, En français dans le texte, 276.The printing errors in the running titles on pages 31 and 108 (Les Feurs du Mal), the wrong numbering of the page 45 (marked 44) and the fault on page 201 (captieux pour capiteux) are present and confirm a copy of the first edition.

MORAND Paul; PROUST Marcel (préface):

Tendres stocks.

Paris, Emile-Paul frères, 1924. Grand in-8 de [6]-XX-[2]-104-[8] pages, couvertures et dos conservés, les deux suites de gravures sont reliées à la suite, avec couvertures et dos. Plein box vert orné d'une composition géométrique formée de bandes noires accolées à une succession de lignes dorées, répétée trois fois sur les plats, une fois au dos. Contreplats décorés de colonnes faites de fines lignes dorées, encadrement mosaïqué de maroquin noir, gardes de soie moirée gris souris. Etui. Au haut du premier contreplat, se trouvent, dorés, les prénoms Clarisse Delphine Aurore, qui sont les titres des trois nouvelles du recueil, et accessoirement les trois héroïnes. La reliure et l'étui sont signés Andrée et Jeanne Langrand.

Illustré par Chas Laborde de 13 eaux-fortes, 1 frontispice, 1 vignette de titre, 3 gravures en pleine page et 8 in-texte, entièrement rehaussées à l'aquarelle. Avec les deux suites, l'une en noir l'autre en couleurs. Première édition illustrée. Un des 24 exemplaires sur Hollande (n°19). Belle reliure Art Déco exécutée par les sœurs Andrée et Jeanne Langrand. Après avoir suivi les cours de l’UCAD de 1909 à 1913, Jeanne Langrand y devint professeur en 1919, tandis que sa sœur Andrée était directrice de l’institution, et resta en poste jusqu’en 1934. Jeanne monta ensuite un atelier, où elle produisit des reliures d’une réalisation sobre et intelligente, inspirées de celles de Pierre Legrain (J. Fléty). «Fascinée par Legrain, elle élabore, soit seule, soit de concert avec sa sœur, soit même avec Geneviève de Léotard, des reliures d’une très grande sobriété en même temps que d’une force indéniable» (Yves Peyré). Elle participa à de nombreuses expositions entre 1920 et 1939. En janvier 1927, un article de la revue Art et décoration rendait hommage au travail de Jeanne Langrand, «dont l’art simple et respectueux de la peau sait s’agrémenter d’un décor sobre et significatif, plus ornemental que symbolique». Dos passé. Fléty, p. 104.

BOUCHARDON Edmé; CAYLUS Anne Claude Philippe de; FESSARD Etienne:

Etudes prises dans le bas Peuple, ou les Cris de Paris. Première - [Cinquième suite].

Paris, Chez Fessard, 1737 - 1746. In-folio de [60] feuillets montés sur onglets, plein veau moucheté, dos à nerfs orné de filets et fleurons dorés, triple filet doré en encadrement des plats, roulette dorée aux coupes, dentelle dorée intérieure.In-folio of [60] leaves mounted on guards, full speckled calf, back decorated raised bands with gilt fillets and floral ornaments, triple gilt fillets framing the sides, gilt roll-stamps on the cuts, gilt interior lace. Jolie reliure pastiche signée Pagnant.Pretty binding imitation signed by Pagnant.

60 planches en 5 cahiers, gravées par le comte de Caylus sur les dessins de Bouchardon.5 parts in 1 volume, 60 etched plates with engravings, by the Comte de Caylus after Bouchardon, including 5 pictorial titles, the last suite unnumbered. Belle suite en premier tirage des eaux-fortes de Caylus, parfois avec l'aide de Fessard (au burin). L'ensemble des gravures porte encore la signature de Caylus, "C[aylus]. S[culptist]." qui sera effacée par Fessard lorsqu'il retouchera les cuivres. La cinquième suite est ici avant les numéros gravés, et a pour éditeur Fessard, et non pas Joullain, comme le mentionne Cohen. Cohen, 179; Mayor, Prints and People: A Social History of Printed Pictures, Princeton, 1981, n° 203.Scarce complete suites of the most celebrated sets of the "Cris de Paris", after original drawings by Edme Bouchardon.Beautiful suite in first print, etchings by Caylus, sometimes with the help of Fessard (with the graving-tool). All the engravings still have the signature of Caylus, C[aylus]. S[culptist]., Which will be erased by Fessard when he will retouch the coppers. The fifth suite is here before the engraved numbers, and has for publisher Fessard, and not Joullain, as mentioned by Cohen. Cohen, 179; Mayor, Prints and People: A Social History of Printed Pictures, Princeton, 1981, n° 203.

MONTESQUIEU Charles de Secondat:

Le Temple de Gnide, nouvelle édition avec figures gravées par N. le Mire.

Paris, Le Mire, 1772. In-4 de [3]-VII-104 pages, plein maroquin cerise à grains longs, dos à nerfs orné de filet et fleuron dorés, roulette dorée en encadrement des plats, double filet aux coupes et dentelle dorée aux chasses, tranches dorées. Séduisante reliure de l'époque joliment conservée.

Charmante illustration savamment exécutée par le Mire d'après Eisen qui se compose d'un portrait en médaille de l'auteur en guise de frontispice, un titre gravé, une vignette en tête à la dédicace et de 9 figures hors-texte dont 2 pour Céphise et l'Amour. "Estampes d'une exécution ravissante, comme composition et comme gravure" (Cohen). Cette pastorale est considérée comme une œuvre singulière de l'auteur qui propose ici un poème de sept chants en prose. Chacune de ces parties est introduite par une jolie figure hors-texte. Ouvrage entièrement gravé, les pages de texte le sont dans une écriture cursive de la plus belle élégance. Notre exemplaire est de premier tirage avec l'une des figures de Céphise portant comme légende "La chaleur va les faire renaître ", celui à préférer selon Cohen. Papier parfois bruni. Ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. Brunet, 1860; Cohen, 726; Graesse, 590;Quérard, VI, 242.

CHAUCHON Abbé:

Journée sainte.

Paris, Ph. N. Lottin, 1742. In-12 de [4]-IV-II253-[3] pages, plein maroquin olive, dos lisse orné de filets et fleurons dorés, pièce de titre bordeaux, dentelle aux petits fers et filet dorés sur les plats frappés des armes du Duc d'Orléans, coupes et chasses ornées d'une roulette dorée, tranches dorées, gardes de tabis rose.

Frontispice gravé. Charmant exemplaire aux armes de Louis-Philippe, duc d'Orléans, dit "le Gros" fils de Louis Ier, dit "le Pieux".Le livre est dédié à Marie Louise Adélaïde d'Orléans qui devient à 19 ans abbesse du couvent de Chelles. Elle se retire et démissionne de ses fonctions en 1734, pour rejoindre le couvent de la Madeleine de Traisnel à Paris en tant que simple religieuse. Diderot s'en inspirera pour créer le personnage de la mère supérieure du couvent de Saint Eutrope dans La Religieuse: Mme ***. Petite insolation à un plat, petites taches à l'autre. Ex-libris Robert Samuel Turner; et celui moderne de Jean-François Chaponnière. O.H.R. pl. 2572, fer 6.

GRESSET Jean-Baptiste-Louis:

Oeuvres choisies.

Paris, de l’Imprimerie de Didot l’Aîné, 1781. In-16 de [4]-158 pages, maroquin olive, dos lisse orné à la "dentelle", cadre bordé d’une roulette en "dents de rat", chiffre couronné de Charles de Lorraine duc d’Elbeuf aux angles, roulette intérieure et tranches dorées, gardes de tabis rose.

Jolie collection dont Brunet disait «qu'il était difficile que la typographie produise rien de plus joli... ». Imprimée à 100 exemplaires seulement, aux frais du Comte d'Artois dont chaque volume porte les armoiries sur le titre.

[SAINT JUST Louis Antoine de]:

Organt, poême en vingt chants.

Au Vatican [Paris], sans nom [Demonville], 1789. 2 tomes en un volume in-18 de 160-4-170 pages, plein maroquin olive, dos à nerfs et plats décorés de filets à froid, tranches dorées, étui (reliure moderne). La reliure est signée Lobstein-Laurenchet.

Edition originale; exemplaire de première émission. Elle fut publiée anonymement en mai 1789. Le futur conventionnel, alors âgé de 22 ans, tentera en vain de la supprimer par la suite. A peine paru, l’ouvrage fut frappé d’interdiction, puis saisi par la police. Poème érotique et satirique où transparaissent les attaques de Saint-Just contre la royauté et la religion. Il met en scène des personnages de l'époque sous des noms supposés: Cunégonde (Marie-Antoinette) ou Pépin (le comte de Provence)... L'exemplaire est complet de la Clef des personnages: quatre pages gravées qui n'ont été jointes qu'à quelques rares exemplaires. La publication de l'ouvrage avait amené Saint-Just à Paris. Le spectacle de la révolution naissante le transporta d'enthousiasme et le sortit de son oisiveté; il dit adieu à la poésie, comme pour mieux justifier la laconique préface: « J’ai vingt ans ; j’ai mal fait ; je pourrai faire mieux. » André Malraux (Le Triangle noir) a relevé dans Organt son caractère d’apocalypse et de manifeste voilé, l'obsession du destin et quelques vers prophétiques: «- Un trône n’est qu’un bloc où chacun peut s’asseoir. - De tout côtés règne un calme farouche / Et la terreur vole un doigt sur la bouche.» Notice J. Quentin. Quelques très pâles rousseurs. Brunet, V, 52; Viollet Le Duc, Bibliothèque poétique, 1847, p. 98 : « De la plus grande rareté. » Drujon, Les Livres à clef, 734.The binding is signed by Lobstein-Laurenchet.First edition; first issue copy. It was published anonymously in May 1789. The future conventional, then aged 22, will try in vain to delete it later. Hardly edited, the book was banned and seized by the police. Erotic and satirical poem where the attacks of Saint-Just against the kingship and the religion appear. It features characters from the time under supposed names: Cunégonde (Marie-Antoinette) or Pepin (the Count of Provence)... It features characters from the time under supposed names: Cunégonde (Marie-Antoinette) or Pepin (the Count of Provence)... With the Key to the characters: four engraved pages that have been attached to only a few copies. The publication of the work had brought Saint-Just to Paris. The spectacle of the nascent revolution carried him away with enthusiasm, and drew him out of his idleness; he bids farewell to poetry, as if to better justify the laconic preface: « J’ai vingt ans ; j’ai mal fait ; je pourrai faire mieux. ». André Malraux (Le Triangle noir) noted in Organt its character of apocalypse and veiled manifesto, the obsession of destiny and some prophetic verses: "- Un trône n’est qu’un bloc où chacun peut s’asseoir. - De tout côtés règne un calme farouche / Et la terreur vole un doigt sur la bouche.» Jacques Quentin. Viollet Le Duc, Bibliothèque poétique, 1847, p. 98 : « De la plus grande rareté. » Drujon, Les Livres à clef, 734.

ELUARD Paul; SATIE Erik; SELAVY Rrose [DUCHAMP Marcel]; et al.:

Le coeur à barbe. Journal transparent.

Paris, Au Sans Pareil, avril 1922. Brochure de [8] pages roses, couverture illustrée. Chemise, étui.

Unique numéro de cette revue dada imprimée sur papier rose. On y trouve des textes de P. Eluard, Th. Fraekel, V. Huidobro, M. Jospehson, B. Péret, G. Ribemont-Dessaignes, E. Satie, W. Serner, M. Duchamp (sous son pseudonyme Rrose Sélavy), P. Soupault, T. Tzara. Il est intéressant de noter, à la dernière page, une annonce concernant la publication des Champs Délicieux de Man Ray: « C’est la première fois que la photographie est mise sur le même plan que les œuvres picturales originales. » Très légères traces de plis. Fouché, Au Sans Pareil, p. 420; Dada Global, 182.Unique issue of this dada magazine printed on pink paper. Edited by Paul Eluard, G. Ribemont- Dessaignes, and Tristan Tzara. Contributions by the editors along with Fraenkel, Huidobro, Josephson, Péret, Satie, Serner, Rrose Selavy (M. Duchamp), and Soupault. 8 pages. 8vo, original pictorial peach stapled wrappers. Rare first edition.

EROTICA [SEDAINE Jean-Michel; LALMAND Pierre]:

Cantiques et pots-pourris. [et] La tentation de Saint Antoine.

A Londres, 1789 [et] 1782. 2 volumes in-18 plein veau marbré brun et vert, dos lisses ornés de filets et fleurons dorés, pièces de titre et tomaison rouge, triple filet doré encadrant les plats, roulette dorée intérieure, tranches dorées.

Les Cantiques […] sont illustrés d’un frontispice et de 6 gravures libres non signées (en guise de frontispice pour chacune des pièces), gravées par J.-F. Elluin d'après A. Borel. La tentation... est illustrée d'un frontispice et de 8 planches; Pour le jour de St- Pierre..., d'une gravure; et Le pot-pourri de Loth... d'un frontispice et de 8 planches. Ces 19 gravures figurent en deux états: en noir et très bellement coloriées et on les donne pour être du même Borel gravées par Elluin. Le premier volume est composé des deux parties des Cantiques et pots-pourris: 78 pages et 24-26-24 pages de musique gravée pour : La Chasteté de Susanne; Agnès Sorel, pot-pourri et David et Bethzabée; et la seconde partie: 64 pages et 22-28-20 pages de musique gravée pour: La Chasteté de Joseph; La Pucelle d’Orléans, pot-pourri et Judith et Holopherne. Le second volume contient La tentation de Saint Antoine, 11 feuillets (chiffrés au recto seulement) et 16 pages de musique gravée; Pour le jour de Saint-Pierre, [2]-5-[1] pages, enfin Le pot-pourri de Loth: 12 feuillets et 24 pages de musique gravée. Absolument ravissantes publications, présentées ici en reliure uniforme. A noter que le premier volume renferme un délicieux frontispice qui représente Lucifer trônant en Enfer entouré de David, Suzanne, Judith, Jeanne d'Arc, Monrose et Agnès Sorel, racontant leur histoire à la grande hilarité de Lucifer. Les quatre vers de Voltaire figurant sur la page de titre donnant le ton: Oh! quand j’aurais une langue de fer, / Toujours parlant, je ne saurais suffire, / Mon cher Lecteur, à te nombrer & dire / Combien de Saints on rencontre en enfer. Ex-libris de Marchal et de Jean-François Chaponnière. Réf. pour Cantiques: Gay-Lemmonyer, I, 465; Fontaine, Cazin, p. 211; réf. pour La tentation: Gay-Lemmonyer, III, 1189; Fontaine, Cazin, p. 206.

ROCAL Georges; BALARD Paul:

Science de gueule en Périgord.

Périgueux, Pierre Fanlac, 1971. In-4 pleine toile écrue de l'éditeur, titrée et illustrée en rouge.

[DELISLE DE SALES Jean Baptiste]:

De la Philosophie du Bonheur.

Paris, s.n., 1796. 2 volumes de IV-XCVI-181-[2]; 247-[2] pages, plein maroquin rouge à long grain, dos lisses ornés de fleurons et roulettes dorés, quadruple roulette dorée en encadrement des plats, roulette dorée aux coupes et aux chasses, tranches dorées. Anciennes références de bibliothèque manuscrites sur la partie supérieure des dos.

Illustré d'un titre gravé non-signé répété dans les 2 volumes, 1 portrait de l'auteur d'après Burel par Duflot, 3 portraits de philosophes gravés par Macret, 1 figure non signée et enfin des 7 figures de Wille (3) et d'Eisen (4) reprises de l'illustration des Sens de Du Rosoi de 1766. Bel exemplaire sur papier fort filigrané du Marais dans une reliure de grande qualité. Tampon de bibliothèque en russe au titre. Ex-libris héraldique du comte Grigori Alexandrovitch Stroganov (1770-1857), fameux mécène et qui fut considéré comme l'un des hommes les plus cultivés de son temps, avec sa devise : "Terram opes patriae sibi nomen"; timbre humide sur les pages de titre: bibliothèque de l’Université Impériale de Tomsk, à laquelle les Stroganov avaient donnés leurs livres ; ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. Minimes traces d'usures sur les plats et le dos du vol.1. Petit manque au coin du feuillet f4 du premier volume. Cohen, 281.

[MOUTONNET DE CLAIRFONDS]:

Anacréon, Sapho, Bion et Moschus, traduction nouvelle en prose, suivie de la Veillée des fêtes de Vénus, et d'un choix de pièces de différens auteurs. Par M. M***C**.

A Paphos et se trouve à Paris, chez Le Boucher, 1773. In-4 de [4]-IV-280 pages, plein maroquin rouge, dos lisse orné de fleurons, roulettes et petits fers dorés, pièce de titre olive, triple filet doré en encadrement des plats et écoinçons, double filet doré aux coupes et roulette dorée aux chasses, tranches dorées.

Illustré par Charles Eisen d'un frontispice, de 12 vignettes et de 13 culs-de-lampe gravés par Massard. "Un des livres les plus élégamment illustrés du XVIIIe siècle. […] On connaît des exemplaires réimposés et tirés de format in-4; ils sont fort rares." Cohen. Et ce sont les caractéristiques de notre exemplaire! Rare et très beau volume, sur grand papier réimposé en format in-4. Etiquette de libraire "Grégoire... quai des Augustins, n°37 Paris. " Ex-libris armorié du temps; ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. Cohen, 79-80.

BONAVENTURE Saint; VIGENERE Blaise de [trad.]:

L'Esguillon de l'Amour Divin de S. Bonaventure. Mis en François par le commandement du Roy, par B. de Vig.re [suivi de] Les Lamentations de Jérémie, en vers libres par Blaise de Vigenère.

Paris, Abel l'Angelier, 1588. In-12 de [8]-388; 27-[1] feuillets [A-Z12; Aa-Kk12; A-B12; C4], plein maroquin vert olive, dos lisse muet mais richement orné, filets dorés en encadrement des plats, couronne de laurier au centre, feuillage doré aux angles, filet doré sur les coupes, tranches dorées. Traces de fermoirs en tissus. Reliure attribuable à Clovis Eve.

Illustré d'un vignette gravée à la page de titre, et de deux gravures en pleine page. Dédicace à Henri III, datée de Paris du 10 avril 1588. Précieux exemplaire réglé, provenant de la bibliothèque de Salomon Phélypeaux (1574 - 1655), seigneur des Landes, avec sa signature au bas de la page de titre. Trois ouvrages portant la même signature, avec des reliures extrêmement identiques, des sujets religieux, des traces de fermoirs en tissus par perforation des plats ont été recensés par B. Hugonnard-Roche. Tous ces ouvrages ont été cédés par testament à la bibliothèque des Carmes déchaussés de Charenton en 1655: ex-libris manuscrit à la page de titre. Par la suite, notre exemplaire a figuré au catalogue de la vente Fairfay Murray, Early french books, 1910, n° 55, dont il porte encore le numéro de la vente. En 1936 il fut vendu par Sotheby's (18.12.1936), puis vendu à Drouot le 21.5.1986 (lot n°11). Trois reliures très similaires figuraient dans la bibliothèque Bernard Brochier (lots n° 6, 8 et 9); et un dans la 6ème partie de la vente Michel Wittock, (n° 22). J. Balsamo & M. Simonin: Abel l'Angelier & Françoise de Louvain, n° 193 (S. Bonaventure) et 210 (Les Lamentations), cite notre exemplaire dans leur description.

REVOLUTION [RABAUT Jean-Paul]:

Almanach historique de la Révolution françoise pour l'année 1792...

Paris; Strasbourg, Onfroy; Treuttel, [1792]. Petit in-12 de [2]-LXXVI-257-108 pages, plein maroquin rouge cerise, dos lisse orné de fleurons et petits fers dorés, pièce de titre vert forêt, roulette et écoinçons en encadrement des plats, filet doré aux coupes et roulette dorée aux chasses, tranches dorées.

Illustré de 6 figures dont un frontispice hors-texte d'après Moreau représentant les événements fondateurs de la Révolution française comme le Serment du Jeu de Paume, la prise de la Bastille ou la Confédération des Français. Très bel exemplaire dans une reliure d'époque de grande qualité. "Un des plus connus et des plus jolis almanachs de la Révolution." Grand-Carteret. Jean-Paul Rabaut fut un pasteur protestant qui s'impliqua dans les revendications nouvelles portées par la Révolution. Suite à son rôle de député du tiers état aux Etats-Généraux de 1789, il fit carrière en tant que député du département de l'Aube. Il fut guillotiné en 1793 par cette même Révolution qu'il avait tant défendue. Tache sombre sur le plat inférieur. Ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. Grand-Carteret,1042; Cohen, 837.

BONNE Rigobert:

Petit tableau de la France, ou Cartes géographiques sur toutes les parties de ce royaume. [suivi de] Description géographique abrégée de la France.

Paris, Lattré; Buttard, 1764. 2 tomes en un volume in-12 de [8]-213-[1]-10 pages, plein maroquin cerise, dos lisse orné de fleurons et de petits fers dorés, pièce de titre insolée, triple filet doré et écoinçons en encadrement des plats, filet doré aux coupes, roulette dorée aux chasses, tranches dorées.

Bel atlas portatif orné d'un frontispice gravé et colorié par Longueil d'après Gravelot et de 28 cartes gravées et coloriées sur double page montées sur onglet (soit une carte de la France et 27 cartes particulières des régions). Unique édition de cet ouvrage entièrement gravé composé par Rigobert Bonne (1727-1795), qui fut hydrographe, cartographe et maître de mathématiques. Bien complet de la planche gravée des échelles. Le catalogue gravé du “fond du sieur Lattré graveur rue S[ain]t jacques" est relié à la suite de la seconde partie. Rares rousseurs; fines restaurations aux coins. Ex-libris manuscrit de "J.W. Fergusson from S. Bond" et celui moderne de Jean-François Chaponnière.

MAGDELENAT Gabriel; DUPERIER Charles; PETIT Pierre:

Gabrielis Madeleneti carminium libellus.

Paris, Claude Cramoisy, 1662. In-12 de [24]-124 pages, plein maroquin rouge à la Du Seuil, dos à nerfs orné du chiffre formé des lettre L B, armes de Louis-Henri de Loménie de Brienne frappées aux plats, roulette dorée aux coupes, tranches dorées.

Edition originale posthume des poèmes de Gabriel Magdelénat, qui devient conseiller et interprète du roi pour la langue latine, après avoir adressé au cardinal de Richelieu une ode sur le Siège de La Rochelle. Il est proche de Louis-Henri de Loménie de Brienne, secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, qui rédige ici l’Avis au lecteur. Et c’est le célèbre poète Charles Dupérier (un des poètes de La Pléiade) qui adresse une ode à L.-H. De Loménie de Brienne pour le remercier d’avoir réuni les oeuvres de leur ami dans ce volume. Enfin, c’est le poète Pierre Petit qui produit l’Eloge de Magdelénat. A propos de Louis-Henri de Loménie de Brienne, il constitua une bibliothèque importante dont on a dit que tous ses livres sortaient des mains de Du Seuil. On a également dit de lui qu'il était fou, et sa famille le fit interner de 1673 à 1692 à Saint-Lazare. Il semble que se soit la disparition de son épouse, Henriette de Chavigny, qui le noya de chagrin "il en fut si affligé que son esprit s’aliéna ; on fut obligé de l’éloigner de la société. Le reste de sa vie fut très malheureux. On a déchiré sa mémoire dans les derniers Dictionnaires historiques ; on devrait montrer de la compassion pour son état, et de la considération pour son nom." Voltaire, dans Le siècle de Louis XIV. Son fils Henri-Louis, mis en vente sa bibliothèque à Londres en 1724 qui se tint en plusieurs vacations. Le tampon Bibliotheca Heberiana fait référence à la bibliothèque de Richard Heber, "le plus féroce et le plus puissant de tout les bibliomanes" et dont la vente eu lieu en 1834 et se tint en 216 jours! Sa devise: "Aucun gentleman ne peut se passer de trois exemplaires d'un livre, un pour montrer, un pour utiliser un pour prêter". Ex-libris de Jean-François Chaponnière au premier plat, et de A.L. Mc. Laughlin au second plat, tampon de la Bibliotheca Heberiana et étiquette de la bibliothèque du L.-H. de Loménie de Brienne avec la cote. O.H.R. 1076; Guigard, t. 2, 327.

PROCOPE de Césarée; FUMEE Martin (traducteur):

Histoire des guerres faictes par l'empereur Justinian contre les vandales et les goths. Escrite en grec par Procope, & Agathias, & mises en françois par Mart. Fumee, S. de Genillé, Chevalier de l'Ordre du Roy. Avec annotations contenans les appellations modernes, & explications des difficiles passages d'icelles. Ensemble un table très ample de toutes les matières principales, & noms propres contenus en icelle.

A Paris, chez Michel Sonnius, 1587. In-folio de [32]-359-[33] pages [ã6, ē6, í4, A-Z6; Aa-Ii6; Kk4], plein veau brun, dos à nerfs orné de filets et fleurons dorés, pièce de titre en maroquin rouge, plats frappés aux armes du comte d'Hoym, roulette dorée aux coupes et aux chasses.

Orné de beaux bandeaux et capitales gravées sur bois. Première édition de la traduction française due à l'écrivain et historien français Martin Fumée, et dont c'est la seule œuvre publiée au format in-folio. Exemplaire du comte d'Hoym, Ambassadeur du royaume de Saxe en France et accessoirement un des plus célèbres bibliophiles du XVIIIe siècle. Mortimer L. Schiff - ex-libris- bibliophile américain posséda une des plus importantes bibliothèques de l'entre-deux-guerres. Enfin, Thore Virgin était un bibliophile suédois, il réunit également une des plus considérables bibliothèques suédoises privées des temps modernes dans son manoir de Qvarnfors à Bjärnum. Restauration aux deux coins supérieurs et aux mors. Ex-libris Mortimer L. Schiff; ex-libris Thore Virgin, et tampon de Bibliotheca Qvarnforsiana; ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. Graesse V, 455; Brunet IV, 897; O.H.R. 672; Fontaine, Les Gardiens de Bibliopolis, I, p. 314.

ALMANACH:

Etrennes musicales ou Recueil général de Chansons, Ariettes, Vaudevilles, Airs d' Opéra et autres, Avec des Romances composées dans le genre d'Estelle... [suivi du ] Secrétaire des Dames et des Messieurs.

Paris, Desnos, [1790]. In-24 de [100]; 48-[12] pages, plein maroquin rouge, dos lisse orné de fleurons et petits fers dorés, pièce de titre verte, roulette dorée en encadrement des plats, aux coupes et aux chasses, tranches dorées, porte stylet.

Ouvrage entièrement gravé, titre, table et 96 pages de musique et de texte, illustré de 12 charmantes figures hors-texte gravées à la manière du lavis. Il semble que ces Etrennes pourraient être le treizième volume des 12 parties d'Anacréon en bel humeur, ce qui pourrait expliquer le fait que ce volume manque à Savigny de Moncorps et à Grand-Carteret (voir Mercure de France, 1789, p. 166). Outre les Etrennes musicales, on trouve à la suite le fameux Secrétaire des Dames et des Messieurs "[…] composé d'un papier nouveau […] Il est économique parce qu'on peut le laver quinze à vingt fois de suite par le moyen facile d'une éponge légèrement mouillée" ! Suivi des 12 pages du calendrier de 1790. Quelques feuillets de papier bleuté. La 9ème planche (pas porte!) figure une lanterne magique. Agréable reliure de l'époque avec quelques fines restaurations notamment aux coins. Ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière.

ALMANACH:

Les leçons de l'Amour et de la Raison [et] Etrennes amusantes et morales.

Paris, Janet, [1804 et 1817]. In-24 de [16]-48-[24]-48-[16] (pages blanches)-[12] pages, plein maroquin rouge à grains longs, dos lisse orné de fleurons et roulettes dorés, pièce de titre verte, triple filet doré en encadrement des plats, roulette dorée aux coupes, porte stylet. Jolie reliure d'époque avec des petits défauts d'usure, soigneusement conservée dans un emboîtage en maroquin rouge signé Rivière & Son.

L'ouvrage est orné d'un titre gravé et 12 charmantes figures hors-texte. Les scènes prennent place dans un milieu champêtre tandis que l'habillement s'inspire de la mode de l'époque. Charmante publication, qui se trouve ici précédée du calendrier pour l'An douzième de la république française, et suivie par Le Secrétaire ou dépositaire fidèle et discret, et enfin du calendrier grégorien. Le texte est une traduction libre de l'italien. Grand-Carteret ne semble pas avoir vue de copie datant de 1804, car il date ce texte de 1817 et explique les différentes versions de cet almanach : "Gentille publication qui se vendait, tantôt sans, tantôt avec calendrier. Sous cette dernière forme elle recevait un almanach qui enveloppait le petit volume et fut ainsi écoulée pendant plusieurs années." Un mors partiellement fendu. Ex-libris de Sir David Lionel Goldsmith-Stern-Salomons et celui moderne de Jean-François Chaponnière. Grand-Carteret, n°1805.

TASSO Torquato dit Le Tasse:

Aminta, favola boscareccia.

Paris, Prault, 1745. In-8 de XIV-103 pages, plein maroquin olive, dos lisse orné de fleurons et petits fers dorés, pièce de titre en maroquin grenat, riche dentelle dorée aux petits fers sur les plats encadrant les armes de Lalive de Jully, filet doré aux coupes, doublé de maroquin grenat et dentelle dorée aux petits fers, double garde, l'une en tabis bleu, la seconde en papier dominoté doré allemand, tranches dorées. Charmante reliure de l'époque de grande qualité.

Orné d'un titre gravé et de 9 vignettes en-tête de Cochin fils gravées par Aveline qui introduisent chaque partie. Très bel exemplaire aux armes de Lalive de Jully qui fut un banquier passionné par les arts et s'adonna au dessin et à la gravure. Il réalisa lui-même un catalogue de sa collection personnelle vers 1770. Ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière; Ex-musaeo de Hans Fürstenberg; "A charming copy which belonged to one of the most famous art connoisseurs of the eighteenth century" Otto Schäfer, part. IV, lot 588; Cohen, 979; O.H.R. 1095.

CICERO [Marcus Tullius]:

Ciceronis De Officiis libri tres. Cato Maior, vel de Senectute: Laelius, del de Amicitia: Paradoxa Stoicorum sex: Somnium Scipionis, ex libro sexto de Republica. Index rerum, et verborum, quaecunque praecipue scitu digna sunt, accurate factus.

Venetiis, Apud Paulum Manutium Aldi F., 1555. In-8 de 127 feuillets chiffrés au recto seulement, et 21 feuillets non chiffrés pour l'Index [A-S8; T4]. Plein maroquin citron, dos à nerfs joliment orné de filets et fleurons dorés, fleurs de lys en tête et en queue, pièce de titre ovale en maroquin rouge et au-dessous idem en maroquin brun, décoré de points, étoiles et fleurons dorés; plats décorés d'une grande pièce de maroquin rouge mosaïquée aux formes chantournées, ornée de petits fers à motif floral dorés, le tout bordé d'un double encadrement de filet doré, avec un écoinçon aux angles intérieurs, un fer à motif de grenade à l'extérieur. Filet doré aux coupes, roulette dorée aux chasses, tranches dorées. Gardes de papier doré gaufré, impression en positif sur papier vert turquoise. Ex-libris Thomas Erskine; ex-libris avec un R et un S entrelacés; tampon CR au dos des pages de garde.

Imprimeur, fils d'Aldo Manuzio, Paolo Manuzio fut un humaniste, éditeur des ouvrages de l'Antiquité et spécialiste de Cicéron, dont il édite les textes accompagnés parfois de ses propres commentaires. Belle reliure caractéristique de l'Atelier des Petits Classiques qui œuvra à Paris entre 1720 et 1740. C'est L.-M. Michon qui a désigné par convention cet atelier ainsi en raison de la surreprésentation des éditions de petits formats des classiques de la littérature antique. De la bibliothèque de l'avocat et grand théologien laïc écossais Thomas Erskine; ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. Renouard, Annales de l'imprimerie des Alde, p.396. 6; Michon, Les Reliures mosaïquées du XVIIIe siècle, p. 49-50 et 118.

[DU TILLET Jean]:

La Chronique des Roys de France, puis Pharamond jusques au Roy Henry, second du nom, selon la computation des ans, jusques en l'an mil cinq cens quanrante & neuf. Le Catalogue des Papes, puis St. Pierre jusques à Paul, tiers du nom. Catalogue des Empereurs, puis Octovian Cesar jusques à Charles, V du nom. Avec privilèges.

On les vend à Paris, au premier pillier de la grand'sale du Palays, par Galiot du Pré, libraire juré de l'Université, 1550. In-8 de [4]-120 feuillets (chiffré cxix) [A4; a-p8]. Plein maroquin caramel janséniste, dos à nerfs, plats frappés des armes de la maison de France, double filet doré aux coupes, dentelle intérieure dorée. La reliure est signée Chambolle-Duru.

Orné de cinq vignettes rondes gravées sur bois. Grande et belle marque de l'imprimeur au dernier feuillet. Très bel exemplaire de cette rare chronique des rois de France établie par Jean du Tillet sieur de la Bussière. "La maison de France, sortie de la noblesse Germanique vint droisser un royaume es Gaule: & se monstra de si grand coeur, & gentille vertu, qu'il ne s'est rencontré peuple en toute la terre, qu'elle n'ait avec grande ferocité bravement cerché par armes, ou estant assaillie, n'ait avec tres grand honneur repoulsé." Introduction. Seconde édition. L'ouvrage est constitué d'un tableau de quatre colonnes ("Ans de Jésus Christ; Ans du Règne; Evénements, Ans du monde)". La chronique s'arrête en juin 1549, le privilège est daté du 9 juillet de la même année. Ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. Barbier, I, 598; Brunet, II, 923 et Graesse, II, 146 mentionnent la première édition en 1549, mais ne mentionnent pas de tirage à cette date.

WATELET Claude-Henri:

L'art de peindre. Poème. Avec des réflexions sur les différentes parties de la peinture.

A Paris, de l'Imprimerie de H. L.Guérin & L. F. Delatour, 1760. Grand in-4 de XIX-144 pages, plein maroquin olive, dos à nerfs orné de filets, grenades et fleurons dorés, pièce de titre en maroquin rouge, triple filet doré encadrant les plats, double filet aux coupes, roulette dorée aux chasses. Ex-libris Hans Fürstenberg.

Illustré d'un frontispice, 1 fleuron sur le titre, 5 vignettes, 8 médaillons avec portraits, 6 culs-de-lampe et deux planches gravées par Watelet d'après les dessins de Pierre. De plus, notre exemplaire a été enrichi de 3 gravures d'après Cochin et gravées par Saint Aubin, Prevost, Ponce; contrecollée au verso du premier feuillet blanc et des feuillets c2; H3. Edition originale. Bel exemplaire offert en 1764 par Emmanuel-Félicité de Durfort, ambassadeur de France à Naples à Sir William Hamilton le célèbre diplomate, antiquaire, archéologue et volcanologue écossais, auteur du fameux ouvrage Campi Phlegraei. A la suite du poème, qui occupe les 59 premières pages, on trouve les Réflexions sur différentes parties de la peinture, pour servir au poëme de l'Art de peindre. Ex-libris de Hans Fürstenberg. Cohen, 1051; The Collection of Otto Schäfer, Part IV: the Hans Fürstenberg Collection of Eighteenth-Century French Books, lot 656.

DELILLE Jacques:

Les Jardins ou l'art d'embellir les paysages.

A Paris, de l'imprimerie de François Ambroise Didot l'aîné, 1782. In-4 de 144 pages, plein maroquin vert à grain long, dos richement orné de fleurons et pointillés dorés, double nerfs mosaïqués de maroquin rouge orné d’une chaînette dorée, dentelle dorée de pampres encadrant les plats, coupes et chasses ornées, gardes de tabis rose, tranches dorées. La reliure est signée "Rel. P. Bozérian", dit l'Aîné.

Edition originale. "Cette édition, dont on a tiré que 200 exemplaires, a été imprimée, aux frais de l'auteur, avec les nouveaux caractères de Franc. Ambr. Didot l'Aîné, sur du papier de France, de la fabrique de Matthieu Johannot d'Annonay. Les caractères des notes ont été gravés, sous François Ier, par Claude Garamond." Excipit. Ex-libris portant la devise "Pax et patria" avec écu chargé de deux maillets croisés surmontés d'un aigle. Ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. Coins légèrement tapés, coiffes superficiellement frottées. Ganay, Biblio. de l'art des jardins, p. 100; Graesse, II, 353.

PIIS [Pierre-Antoine-Augustin] de:

Chanson nouvelles de M. de Piis, écuyer, secrétaire-interprète de Mgr Comte d'Artois; dédiées a Monseigneur Comte d'Artois.

A Paris, de l'imprimerie de Ph.-D. Pierres, 1785. In-12 de [4]-4-48-[4] et 21 pages de musique gravée, plein maroquin rouge, dos lisse orné de filets, points, étoiles et ronds dorés, pièce de titre en maroquin vert, triple filet encadrant les plats, écoinçons dorés aux angles, roulette dorée aux coupes et aux chasses, tranches dorées.

Portrait de l'auteur par H. J. François gravé par Gaucher, dédicace gravée par Choffard et 12 jolies figures par Le Barbier gravées par Gaicher. "Charmant volume très recherché". Bel exemplaire provenant de la collection Rahir, dont il porte l'ex-libris (Vente Rahir, III, 880). Imprimé sur papier vélin légèrement bleuté. Ex-libris Edouard Rahir; et ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. Cohen, 802; Brunet, 14323.

LONGUS:

Les Amours pastorales de Daphnis et Chloé.

[Paris], [sans nom], 1718 [1745]. In-12 de [8]-159-[1]-XX pages [a4; A-L8; M4], plein maroquin bordeaux, dos à nerfs orné de filets dorés, filet doré en encadrement des plats et aux coupes, roulette dorée aux chasses, tranches dorées, pages de garde de papier doré gaufré.

Titre composé par Coypel, gravé par Audran, 4 bandeaux par Cochin, 28 figures par Philippe d'Orléans gravées par Benoît Audran (13 doubles montées sur onglets). On a relié à la suite 9 planches gravées par Scotin et qui appartiennent à l'édition de 1731. Il s'agit là d'une presque supercherie, car on tenta de faire passer cette édition pour celle de 1718, tirée à 250 exemplaires seulement, édition dite du Régent. C'est en effet, Philippe d'Orléans, le Régent, qui, inspiré par la belle traduction d'Amyot réalisa en 1714 les peintures qu'il fit graver par Audran. La dernière figure, dite des petits pieds, dont le dessin a été attribué au comte de Caylus, ne faisait pas partie de la première édition; gravée en 1729, elle fut souvent jointe à postériori. Ce n'est pas le cas ici, mais le sujet est repris dans la suite de Scotin. De la bibliothèque de Thomas Cajetani de Wegry Wegierski, poète libertin et cosmopolite, franc-maçon, voyageur, mort à Marseille à 31 ans en 1787 (ex-libris). Cohen, 652.

[COLLE Charles]:

La Partie de Chasse de Henri IV [suivi de] La Veuve, comédie [et] Le rossignol ou le Mariage secret.

Paris, La Veuve Duchesne; Gueffier, 1764-1766. 3 ouvrages en un volume in-8 de 120-62-80 pages, plein maroquin citron, dos lisse orné de fleurs de lys et petits fers dorés, dentelle géométrique avec des motifs floraux en encadrement des plats, filet doré aux coupes, roulette dorée aux chasses, gardes de tabis rose, tranches dorées.

La Partie de Chasse de Henri IV est illustrée de 4 jolies figures d'après Gravelot par Duclos, Rousseau et Simonet. Plusieurs pages de musiques. Editions originales de ces trois pièces de Charles Collé, dramaturge, chansonnier et goguettier, qui fut l'un des fondateurs de la célèbre Société du Caveau, société bachique, chansonnière et littéraire qui comptait parmi ses membres Piron ou le Comte de Caylus. Ces trois titres sont réunis sous celui général de Théâtre de société. La Partie de Chasse dans ses propos exalte l'idéal d'une monarchie qui prendrait ses racines directement au peuple en délaissant la noblesse et la cour. Cette pièce fut interdite dans les théâtres publics à Paris jusqu'à la mort de Louis XV en 1774 et rencontra un certain succès suite à l'avènement de Louis XVI. Ex-libris de la bibliothèque Génard et celui moderne de Jean-François Chaponnière. La vente de la bibliothèque de M. Génard de Grenoble a eu lieu à Drouot en 6 vacations, du 4 au 9 décembre 1882. Très élégante reliure de l'époque. Cohen, 246; Thiebaud, 888.

[VICTOIRE Mme, Marie Louise Thérèse Victoire de France] PONT Louis de; FRIZON Nicolas:

Nouvel abrégé des méditations du père Louis Du Pont, ou l'art de méditer, réduit dans une pratique aisée par Nicolas Frizon.

A Nancy, chez Abel-Denys Cusson, 1744. 3 volumes petits in-8 de [16]-458; 474; 481 pages, plein maroquin vert olive, dos lisses ornés de filets et fleurons dorés et fleurs de lys en tête et en queue, plats frappés des armes de Madame Victoire, encadrées de fleurs de lys, filets dorés, grenades et fleurs dorées, filet aux coupes, et chasses ornées de roulette dorée; tranches dorées, gardes de tabis rose. Les trois volumes sous étui en plein maroquin vert, doublé de box chocolat noir.

Orné d'un portrait du révérend père Louis Du Pont, de la compagnie de Jésus. Bel exemplaire de ce manuel de méditation, aux armes de Marie Louise Thérèse Victoire de France, septième enfant du roi Louis XV et de Marie Leczinska, née à Versailles le 11 mai 1733. Les livres de la bibliothèque de Madame Victoire étaient reliés en maroquin olive, ceux de sa sœur aînée Madame Adélaïde étaient reliés en maroquin rouge, et ceux de Madame Sophie, sa cadette, reliés en maroquin citron. A la Révolution, Madame Victoire et sa sœur Madame Adélaïde quittèrent la France en février 1791. Elles se rendirent d'abord à Rome, chez le cardinal de Bernis, puis à Naples, auprès de Ferdinand IV. Elle meurt à Trieste, le 7 juin 1799. Dos légèrement passés. Ex-libris de Mme Victoire de France, gravé par Boiron. Ex-libris moderne de G. Nordbäck; et de Jean-François Chaponnière. Quentin Bauchart, Les femmes bibliophiles, II, 123; O.H. R. 2514.

LUCRECE (Titus Lucretius Carus):

Di Tito Lucrezio Caro, della natura delle cose, libri sei tradotti dal latino in italiano da Alessandro Marchetti. Dati nuovamente in luce da Francesco Gerbault Interprete di S. M. Cma per le lingue Italiana e Spagnola.

Amsterdam [pour Paris], T.P., 1754. 2 volumes grands in-8 de [8]-243 et 244-543 pages, plein maroquin fauve, dos à nerfs ornés de fleurons et petits fers dorés, riche dentelle aux plats, filet doré aux coupes, roulette dorée aux chasses, tranches dorées.

L'illustration soignée comprend 2 frontispices et 2 titres gravés par Le Mire d'après Eisen, 6 figures hors-texte par Cochin fils et Louis Joseph Le Lorrain, 7 vignettes en-tête dont 6 d'après Cochin et une d'après Eisen, et enfin 5 culs-de-lampe dont 2 en pleine page d'après Cochin, Eisen et Vassé. Le tout gravé en taille-douce. Elégante édition italienne imprimée sur grand papier de Hollande avec des gravures remarquées par Cohen: "les illustrations de ce livre sont fort belles". Quelques rousseurs et certains feuillets brunis. Très bel ouvrage dans une reliure d'époque de très grande qualité attribuée à Derôme. Petite restauration à un mors, marque (croix) au centre du plat supérieur du premier volume. Ex-libris armorié du Docteur Armand Ripault, surmonté de la devise "D'espérer servira" et celui moderne de Jean-François Chaponnière. Cohen, 665; n°433 de la vente de la Bibliothèque du Dr. Ripault (1924).

BOSSUT Charles:

Traité élémentaire d'hydrodynamique. Ouvrage dans lequel la théorie et l'expérience s'éclairent ou se suppléent mutuellement; avec des notes sur plusieurs endroits qui ont paru mériter d'être appronfondis.

Paris, Imp. de Chardon, 1771. 2 volumes in-8 de [4]-XXXVII-[1]-394; [4]-444 pages, plein maroquin grenat, dos à nerfs ornés de fleurons et petits fers dorés, pièces de titre et de tomaison vertes, riche encadrement de roulettes et guirlandes florales dorées aux plats et fleurons aux angles, filet doré aux coupes et roulette dorée aux chasses, tranches dorées. Gardes en papier dominoté doré gaufré allemand. Superbe reliure de grande qualité, une étiquette de bibliothèque est collée à chaque dos.

Illustré de 16 planches dépliantes numérotées par de la Gardette, 9 dans le premier volume et 7 dans le second. Edition originale. Charles Bossut, géomètre et membre de l'Académie des sciences est connu pour ses expériences menées dans les bassins de l'Ecole Militaire, avec Nicolas de Condorcet et Jean le Rond d'Alembert qui avaient pour but de déterminer la résistance que l'eau oppose au mouvement des navires (1775-1777). Magnifique exemplaire imprimé sur fort papier en très bon état. Ex-libris héraldique et celui moderne de Jean-François Chaponnière.

LAUJON Alexandre Paul Marie:

Précis historique de la dernière expédition de Saint Domingue, depuis le départ de l'armée des côtes de France, jusqu'à l'évacuation de la colonie; suivi des moyens de rétablissement de cette colonie.

A Paris, Chez Delafolie, Le Normant, [1805]. In-8 de IV-257 pages, plein veau raciné, dos lisse orné d'ancres, roulettes et filets dorés, pièces de titre noire et grenat, roulette et double filet dorés encadrant les plats, coupes et chasses ornées de roulettes dorées, garde de papier rose, tranches dorées. Etiquette du relieur Bradel le jeune.

Edition originale de cette relation des événements survenus à Saint-Domingue à partir de 1800. Le récit se termine au 9 Frimaire 1804 (30 novembre 1804). Rousseurs. Belle reliure de Pierre-Jean Bradel, avec des ancres marines. Ex-libris H. Tronchin. Polak, 5417; Fléty, p. 33.

DE PETITY [Jean-Raymond] Abbé:

Etrennes françaises, dédiées à la Ville de Paris; pour l'année jubilaire du règne de Louis le bien aimé. Par l'abbé de Petity, prédicateur de la reine.

Paris, Pierre-Guillaume Simon, 1766. In-4 de 58 pages (numérotées 68), plein maroquin rouge cardinal, dos à nerfs orné de filets et fleurons dorés, pièce de titre en maroquin olive, triple filet doré en encadrement des plats frappés des armes de Henri Comte de Calenberg.

Illustré de deux planches d'armoiries, 5 jolies figures en médaillons par Saint-Aubin et une planche allégorique par Gravelot, dessiné par Petity. On a ajouté un beau portrait de Louis le bien aimé dessiné et gravé par A. Cardon. Edition originale. De la bibliothèque du comte Henri de Calenberg, chambellan de l'Empereur, seigneur de la Chambre de l'électeur de Saxe. "Splendide bibliothèque dont la plupart des volumes étaient reliés en maroquin rouge, jaune, violet, bleu, vert, citron et autres précieuses ligatures..." comme il est dit sur le titre du catalogue de la vente de sa collection qui eu lieu en 1773 à Bruxelles. Petite restauration à la coiffe supérieure. Ex-libris portant la devise "Pax et Patria" avec écu chargé de deux maillets croisés surmontés d'un aigle. Ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. Guigard, II, p. 108; manque à Brunet et Graesse; Cohen, 794, ne mentionne pas le portrait.2.

MOTTIN DE LA BALME Augustin:

Essais sur l'équitation, ou principes raisonnés sur l'art de monter et de dresser les chevaux.

A Amsterdam et se trouve à Paris, chez Jombert, Ruault, 1773. In-8 de L-394 pages, plein maroquin bordeaux, dos lisse orné de filets et fleurons dorés, pièce de titre olive, triple filet doré encadrant les plats frappés des armes de Marie-Louise de Rohan-Soubise, comtesse de Lorraine-Marsan, filet doré aux coupes, chasses ornées d'une roulette dorée, pages de garde de papier doré gaufré.

Portrait-frontispice dessiné d'après nature par Moreau le jeune et gravé par Ingouf junior. Edition originale. Très bel exemplaire aux armes de Marie-Louise de Rohan, qui fut nommée en 1754 gouvernante des enfants de France. A partir de la page 261, on trouve une Analyse de quelques ouvrages ancien & modernes sur l'équitation, depuis M. de la Broue jusqu'à nos jours dans laquelle l'auteur ne ménage pas la critique à ses prédécesseurs. Augustin de la Balme s'embarqua pour les Etats-Unis pour participer à la révolution américaine où il perdit la vie. O.H.R. pl. 55 fer 3; Cohen, 740; Menessier de la Lance, II, p. 228.

LESCONVEL Pierre de:

Relation du voyage du prince de Montberaud dans l'ile de Naudely. Ou sont rapportées toutes les maximes qui forment l'harmonie d'un parfait gouvernement.

Merinde, Innocent Democrite, 1706. In-12 de [48]-282 (mal chiffrées 382)-[6] pages, plein maroquin grenat, dos lisse orné de fleurons dorés, triple filet en encadrement des plats, roulette dorée aux coupes et aux chasses, tranches dorées.

Orné d'un portrait et de 11 singulières figures hors-texte. Cette utopie, publiée pour la première fois en 1703 sous le titre Idée d'un règne doux et heureux... propose la description d'un territoire où se conjuguent équilibre, vertu et prospérité. L'économie se base sur le commerce qui est perçu comme le seul garant possible de la répartition des richesses, le pouvoir de l'église se limite strictement à ses devoirs et la noblesse n'est pas héréditaire mais élue. L'évocation des mœurs naudelyennes donne tout de même à ce texte un accent satirique. Bel exemplaire avec un intérieur propre (minimes rousseurs), une gravure à l'impression plus faible, un coin frotté. Cohen, 639 (pour la première édition); INED, 2860.

SCARRON Paul:

Roman comique.

Paris, David père, Durand, Pissot, 1752. 3 trois volumes in-12 de [12]-309; [8]-288; [20]-390 pages, plein veau marbré brun, dos lisses ornés de filets et fleurons dorés, plats frappés des armes et de la légende "Bibliothèque de Md d’Epinay", filet doré aux coupes, tranches rouges.

Orné de 3 jolis bandeaux dessinés par De Seve et gravés par Buquois. Précieux exemplaire aux armes et à la légende de Mme d'Epinay. "Louise Florence Pétronille de Tardieu d'Esclavelles, marquise de La Live d'Epinay (1725-1783), femme d'esprit, et célèbre par ses relation avec Grimm, Diderot, d'Holbach, Galiani et Rousseau, qu'elle appelait fort plaisamment "son ours", et pour lequel elle fit bâtir, dans la vallée de Montmorency, la maison si connue sous le nom de l'Ermitage, non loin du château de la Chevrette où elle résidait. En 1762 son époux est destitué de sa charge de fermier général, et ruiné. Ils sont obligés de quitter le château et de le louer, et s'installent à Paris. Mme d'Epinay y tiendra encore un salon. La fin de vie est plus difficile, elle est obligée de vendre ses biens, les livres de sa bibliothèque, ses bijoux." Les livres provenant de sa bibliothèque sont prodigieusement rares. Quentin Bauchart, Les femmes bibliophiles, II, 449; O.H.R. pl. 1097.

ECHARD Laurent; [LARROQUE Daniel de; GUYON Claude-Marie abbé]:

Histoire romaine depuis la fondation de Rome jusqu'à la translation de l'Empire par Constantin [à partir du vol. VII] Histoire romaine depuis la translation de l'Empire par Constantin jusqu'à la prise de Constantinople par Mahomet II.

Paris, chez Hippolyte-Louis Guérin, 1734 - 1736 - 1742. 16 volumes in-8 reliés plein maroquin rouge, dos à nerfs ornés de fleurons, petits fers dorés et roulette dorée fleur-de-lysée, pièces de titre et de tomaison caramel, triple filet doré en encadrement des plats frappés des armes du Comte Henri de Calenberg, filet doré aux coupes, roulette dorée aux chasses, tranches dorées. Les quatre derniers volumes ont une reliure similaire mais non identique au reste, leurs fers sont différents.

Chaque ouvrage est orné de bandeaux et cul-de-lampe ainsi que d'une vignette en-tête gravée et signée. Notre exemplaire comprend en tout 16 vignettes in-texte, la plupart sont signées Humbolt, Bonnart et Herisset. Précieux exemplaire aux armes du Comte Henri de Calenberg (1685-1772), Chambellan de l'Empereur allemand. Il fut un bibliophile passionné qui constitua une importante bibliothèque avec la plupart des volumes dans des reliures de grande qualité. Sa collection fut dispersée à sa mort, en 1773. La traduction française du texte de Echard fut entreprise par Daniel de Larroque qui publia les six premiers volumes. L'abbé Guyon qui acheva la traduction, fit paraître en 1736 les tomes VII-XII et, en 1742, les tomes XIII-XVI. Quelques très légères mouillures sur certaines pages d'un volume et des feuillets parfois légèrement brunis. Très bel ensemble vendu à Monaco, chez Sothebys en 1989, adjugé FF 55'000.- Ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. Brunet, II, 937; Guigard, II, p. 108.

HORACE; PINE John:

Quinti Horatii Flacci Opera.

Londini, aeneis tabulis incidit Iohannes Pine, 1733 - 1737. 2 volumes in-4 de [32]-264-[2] et [24]-191-[15] pages, plein maroquin grenat, dos à nerfs ornés de filets, fleurons et pièces d'armes du Prince de Rohan-Soubise, triple filet doré en encadrement des plats, filet aux coupes, roulette dorée aux chasses.

Très importante iconographie: 2 fleurons, 2 frontispices et 324 illustrations, grandes figures, vignettes et culs-de-lampe à sujets, sans compter 27 en-têtes plus ou moins ornés et 164 belle initiales; l'ensemble par John Pine. "Ouvrage très recherché" entièrement gravé, qui est ici sur grand papier, et en tout premier tirage comme l'atteste la légende de la médaille p. 108 du second volume "CÆSAR TRIBUN. POST. EST" au lieu de POTEST, qui sera corrigé plus tard. Premier tirage des gravures donc, "which is greatly preferred on account of the impression of the plates". Chacun des volumes s'ouvre sur une longue liste des souscripteurs. Ce fut là une entreprise audacieuse que publier les œuvres d'Horace, alors déjà éditées par les plus éminents spécialistes depuis le début du XVIe siècle. Mais c'était sans compter la réserve de témérité de John Pine, qui réussit une entreprise qui connut un succès et une reconnaissance au-delà de ses espérances. Exemplaire provenant de la bibliothèque de Charles de Rohan, duc de Rohan-Rohan, prince de Soubise avec une macle et une moucheture d'hermine alternées, chacune d'elle surmontée d'une couronne de prince du Saint-Empire. Sa bibliothèque, en dehors des livres que lui avait légué son oncle le cardinal de Rohan, "était constituée d'ouvrages remarquables par leur intérêt, leur rareté et leur valeur". Elle fut vendue aux enchères en 1788. Grand bibliophile, le prince de Soubise fut également mélomane: c'est lui qui fit installer le premier kiosque à musique de France dans les jardins du château de la Muette, dont il était le gouverneur. Il tâta même du fourneau et laissa une sauce Soubise, dont il agrémentait ses canetons. Restauration à une coiffe, un nerf et un coin, légères épidermures. Ex-libris portant la devise "Pax et Patria" avec écu chargé de deux maillets croisés surmontés d'un aigle; ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. O.H.R. pl. 2034, fer 6 et 7; Cohen, 497; W.T. Lowndes, II, p. 1113.

RABELAIS François:

Oeuvres de maître François Rabelais, […]. Avec la Pronostication, l'Epître de l'Ecolier Limousin, La Crême Philosophale, les Epîtres à deux vieilles; & des remarques critiques, historiques & grammaticales sur le Gargantua, et un vocabulaire pour le Pantagruel.

s.l., s.n., 1767. 3 volumes in-12 de [4]-LXXXXIII-[2]-236, [4]-375, [4]-422 pages, reliés plein veau fauve, dos à nerfs ornés de fleurons et de petits fers dorés, pièces de titre et de tomaison en maroquin grenat, triple filet doré en encadrement des plats, filet doré aux coupes, roulette intérieure dorée, tranches marbrées.

Belle illustration comprenant 3 frontispices, une vignette de titre répétée 3 fois, 5 vignettes en-tête et 3 figures hors-texte dans le genre de Watteau. Edition inconnue de Brunet, Graesse et Cohen, qui n'est ni la reprise de celle de 1741, ni celle de 1711. Notre bibliographie n'a sut dissiper l'obscurité qui domine autour de ces trois volumes, au demeurant des plus charmants! L'Avertissement du libraire précise: «Un homme de Lettres, célèbre & fort connu se mit à la tête de cette édition en 1749, & en gagea mon père à l’entreprendre avec un autre libraire de ces amis avec lequel il fit société. Il est bien douloureux pour nous, j’ose le dire, que ses occupations ne lui aient pas permis de suivre cet ouvrage, de revoir le texte, d’y mettre tous ces sois, etc. & qu’il n’est jamais pu avoir le temps de nous donner des notes, des observations, une vie et une préface à sa façon. Mais nous n’avons pu attendre plus longtemps; & depuis la mort de mon père, des raisons de commerce nous ont obligé à faire finir cette édition promise & attendue depuis tant d’années. Le texte en est imprimé depuis près de vingt ans […]» l'explication continue, et l'on apprend que tout est neuf ici, les notes, le vocabulaire, etc.; et le libraire s'est appliqué à maintenir tout le monde dans l'anonymat. Bel exemplaire avec un intérieur frais. Ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. De l'ancienne collection Maurice Péreire, vendu à Drouot le 28/4/1980; Quérard, La France litt., /, 415, mentionne simplement l'édition.

[FLOURNOIS Gédéon]:

Les entretiens des voyageurs sur la mer: nouvelle édition revue et corrigée.

La Haye, Isaac van der Kloot, 1740. 4 volumes in-8 de [2]-352, [2]-468 (mal chif. 472), [2]-335, [2]-324 pages, plein maroquin grenat, dos lisses ornés de fleurons et petits fers dorés, pièces de titre et de tomaison en maroquin caramel, triple filet doré en encadrement des plats, filet doré aux coupes et roulette dorée aux chasses, tranches dorées.

Orné de 4 fleurons de titre et 38 figures non signées comprises dans la numérotation dont 4 en frontispice. Singulier ouvrage du pasteur genevois Gédéon Flournois, que l'on range parmi les utopies, qui fut publié pour la première fois en 1685 sans illustrations. Le titre est trompeur car les entretiens ne portent pas sur la thématique maritime mais ils se déroulent véritablement sur mer, une étendue libre sur laquelle les langues se délient plus facilement. Le texte a un ton polémiste et défend le protestantisme. Fine reliure de l'époque avec des dos légèrement insolés. Quelques rousseurs en fin d'ouvrages. Ex-libris de Antero Carreiro de Freitas avec la devise "Ad augusta per angusta". Barbier, II, 130 - Utopie, la quête de la société idéale en Occident, BnF, 2000, p. 179.

BOSSUET Jacques-Bénigne:

Histoire des variations des Eglises protestantes.

A Paris, Chez la Veuve de Sébastien Marbre-Cramoisy, 1688. 2 volumes in-12 de [40]-406-[39] et [8]-524-[38] pages, plein veau moucheté brun, dos lisses ornés de filets et fleurons dorés, triple filet doré en encadrement des plats, filet doré aux coupes, tranches dorées.

Edition parue la même année que l'édition originale de format in-4: "Achevé d'imprimer pour la première fois le 22 may 1688". Ouvrage antiprotestant qui connut un succès notable. Bel exemplaire provenant du château d’Ivry sur Seine, avec le chiffre au bas du dos: Ivry. Il était la propriété de Louise-Marie-Adélaïde de Bourbon-Penthièvre (1753-1821), duchesse d’Orléans et mère du roi Louis-Philippe. Petite tache d'encre ancienne à la page de titre.

LOW David:

The Breeds of the domestic animals of the British islands... Illustrated with plates, from drawings by Mr. W. Nicholson, R.S.A., reduced from a series of portraits from life, executed for the Agricultural Museum of the University of Edinburgh, by Mr. W. Shiels, R.S.A.

London, Longman, Orme, Brown, Green and Longmans, [1840]- 1842. 2 tomes en 1 volume in-folio de [2]-XXII-46-XXII-55-[1]; [2]-V-[1]-72; 8-18 pages, demi-maroquin à coins verts, dos à nerfs très richement orné, pièce de titre beige, tranches dorées. Reliure signée J. Wright.

Exceptionnelle iconographie composée de 56 splendides lithographies coloriées à la main, rehaussées de gomme arabique, par Fairlands d'après Shiels et Nicholson. Serpentes conservées. Edition originale. Monumental ouvrage sur les races d'animaux domestiques des îles britanniques: chevaux, boeufs, moutons, chèvres et porcs. Choc à une coupe. Mellon/Podeschi,168; Nissen, Die Zoologische Buchillustration, 2564.

FEUARDENT René; POZZI André:

Satigny de Jadis à naguère.

Satigny, Atar, 1998. In-8 de 555-[1] pages, cartonnage d'éditeur.

Iconographie en noir et en couleurs. Infimes griffures sur le dos, sinon état comme neuf.

VOGEL Lucien, dir.:

La gazette du bon ton.

Paris, Librairie Centrale des Beaux Arts, 1912 - 1914. 3 volumes in-4, demi-maroquin chocolat, dos à nerfs, têtes dorées. Reliure signée Gruel.

Orné de 180 planches hors-texte dont plusieurs sur double page magnifiquement mises en couleurs, au pochoir. De plus tous les articles sont également illustrés d'une multitude de compositions en couleurs, sans compter les réclames, elles-mêmes imprimées en couleurs. Très belle tête de série de cette élégante revue illustrée. Les plus marquants artistes de l'époque ont collaborés à ces 18 numéros: André-Edouard Marty, Pierre Brissaud, Georges Lepape, Dammicourt, George Barbier, Bernard Boutet de Montvel, Charles Martin, etc. Chaque volume renferme six numéros, soixante planches hors-texte; seul le premier et dernier plat des couvertures ont été conservés, en revanche les belles réclames figurent entre chaque numéro. Il paraîtra encore un numéro en juillet 1914, puis un numéro double en été 1915 (n° 8-9), et la guerre aura raison de la parution. Puis la publication reprendra en 1920.

CHOUL Guillermo de [CHOUL Guillaume du]:

Los discursos de la religion, castramentación, assiento del Campo, Baños y exercicios de los Antiguos Romanos y Griegos. Traduzido en Castellano de la lengua Francesa por el Maestro Balthasar Perez del Castillo, Canónigo y natural de la ciudad de Burgos. [suivi de] Discurso del assiento del campo y disciplina militar de los antiguos romanos […].

En Leon de Françia, en casa de Guillelmo de Rovillio, 1579. In-4 de [8]-488-[44] pages (dernier ff. blanc) [*4;A-Z4; Aa-Zz4; AA-TT4; VV6], pleine basane brune, dos à nerfs orné de filets et fleurons dorés, tranches mouchetées. Reliure du XVIIe siècle.

L'iconographie de la première partie est constituée de reliefs d'anciennes tombes, de pièces de monnaies, etc. La seconde partie est illustrée de grandes gravures sur bois à pleine page figurant des légionnaires romains à pieds, à cheval, avec leur armes et étendards. Très bel exemplaire de ce célèbre ouvrage publié en français en 1555 et dont c'est ici la première et unique édition en castillan. Très abondante et remarquable iconographie que certains attribuent au graveur genevois Pierre Eskrich. Coins inférieurs restaurés. Palau II, 363; Graesse, II, 441.

FRANCE Anatole:

Thaïs.

Paris, Librairie des Amateurs, A. Ferroud - F. Ferroud, 1909. In-4 de [4]-229-[3] pages, plein maroquin chocolat, dos à nerfs décoré de caissons d'encadrement de maroquin beige, fleuron mosaïqué de maroquin beige, rouge et vert, filet à froid sur les nerfs, plat orné d'un encadrement de maroquin beige, d'une grecque en double filet doré dans un cartouche, et d'un filet de maroquin beige plus clair, fleurs de lotus en écoinçons mosaïquées de maroquin rouge, vert, beige et jaune, contreplats de maroquin olive ornés d'une large dentelle dorée, gardes de soie moirée chocolat, tranches dorées, couvertures et dos conservés. La reliure est signée Canape R. D. et datée de 1911.

Quinze compositions de Georges Rochegrosse dont un frontispice en couleurs, gravées par E. Decisy. Rutilant exemplaire sur Japon contenant trois états des eaux-fortes, dont l'eau-forte pure et une aquarelle originale de Rochegrosse signée. On a ajouté un spécimen annonçant la publication de ce volume: où l'on apprend que les vingt premiers exemplaires "seront d'un format plus grand afin d'y intercaler l'aquarelle inédite et originale de l'illustrateur." Notre exemplaire en est puisqu'il porte le numéro 7. Elégante reliure de Georges Canape, qui adjoint R. et D. à son nom pour relieur doreur: c'est en effet dès 1899 que Canape réuni un atelier de dorure qui le rends indépendant. Fléty, p. 37; Carteret, IV, 171.

GUYOT Guillaume-Germain; MARECHAL Sylvain; DAVID François-Anne:

Histoire de France représentée par figures, accompagnées de discours.

Paris, Chez l'auteur, M. David, 1787 - 1796. 5 volumes in-4, plein maroquin beige-amarante, dos lisses richement ornés de roulettes, filets et fleurons dorés, plats ornés de roulettes, grecques et filets dorés, canthares dorés en écoinçon, roulette dorée aux coupes, dentelle dorée intérieure, garde de tabis rubis, tranches dorées. Etiquette du relieur Bradel le jeune.

Illustré par François-Anne David d'après les dessins de Lejeune de 5 titres gravés, 140 planches avec une bordure d'ornement qui est spécifique à chacun des volumes, et 72 portraits de rois, l'ensemble tiré en bistre sanguin anglais. Soit en tout 212 planches. Exceptionnel exemplaire à plus d'un titre: la qualité et l'originalité de la reliure contemporaine de Pierre-Jean Bradel dit Bradel le Jeune; la présence de 72 portraits qui ne sont mentionnés par aucun bibliographe. A noter que la pagination change d'avec la description qu'en donne Cohen - qui ne rapporte que 140 planches et les 5 titres gravés. Nos pages de titre comportent également de nombreuses différences d'avec les exemplaires que nous avons pu comparer. Le texte est imprimé sur un beau papier vélin fin, quelques cahiers le sont sur un papier légèrement bleuté, les planches sur un vélin plus épais. Le texte des volumes 1 à 3 est de Guillaume-Germain Guyot et des volumes 4 et 5 par Sylvain Maréchal. L'exemplaire Fürstenberg, de la collection Otto Schäfer avait 189 planches. S'agit-il d'un exemplaire de présent? En tout les cas d'un bien bel ensemble! De la bibliothèque de Jean-François Chaponnière, avec son ex-libris. Cohen, 274 et Graesse, II, 340 qui ne donnent que 5 titres gravées et 140 figures.

DORAT Claude-Joseph:

Fables nouvelles.

La Haye, Paris, Delalain, 1773. 2 parties en un volume in-8 de XII-[2]-176; [2]-177 à 309-[3] pages, plein maroquin cerise, dos lisse orné de fleurons et petits fers dorés, pièces de titre et tomaison verte, triple filet doré en encadrement des plats et écoinçons, filet doré aux coupes et roulette dorée aux chasses, tranches dorées. Très belle reliure d'époque.

Magnifique illustration qui se compose de deux titres-frontispices, un frontispice répété au second tome et 99 vignettes en-tête avec des encadrements et 99 culs-de-lampe, le tout par Marillier gravé par Baquoy, Delaunay, Duflos, De Ghendt et Masquelier et d'autres sculpteurs des plus reconnus de l'époque. Premier tirage sur grand papier de Hollande de ce second recueil de fables de Dorat. La riche illustration ainsi que la qualité des gravures font de cet ouvrage une publication particulièrement réussie. "Cet ouvrage, qui rivalise de perfection avec Les Baisers, est le chef-d'œuvre de Marillier, sous le rapport de la finesse de l'exécution et de l'esprit dans tous les sujets qui l'ornent." (Cohen). Notre exemplaire est enrichi de trois dessins originaux au lavis signés "Boudret" en lieu et place des culs-de-lampe et de la vignette en-tête des pages 137, 138 et 144; pages sans les estampes de Marillier. Légère mouillure sans atteinte au texte sur les premières pages et rares rousseurs. Exemplaire soigné et frais. Ex-libris de Charles Tennant et celui moderne de Jean-François Chaponnière. Cohen, 313; Quérard, II, 577.

[HENAULT Président]:

Pièces de Théatre, en vers et en prose.

[Paris], s.n., 1770. In-8 de [8]-104-[20]-208-94-92-46-[2]-16 pages, plein maroquin grenat, dos lisse orné de fleurons et petits fers dorés, triple filet doré en encadrement des plats frappés des armes de Gramont-Choiseul, filet simple aux coupes et roulette dorée aux chasses, tranches dorées. Fine reliure de l'époque. L'ouvrage est soigneusement conservé dans un emboitage en maroquin rouge signé Rivière & Sons.

Orné d'un fleuron de titre et de 6 jolies vignettes en-tête d'après Eisen gravés par Longueil Le Grand, etc. On joint un tirage volant de la jolie vignette de titre par Eisen. Edition en partie originale de ce recueil de 6 pièces de théâtre: Cornélie, vestale ; François II, roi de France ; la Petite Maison ; le Jaloux de lui-même, le Réveil d'Epiménide ; Le Temple des Chimères. Les pièces ont chacune leur propre page de titre avec leurs dates spécifiques (1768-1769). Exemplaire aux armes de Béatrix de Choiseul-Stainville (1730-1794), duchesse de Gramont, sœur du duc de Choiseul, ministre des affaires étrangères de Louis XV avec qui elle partagea sa disgrâce. L'exemplaire est cité par Cohen. Elle mourut sur l'échafaud et l'Histoire lui retient cette réplique bien singulière : "Ma vie ne vaut pas un mensonge !" Provenance de grande importance: "Les livres de la duchesse de Gramont se recommandent surtout par la qualité exceptionnelle du maroquin dont la couleur a résisté à l’action incisive du temps. Le soin avec lequel a été exécuté le "corps de l’ouvrage" justifie l’empressement dont ils sont l’objet de la part des bibliophiles" E. Quentin-Bauchart, Les Femmes Bibliophiles de France, II, pp. 108-110. Magnifique exemplaire, l'intérieur a quelques rousseurs. Ex-libris de Sir David Lionel Goldsmid-Stern-Salomons et celui moderne de Jean-François Chaponnière. Cohen, 1104, qui cite cet exemplaire; Vente de Mongeront de mai 1911.

DANIELL William; CAUNTER John Hobart:

Tableaux pittoresques de l'Inde. Traduction de l'Oriental Annual, par P. J. Auguste Urbain; avec 25 gravures d'après les dessins originaux de Wm. Daniell..

Paris, F. Bellizard et Cie, 1834 - 1836. 3 volumes in-8 de [4]-260-4; [8]-266-[2]; [6]-290-[2] pages. Plein maroquin bordeaux pour les deux premiers volumes et cerise pour le troisième, dos lisses décorés d'une grande composition dorée figurant un narguilé, des maracas, des perles, deux gazelles; plats richement ornés d'une composition dorée au centre, femme indienne assise en tailleur vêtue d'un sari, entourée d'une large composition, à froid sur les deux premiers volumes (bordeaux) et dorée pour le troisième volume (cerise); roulette aux coupes, large dentelle dorée intérieure, garde de papier gaufré blanc. Les reliures sont signées R. Muller, successeur de Thouvenin.

Le premier volume est illustré de 25 gravures hors-texte; 22 pour les deuxième et troisième volumes, soit 69 gravures en tout d'après William Daniel. Remarquable exemplaire relié par Muller, ancien ouvrier de Thouvenin qui s'établi à son compte en 1830, en association avec Héring. A la mort de Joseph Thouvenin, dit l'aîné, en janvier 1834, il reprit seul l'atelier de ce dernier. Il n'eut pas le temps de se faire un nom à la mesure de ses qualités professionnelles, car il meurt en 1836. De toute beauté! Une gravure légèrement déboitée au premier volume, un cahier au dernier volume; rousseurs. Brunet, I, 1691; Fléty, 133; Ramsden, French Bookbinder, 144-145, plate XXX, p. 207 qui reproduit cette reliure.

LA FERTE-IMBAULT Marie-Thérèse Geoffrin, marquise de:

Extrait des Mémoires de Mr. l'abbé Foucher de l'Académie des inscriptions sur Zoroastre. Cet extrait a été fait pour Madame et pour Madame Elisabeth.

Versailles, 1774. Petit in-4 de 162 pages, manuscrit sur papier réglé, belle calligraphie sans presque aucune rature. Plein maroquin bordeaux, dos lisse orné de filets et fleurons dorés, pièce de titre en maroquin olive, triple filet doré encadrant les plats, fleurs de lys en écoinçons, double filet doré aux coupes, roulette intérieure, tranches dorées.

Exceptionnel document, «Cahier de cours de philosophie» adressé aux princesse Clotilde de France et Elisabeth de France, sœurs des rois Louis XVI, Louis XVIII et Charles X, rédigé par Marie-Thérèse de La Ferté-Imbault.C’est grâce à l’appui de la Gouvernante des enfants royaux, Marie-Louise de Rohan, que Marie-Thérèse de La Ferté-Imbault obtint la charge, à raison d’une journée hebdomadaire à Versailles, de prodiguer des cours de philosophies aux deux petites princesses, alors âgées respectivement de 14 et 9 ans. Marie-Thérèse rédige des abrégés des grands philosophes à leurs intentions. C’est ici Zoroastre en première partie, suivi par Confucius qui occupe la plus grande partie (97 pages). L’avant-propos nous laisse deviner le ton des leçons données aux princesses. Marie-Thérèse évoque la jalousie de Zoroastre et Confucius, suite au bonheur de Cicéron, Sénèque et Plutarque, qui «transportés de joie d’apprendre» que les princesses «avaient prix goût pour leurs ouvrages, […] à leur retour aux Champs Elisées ont montré trop d’orgueil de leur bonne fortune et qu’ils ont pris trop d’avantage sur Zoroastre et Confucius». Et «le quatre octobre, veille de St. Thérèse patronne de la personne qui excitait leur fureur et leur jalousie» voici ce qui arriva. «Ils sont arrivés à la cour de Madame au bruit du tonnerre et du feu des éclairs, précédés des génies malfaisants, ils ont tourmentés cruellement la pauvre Thérèse; et lui ont juré qu’ils ne cesseraient de la persécuter qu’aux conditions suivantes.» S’ensuit la liste, notamment que tant que les princesses ne connaîtront pas autant Zoroastre et Confucius que Cicéron et comparses «ils apparaîtront tout les matins à son réveil et qu’elle [Marie-Thérèse] serait obligée de danser en rond autour d’eux en chemise et de leur baiser le bout du nez»! Rare et émouvant témoignage de l'atmosphère des leçons données aux enfants royaux. Marie-Thérèse fut également leur compagne de jeux, rédigeant parfois des petites comédies qu'elles interprètent ensemble; les trois frères des princesses apprécient les divertissements, d'ailleurs Marie-Thérèse fut conviée au sacre de Louis-Auguste, le frère aîné, devenu Louis XVI cette même année 1774.

LUCRECE (Titus Lucretius Carus):

Lucrèce, traduction nouvelle, avec des notes, par M. L* G**.

Paris, Bleuet, 1768. 2 tomes en 3 volumes de 248; [2]-249 à 364-5 à 141; [1]-142 à 457-[4] pages, plein maroquin grenat, dos à nerfs ornés de fleurons et petits fers dorés, pièces de titre et de tomaison ébènes, triple filet doré en encadrement des plats, double filet aux coupes et roulette dorée aux chasses, tranches dorées. Plaisante reliure de l'époque en très bon état.

Illustré d'un titre gravé, de 6 figures hors-texte d'après Gravelot par Binet, de bandeaux signés Beugnet et de culs-de-lampe gravés sur bois. Edition originale de la traduction française de La Grange, le précepteur du fils du baron d'Holbach. Ouvrage bilingue, le texte en français est en regard à la version latine. "Le texte y est corrigé avec le plus grand soin, et la traduction passe pour une des meilleures que nous ayons dans notre langue, et le style en est facile et coulant." (Quérard). Notre exemplaire est relié de manière singulière puisque l'éditeur l’a prévu en deux volumes, mais que l'amateur qui le fit relier à l'époque le souhaita en trois: la page de titre du tome II a été placée au début du volume 2 tandis que le faux titre pour ce même tome introduit le texte dans le volume 3. Aussi la collation du tome II commence directement sur la page de texte numérotée 5 (Vol.2). Bel exemplaire avec un intérieur propre et une illustration soignée. Ex-libris moderne de Jean-François Chaponnière. Brunet, 1221; Cohen, 664; Quérard, V, 390.

LA BEAUMELLE Laurent Angliviel de:

Commentaire sur la Henriade, par Feu Mr. de la Beaumelle : Revu et corrigé par Mr. F[réron].

Berlin, Paris, Le Jay, 1775. 2 volumes in-8 de [2]-XVI-364; [4]-336 pages, maroquin rouge cerise, dos lisses ornés de fleurons et petits fers dorés, pièces de titre et tomaison en maroquin olive, triple filet doré en encadrement des plats, filet simple aux coupes et roulette dorée aux chasses, tranches dorées. Gardes de papier dominoté doré allemand. Très belle reliure de l'époque soigneusement conservée.

Illustré de bandeaux et culs-de-lampe et d'un élegant titre gravé d'après Marillet par Augustin de Saint-Aubin où l'on y voit Voltaire enfermé dans un ovale formé par une guirlande de lauriers et de chaque côté, plus bas, comme de raison, le médaillon de La Beaumelle et celui de Fréron, accompagné de deux génies dont l'un déchire les feuillets de la Henriade et l'autre arrache quelques branches de la couronne épique de Voltaire. Edition définitive de ce commentaire, après celle publiée à Toulouse en 1769, durant l'exil de La Beaumelle en Languedoc et que Voltaire avait fait interdire. Elle est parue après la mort de La Beaumelle, sous l'initiative de Fréron. L'auteur voulait établir un projet d'édition critique des œuvres de son adversaire Voltaire, mais cette entreprise resta cependant inachevée à cause de sa santé. Le frontispice de cet ouvrage inspira un quatrain fameux: "Le Jay vient de mettre Voltaire / Entre La Beaumelle et Fréron / Ce serait vraiment un calvaire / S’il s’y trouvait un bon larron". Magnifique exemplaire, intérieur très propre dans une reliure de grande qualité. Ex-libris frotté et celui moderne de Jean-François Chaponnière. Cohen, 533; Quérard, IV, 329.

LESCAZE Bernard:

Chêne-Bourg. La plus jeune des communes genevoises.

Genève, Editions Suzanne Hurter, 1999. Grand in-8 de 269-[3] pages, pleine toile verte d'éditeur, titre doré.

Abondante iconographie en noir et en couleurs.

ROBAGLIA Suzanne:

Margaridou. Journal et recettes d'une cuisinière au pays d'auvergne.

Nonette, CREER, 1977. In-8 de 239-[1] pages, pleine toile verte d'éditeur, titre imprimé en blanc sur le premier plat avec une vignette couleurs contrecollée.

Abondante illustration in-texte en noir et rouge. Complet du signet de coton blanc terminé par un petit sachet d'herbes des Montagne d'Auvergne. Très bon état. Mention de 4e édition (la première en 1935). Avec une préface de Henri Pourrat et des recettes "relevées" par les Frères Troigros.